Le tour du Cap d’Antibes depuis la chapelle et le phare de la Garoupe

Un grand classique à Antibes que j’ai adapté pour voir plus de choses et surtout emprunter le sentier du littoral plus longtemps.

Le tour du cap d’Antibes sur le site randoxygène

La météo à cet endroit, aujourd’hui et à 3 jours
avec le vent

IMG_6710r.JPGIMG_7304.JPGJe me suis garée sur le parking du phare de la Garoupe1 et de la chapelle juste à côté. J’ai immédiatement reconnu l’oratoire des amoureux de Peynet près duquel petit.poucet a placé une cache GC195T4 Notre Dame des amoureux. Pourquoi un oratoire de Peynet ? c’est sans doute parce que Raymond Peynet, dessinateur français, a vécu près d’ici, et qu’un musée lui est consacré à Antibes depuis janvier 1989. « A la demande du Député Maire Pierre Merli, un oratoire a été construit sur le plateau du Sanctuaire et inauguré en 1993″. Depuis qu’il a été vandalisé, une vitre blindée le protège. Notre Dame des amoureux protégez notre foyer.

Vers l’an 1500 on trouvait déjà une tour de guet en bois. En 1560, une carte marine montrait l’ emplacement d’ un phare. En 1770, des travaux furent entrepris pour consolider l’édifice. En 1856, un ouragan puis un tremblement de terre, firent tomber une partie de cette tour (à l’ emplacement de l’oratoire de Sainte Hélène). Un nouveau phare fut inauguré le 1er juillet 1837, dynamité par les allemands le 23 Août 1944. Le phare actuel, reconstruit en 1948, haut de 29,48 mètres, 5,60 m de côté arbore fièrement ses couleurs blanche et rouge. Comme les tous les phares de la côte française, il a fonctionné à l’huile végétale en 1837, à l’huile minérale en 1875, aux vapeurs de pétrole en 1897, et à l’électricité depuis 1933. D’après le site de l’association Les amis du sanctuaire de la Garoupe

IMG_7306.JPGJe rejoins le port de Salis par le sentier des pèlerins du XVlè siècle, pavé de gros galets et ponctué de 14 stations du XVlllè siècle. Bizarre, elles sont situées côté gauche de la montée. Chaque année depuis 1000 ans, le jeudi précédant le premier dimanche de juillet, 10 marins en tenue traditionnelle et pieds nus descendent Notre Dame de Bon Port parée de son manteau de cérémonie et de ses bijoux, jusqu’à la Cathédrale.

IMG_7316.JPGIMG_7322.JPGJuste après le port, je cherche dès que possible comment rejoindre le sentier du littoral. Il n’y a pas d’accès. Je dois marcher sur des galets moussus, m’accrocher au grillage d’une propriété privée avant de me retrouver sur un petit bout de plage. Je préfère rejoindre la route qui contourne la pointe Bacon. A intervalles réguliers, un accès bétonné mène à la plage et même à un plongeoir scellé dans le rocher !

IMG_7334.JPGEnfin je parviens au début du sentier balisé. Le chemin fait bientôt place à un sentier pavé qui rejoint le cap Gros ; le sentier du littoral pourrait être surnommé ‘boulevard du littoral’ : famille avec enfants, personnes âgées avec leur petit chien, amoureux, sportifs, tout le cap d’Antibes se retrouve le dimanche sur ce sentier ! comment voulez-vous avec ces moldus déposer un TB dans Le Grand Bleu GCVT47 de carlotta ? IMG_7328.JPGle sentier sinue, bien protégé côté mer par des paravents métalliques ; dans les petites criques, l’eau s’engouffre sous les rochers avec le clapotis familier des calanques. Par moment, le sentier bétonné laisse la place à quelques passages rocheux ou à des escaliers, en passant sous des arches de pierre, comme pour nous faire oublier qu’il n’a plus rien du sentier des douaniers d’autrefois.

IMG_7333.JPGIMG_7347.JPGJe longe de hauts murs de pierre élégants qui me barre la vue vers les grands parcs des châteaux de la Garoupe et de la Croé ; avant de rejoindre la ville, je me mets face à la mer pour manger mon sandwich, tout en observant les gens dans l’autre sens : une jeune fille à pied de chaussettes, avec difficulté, essaie de traverser talons à la main, le passage difficile qui rejoint le dallage.

IMG_7331.JPGIMG_7340.JPGIMG_7343.JPGIMG_7345.JPG

Je passe devant la villa EilenRoc, anagramme de Cornélie, prénom de l’épouse de M. Loudon alors propriétaire en 1867 ; en 1982, Madame Beaumont lègue cette propriété à la Ville d’Antibes Juan-les-Pins, donation assortie de conditions précises :
IMG_7356.JPG

  • création d’une Fondation Mrs L.D. Beaumont destinée à gérer et exploiter ce patrimoine
  • utilisation de la propriété par la ville pour des expositions, des réceptions et l’accueil d’hôtes illustres
  • l’ouverture des jardins au public

C’est aussi un écomusée de la culture de l’olivier : un olivier planté pour chaque enfant né en janvier 2000, et une roseraie de 1000 plants qui réunit sur un même site les variétés des rosiers produites et couramment cultivées sur la Côte d’Azur.

IMG_7358.JPGD’après le site d’Antibes-Juan les Pins, le château de la Croë a été restauré brillamment ; les meubles, canapés, fauteuils, chaises, lampadaires, appliques, cheminées, poignées de porte ont été dessinés et réalisés spécialement pour cette demeure ; le tapis vert qui part du portail jusqu’à la maison est orné de quatre lentilles d’eau. Et puis, une piscine écologique de 400 m2 est alimentée par un petit canal en cascade… Nice Matin, 26 janvier 2011 Antibes Abramovich entrouvre les portes du Château de la Croë.

IMG_7366.JPGJe rejoins bientôt le parking et entre dans l’église de la Garoupe moins fréquentée que ce dimanche matin. De nombreux ex-votos, témoignages de reconnaissance des marins, couvrent la totalité du mur de gauche. Le plus ancien « un coup de main sur Antiboul » une scène de 1506, est devenu illisible ; on y trouve par exemple le voeu fait par A Déliton, mordu par un chien enragé, daté du 7/06/1875 et celui fait par l’équipage de « la Rosalie », etc.

Image de l’itinéraire 9.900km 85m dénivelée 2h35 dépl. (3h30 au total)

La première partie peut être évitée ; finalement c’est l’itinéraire classiquement décrit à partir de la plage de la Garoupe qui est le plus intéressant moyennant un petit crochet jusqu’au phare et la chapelle, ne serait-ce qu’en voiture.

Pas très loin, le Musée naval et napoléonien GC29TPDaeroma attend les geocacheurs et les amateurs de Napoléon.

blsqr05.gif

1De l’occitan garopa, nom d’une plante « daphne gnidium »

Ce contenu a été publié dans * 06 Alpes maritimes, Geocaching et jeux, Rando familiale - promenade, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le tour du Cap d’Antibes depuis la chapelle et le phare de la Garoupe

  1. Coach sportif dit :

    Très joli programme ! bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>