Crête de Lure, jas de Mathieu

Publié le Catégories ----- * Forcalquier mont. Lure, 04 Alpes-de-Hte-Provence, Geocaching et jeux, Rando familialeMots-clés , , , , ,
 

Claude nous emmène sur sa montagne préférée : la montagne de Lure si belle et tranquille, et pourtant si méconnue. La crête ondule constamment, engendrant des cumuls de dénivelée qui peuvent devenir conséquents.

Les photos de la crête de Lure et du jas de Mathieu

La météo aujourd’hui à cet endroit
Avec la température ressentie

Pour marcher sur le toit du monde (expression de Giono), nous partons du pas de la Graille1 (1597 m), à l’est du sommet de Lure ; c’est un col qui permet de passer d’un versant à l’autre : côté nord vers Noyers sur Jabron et son ambiance alpine, côté sud vers Saint-Etienne les Orgues et la Durance.

Les belles tulipes australes aux couleurs jaune et orangé, sont plus rares que les tulipes sauvages de couleur unie ; les narcisses et l’orchis complètent le tableau printanier. Au loin, nous voyons le sentier sinuer et monter avec quelques rares arbres. Au niveau du croisement avec le sentier qui mène au cairn 2000 – que nous irons voir tout à l’heure – plusieurs lignes de collines se succèdent ; dans le bois de la Fayée2, on ne voit que la piste qui mène dans la vallée du Jabron ; au loin, je reconnais le pic de Bure et sa surface plane enneigée.

La tulipe australe, […] d’une vingtaine de centimètres de haut, et ne diffère extérieurement de sa cousine que par la présence de sépales rouges autour des pétales, qui donnent à la fleur un aspect « flammé » du plus bel effet, un peu comme sur certaines grosses tulipes vendues dans le commerce. Site antiopa

Après le pas de la croix, nous entrons dans une zone boisée de sapins ; l’extrémité du feuillage des arbres est de couleur jaune : sont-ils malades ?
Du pas de Jean Richaud, on peut accéder à Valbelle côté nord et à Châteauneuf Val Saint-Donat côté sud. Je me suis demandée qui était ce Jean Richaud ; un érudit du XIXe ? le notaire royal de Manosque ? ou simplement un berger de Valbelle qui a ouvert le passage pour relier les pâturages de Lure à son jas côté nord ? les Richaud sont si nombreux qu’un hameau porte leur nom !
Un fraisier sauvage se cache dans les herbes. Au loin, côté Sisteron, on dirait qu’une montagne a été fracturée en quatre morceaux en son centre ; après de longues recherches cartographiques je pense qu’il s’agit de la montagne de la Baume et des rochers Saint-Michel.

Dans une clairière ensoleillée, je repère une borne de transhumance à sa dimension et son chapeau de peinture rouge, telle que celle trouvée à la Gueide à Eguilles : c’est sans doute le balisage d’une voie de transhumance menant au jas en contre-bas.
Le cirque de Valbelle, vaste cuvette rocheuse, dresse sa façade de pierre verticale : impressionnante ! D’un point de vue géologique, c’est un anticlinal, pli d’une couche géologique en forme de dôme.

[…] l’anticlinal de Valbelle est un pli assez ample […], dont la voûte comme l’axe plongent vers l’est.
On assiste là à la terminaison par amortissement du mouvement chevauchant par lequel les chaînons des Baronnies méridionales ont été entraînés sous ceux de la Provence septentrionale. D’après geol-alp

Je me retourne : le sommet de Lure semble bien loin avec ses relais émetteurs du monde moderne ; parfois appelé signal de Lure, il rappelle qu’il fut l’un des points géodésiques ayant servi à établir pour la première fois la carte du Royaume de France.

Elle s’avéra 20% plus petite qu’imaginé. Louis XlV aurait dit avec humour à Cassini qui venait de la mesurer : Je vous ai subventionné et vous avez plus réduit mon territoire que l’ensemble des guerres de conquête de mes ennemis.
Les ingénieurs envoyés par Cassini lll et lV vinrent dessiner depuis le sommet de la montagne de Lure des éléments de la première carte de France voulue par Louis XV et achevée sous la Révolution. Selon moimessouliers.free.fr, Claude

Le sentier qui menait au jas de Mathieu n’est plus visible mais nous avons ses coordonnées ; nous suivons tant bien que mal Claude qui sinue entre les arbres avec agilité. Bientôt un repère orange scotché sur un arbre matérialise enfin un chemin envahi par les herbes et couverts de pierres plates ; c’est celui que nous cherchions.

Le jas de Mathieu est en bon état et toujours occasionnellement habité : on y trouve un toit, un puits et un évier, et même un lit ! nous nous installons pour le pique-nique.
Ce coin de la montagne de Lure garde en mémoire l’importance du pastoralisme grâce aux nombreux jas et cabanes de pierre sèche : jas d’Aubert, jas de Siran, de Nordon, jas des glacières, borie de Mathieu,…
Je pars en quête de l’écharpe que Marie-Françoise a perdue en cours de route, pas très loin, elle en est sûre. Le tracé de l’aller enregistré sur mon GPS me permet de faire en sens inverse notre parcours : ainsi, je la retrouve sans difficulté. Mais rappelez-vous que sans repères, cela peut être difficile !

C’est l’heure de repartir et de remonter sur la crête. Dur, dur après le repas ! de 1173 m à 1594 m, les filles vont souffrir mais notre guide aussi, me semble-t-il… joli parcours en sous-bois, de temps en temps entrecoupé de passages ensoleillés. Presque parvenu à la crête, Claude nous désigne l’alignement des Pénitents des Mées, digne d’une carte postale, et le plateau de Ganagobie qui pourrait figurer dans un livre de géographie.

Une tulipe sauvage esseulée (merci Domi pour la photo), puis les pierres plates qui font un bruit de vaisselle cassée quand on marche dessus. Au grand large, des pierres plates sonores comme des cloches […] reproduisant le moindre bruit. Giono, Ennemonde et autres caractères

Enfin le cairn 2000 sur fond de ciel bleu se dresse au loin derrière Claude déjà arrivé au but. Les derniers mètres de dénivelée (il y en avait 421 m depuis le jas) sont les plus durs ; quel vaste point de vue sur la vallée de la Durance ! monument de pierre sèche composé de 13000 pierres (dont un millier provenant d’autres pays du monde), en forme de pyramide de 3m de haut et 2m de circonférence, le cairn 2000 est couvert de souvenirs apportés par les randonneurs du monte entier ; à l’intérieur, enfouis dans un tube métallique, treize poèmes ont été rédigés par les constructeurs.
En mai 2009, par temps de forte neige, mon compagnon de route y avait déposé en hauteur, côté levant, une pierre plate sur laquelle il avait écrit le nom de notre association Geocacheurs de Provence :  je ne l’ai pas retrouvée aujourd’hui… La crête de Lure jusqu’au cairn 2000. Même époque qu’en 2009 et météo totalement opposée : ce sont les surprises que peut réserver la montagne de Lure.

Je n’oublie pas la cache de stellanou dont la fiche descriptive nous apprend que pour commémorer le passage au 3è millénaire, 60 baliseurs du comité départemental de la randonnée pédestre ont bâti un cairn. Le jour de l’inauguration un millier de randonneurs venant de 8 sentiers différents déposèrent leur pierre au pied du Cairn 2000. La cache qui a déjà cumulé 10 points favoris, est si simple qu’elle m’échappe sans que mes défauts de vision puissent le justifier ; c’est Dominique qui, innocemment, m’interpelle en brandissant l’évident objet de convoitise : Ce ne serait pas ça que tu cherches ?…

Cairn 2000, stellanou

Le pas de la Graille est encore loin, le rythme s’est ralenti. Bien que parvenue avant Marie et Domi, je n’ai pas le temps de chercher la cache. Je la laisse aux autres geocacheurs.

MONTAGNE DE LURE. PANORAMA A DEGRES, Thierry9076

Claude s’arrête près du panneau d’information sur la vipère d’Orsini : ce n’est donc pas le serpent que j’ai photographié sur le chemin.

Bien que venimeuse, cette espèce n’est pas dangereuse pour l’Homme, son venin étant essentiellement insectotoxique. En raison de la disparition progressive de son habitat en Europe, l’espèce est en nette régression et est considérée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Elle est protégée par des conventions internationales et les législations locales de plusieurs pays de son aire de répartition. Selon wikipedia

Le panneau sur fond blanc, illisible, est dédié à l’astronome Godefroy Wendelin : rien ne subsiste de l’observatoire de 1603 qu’il avait placé au sommet du Contras.

Après un court arrêt au bar de la station de ski ouvert rien que pour nous, Claude nous emmène à l’abbaye Notre Dame de Lure, lieu de pélerinage dont la chapelle demeure toujours ouverte au public et occupé par un vieil ermite : Notre-Dame de Lure, dans ses forêts de Brocéliande dirait Giono qui aimait tant les arbres de la forêt de Lure. Tilleuls majestueux qui, l’hiver, projette leur ombre sur la façade.

Selon les inscriptions figurant dans l’église, l’ermite saint Donat s’y serait retiré vers 490. Vous retrouverez un peu de l’histoire de Donat dans une randonnée exceptionnelle : La chapelle Saint-Donat le Bas et le mystérieux couvent des Crottes.
Notre Dame de Lure, site chapelles rurales en Provence

Montagne de Lure – Abbaye Notre Dame de Lure, Serge Robert 

Pas si facile de s’attaquer à la montagne de Lure même en partant de haut ; la météo peut surprendre, il y a souvent du vent mais c’est un dépaysement total. Les plus curieux s’amuseront à programmer une ronde des jas (bergeries ou cabanes de berger) pour une prochaine randonnée.

Image de l’itinéraire 14km300, 473 m dénivelée (+760, -746), 5h06 déplacement (8h06 au total).

Télécharger la trace au format .gpx

1graille : la corneille ; la corneille graille, c’est son cri.
2fayée : probablement lieu planté de fayards, nom local pour le hêtre

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 08 Nov 2017

Retour en haut de page

Une réflexion sur « Crête de Lure, jas de Mathieu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *