--- Saisie d'un commentaire en bas de page ---

Plateau de Vitrolles, mare de Salvarenque


Après une petite visite dans le quartier de Salvarenque avec Anne, j’ai eu envie d’y retourner, étonnée de trouver une mare d’eau sur le plateau de l’Arbois, couvert d’une végétation typiquement méditerranéenne de garrigues à chênes Kermès où l’eau est rare. Je me gare à côté du radar, excellent repère sur le plateau, et qui sert au contrôle aérien de la zone d’atterrissage de l’aéroport de Marseille-Provence.

La météo ce jour à cet endroit :
Avec le vent et la température ressentie

Au loin entre deux arbres, la vue sur une partie des montagnes de la Provence vers l’est : Tête de l’Ost, Tête du grand Puech, Pilon du roi, l’Etoile.

Je suis partie du radar par une large piste en direction de Salvarenque, l’ancien chemin de Vitrolles à Aix. Au carrefour avec la piste menant à Magenta, une cabane de chasse, à moins que ce ne soit les ruines de la ferme de Bellevue isolée au milieu du plateau près desquelles s’est installé un renard roux.

Fin XIXe, la chaumière Bellevue est une campagne de chasse de 48000 m2 (poste à feu pour grives, ortolans, perdreaux, lapins) . Elle possède deux citernes, cultive oliviers, amandiers et arbres fruitiers. La maison d’habitation a 6 pièces.
Elle est mise en vente en 1883, peu de temps après sa construction puisqu’elle ne figure pas sur le cadastre napoléonien de 1831. Le Petit Marseillais, 18 juillet 1883

Accrochées sur la végétation basse, d’impressionnantes toiles d’araignée avec un tube au milieu où l’araignée se cache sans bouger. Un peu plus loin, à l’approche du vallon de Gourgoulousier1, une lavogne créée par l’homme est destinée à recueillir les eaux de pluie pour permettre aux troupeaux de s’abreuver. Mais ça sert aussi pour d’autres espèces…

Elle a attiré en 2020 les espèces suivantes : Ischnure naine, Orthétrum réticulé, Sympétrum à nervures rouges. Le résultat le plus marquant est l’utilisation de la lavogne dès sa première année pour la reproduction des Crapauds calamites, puis, l’année d’après par les Crapauds communs. Dès la première année, des reproductions de libellules ont été constatées Faune-paca.org n°69

Comment font les observateurs qui comptent les crapauds pour ne pas compter deux fois le même ? Je trouve qu’ils se ressemblent tous ; mais non, le motif dorsal est unique pour chaque individu et il varie peu dans le temps à l’âge adulte. La méthode :

Pour chaque individu repéré, le sexe est déterminé (présence ou non de sac vocal) et une photo est prise, bien parallèle au dos. Un recadrage de celle-ci permet de garder une image normalisée utilisable dans des logiciels de reconnaissance automatique. […] L’analyse des photos permet de reconnaitre si l‘individu a déjà été capturé auparavant.

Après le vallon du Gourgoulousier dont les abords verdoyants contrastent avec la sècheresse du plateau, j’arrive dans le quartier de Salvarenque planté d’oliviers. Après les immenses champs jaunis par le soleil, je trouve la fameuse mare de Salvarenque. Située sur un sol argileux, elle est alimentée par une résurgence de la nappe phréatique et par les eaux de pluie. Elle a un profil à double-concavité : une partie s’assèche en été – c’est le cas aujourd’hui – alors que l’autre peut rester en eau. Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est de m’y poser et d’observer la vie animale.

J’ai lu que les crapauds calamites, espèce rare, s’y reproduisaient mais je n’ai aucune chance d’en voir car il vit sur terre et ne va dans l’eau que pour s’y reproduire, d’avril à septembre. Si l’échec est l’issue la plus courante, l’année 2013 a vu une population se reproduire dans une ornière du chemin près de la mare de Salvarenque. On ne peut le confondre avec une grenouille :sa pupille est horizontale, l’iris des yeux jaune, des verrues dorsales piquetées de rouge, des pattes arrières uniquement palmées à la base des doigts.  Il ne saute pas mais court comme une souris !

Les grenouille vertes de la mare, hybrides entre P. lessonae (sacs vocaux clairs) et P. ridibundus (sacs vocaux foncés), sont nombreuses et pas farouches, parfois quasiment invisibles dans le gazon amphibie. Seule la tête dépasse du niveau de l’eau. L’une d’elle se trouve au fond de la mare, sous la végétation qui borde l’étang ; un papillon s’approche de l’eau et en un éclair, la grenouille tente de le happer au vol… raté.. Faune-paca 48 sur les grenouilles

Bien que délicate, l’identification à distance des espèces […] est possible en combinant plusieurs critères : L’écoute des vocalises d’un mâle. L’observation de critères visuels, de préférence sur ce même individu. […]  Pour la Grenouille rieuse, on peut séparer chaque note à l’oreille et on entend un ricanement. Pour la Grenouille de Pérez, c’est plutôt un grésillement continu.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, la bastide de Salvarenque, qui existait déjà en 1678, n’est pas loin. Lire Une ville américaine dans l’Arbois.

Jean Antoine Goiran, propriétaire, a légué sa propriété à l’hôpital communal. Son frère, François Goiran, a été curé de Vitrolles de 1738 à 1744 et son oncle Pierre Berthe, de 1697 à 1738.

Alors que je quitte la mare, j’ai juste le temps d’apercevoir un lapin assis sur la piste. Je croise de nombreux VTT sur le chemin du retour qui m’amène au Grenadier où un verger d’amandiers a été récemment planté.

L’antenne comme le radar, constituent des points de repère visuels pour ceux qui voudraient s’évader hors circuit et retrouver facilement le parking. Je termine en passant devant la carrière de graviers et sables roses décoratifs  dont j’avais repéré les monticules rosés au loin.

Rando courte pour les marcheurs patients et observateurs, et les enfants qui aiment les animaux. Déclinable à l’infini vers Rognac ou Aix-en-Provence.

Image de l’itinéraire 8km200 58m dénivelée (+111, -111), 2h10 (2h30 au total avec observations). Télécharger la trace

1Gourgoulousier : de l’occitan gorgolh, variante de gour (trou rempli d’eau) : gargouillis de l’eau

©copyright randomania.fr

Partager sur FacebookPartager par mail

Une réflexion sur « Plateau de Vitrolles, mare de Salvarenque »

Répondre à litaudon jean-claude Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.