Les collines d’Eguilles : des Ponteils à la plaine



Petite balade pas loin de chez moi idéale pour prendre l’air malgré un temps incertain ou pour promener le chien Tatooine quand j’en ai la charge.

Nous partons près de la déchetterie d’Eguilles (2 places au bord du champ) au pied de la colline des Ponteils1.

La piste DFCI monte doucement, passe devant la bastide de Cartoux, puis va dominer la carrière : points de vue sur l’étang de Berre et la plupart des sommets provençaux : le Pilon du Roy, l’Etoile (SE), la Sainte-Baume, Aurélien et Olympe, la Sainte-Victoire (E) et le Concors.

La longue crête commence par le viaduc des Ponteils1, un des plus longs de la ligne TGV méditerranée, qui décrit une belle et longue courbe de 1 km 700 ; ses piles sont hexagonales et ses voussoirs2 creux et trapézoïdaux.

Pour la partie centrale, deux piles spéciales ont été construites de part et d’autre de la chaussée [ndlr : système d’assemblage qui a permis de ne pas interrompre la circulation de l’autoroute qui passe dessous]. Elles étaient munies d’un dispositif de rotation sur lequel ont été construites deux travées avec des bras symétriques en porte-à-faux orientés parallèlement à la chaussée. Lorsque ces derniers ont été terminés, il a suffi de faire tourner les travées pour les mettre dans l’alignement du reste du tablier et obtenir une poutre centrale de 100 mètres de portée. Cette opération qui a duré 4 heures pour chaque travée était une première mondiale car elle n’avait jamais été utilisée pour riper un poids de 3600 tonnes. Selon l’Inventaire ferroviaire 13114r

Le sentier continue jusqu’au pont sur la voie ; [GR653A]à droite commence le chemin de Compostelle GR653A dont le balisage est bien difficile à trouver. Sentier caillouteux en descente avec en bruit de fond des coups de feu émanant du ball trap… ou des chasseurs.

Au puits de pierre, le sentier continue vers la droite dans la plaine d’Eguilles, après la grille qui donne l’impression qu’on est dans une propriété privée  ; le vallon du ruisseau du Bouillidou est bien agréable, frais et ombragé. La bastide (du) Prêcheur porte toujours le nom de son propriétaire de 1829. A l’entrée de la propriété suivante, une ancienne éolienne de pompage rouillée.
La colline Saint-Martin porte les stigmates du terrible incendie de juillet 2017 dont je voyais avec inquiétude la terrible progression depuis mon appartement. Le sentier se mue en route pour les quelques riverains qui habitent ici.[/GR653A]

Nous tournons vers la ferme de Valsère, autrefois grande propriété agricole d’Eguilles ; la tour de gué se dévoile de ce côté, au sommet de la colline. Nous contournons la propriété puis retrouvons le sentier rural vallonné qui borde le ruisseau du Bouillidou3 et ses champs de vignes ; il rejoint le parking.

L’intérêt de ce parcours, c’est qu’il peut être prolongé ou raccourci de multiples façons grâce aux nombreux sentiers de randonnée sur le territoire d’Eguilles. Pour une randonnée plus longue, partir du centre du village ; pour une balade plus courte, aller jusqu’à la vigie puis redescendre directement sur le sentier en contre-bas – chemin de Saint-Martin à Baronne – le long du ruisseau, côté nord.

Image de la randonnée 7km600, 2h15, 167 m dénivelée. Variante tour de gué d’Eguilles +1km A/R
Télécharger la trace

1Ponteil : peut-être issu du nom de propriétaires nommés Pontet (cadastre napoléonien état de section E Landon)
2voussoir : pierre de taille en forme de coin (ou de pyramide tronquée) formant l’appareillage d’un arc, ou le cintre d’une voûte ou d’une arcade.
3Bouillidou : de bouiadis, boulidou, source qui bouillonne. On retrouve ce toponyme à Jouques, au Cannet des Maures, à Cotignac, aux Arcs, etc.

©copyright randomania.fr

2 réflexions au sujet de « Les collines d’Eguilles : des Ponteils à la plaine »

  1. Bonjour,
    juste une précision, vous écrivez:
    17 février 2019 / 9 mars 2019
    « en bruit de fond des coups de feu émanant du ball trap… ou des chasseurs. »
    Normalement, à ces dates, la chasse est fermée.
    Peut être un ball-trap ? je ne connais pas assez bien le coin pour confirmer.
    [ndlr] Fermeture de la chasse 28 février 2019 ; lors de la première randonnée, c’était donc bien des chasseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.