La citadelle



* Itinéraire du petit futé (Sainte Victoire)
* Je vous propose un itinéraire (5km100, 2h environ) sur carte IGN 1:25000 réalisé à partir de CartoExplorer

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Orientation du vent et température ressentie

Tout petit itinéraire sur la commune de Vauvenargues où j’ai réussi à emmener ma fille de 15 ans qui, habituellement, ne veut jamais m’accompagner en randonnée. L’avantage de celle-ci, c’est qu’elle est courte et facile, et le temps est sec.

« Le col de Claps… permet d’atteindre le plateau du Puits d’Auzon et le Puits de Rians. Ce nom de Claps ou Clapiers désigne un amas de pierre comparable aux cairns bretons. Quant au moraliste qui vécût au milieu du XVIII°, c’était bien Luc de Clapiers dit Vauvenargues auteur de nombreuses maximes. »(selon une émission de radio Bleu Provence)

Nous partons du col des Portes (631m) où nous croisons deux chiens de chasse égarés. En effet, c’est la période de chasse au sanglier et ces deux là manifestement, cherchent leur maître, se dirigeant vers Rians, au milieu de la chaussée .

Le sentier grimpe doucement jusqu’aux ruines de la citadelle, parmi buis, genévriers, pins d’alep,… excréments de moutons et peut-être même de sangliers ! il ne reste qu’un muret de pierre, vestige d’une ancienne citadelle qui fut un point stratégique par sa position et son ampleur. Coralie pose face au point de vue, à un mètre de la falaise, sans crainte du vertige.

Au loin, l’observatoire astronomique de la Sinne : boule blanche dans la verdure, que l’on peut rejoindre en continuant le chemin au delà de la citadelle ; dans le fond, les sommets enneignés des Alpes du Nord.

Dans la descente, nous entendons des bruits de voix ; au détour du chemin, ce sont des dizaines de pique-niqueurs qui sont installés sur la colline. Nous les gratifions d’un « Bon appétit ! » auquel ils nous répondent en choeur.

Sur le chemin du retour, nous croisons à nouveau deux chiens égarés qui remontent vers le col. Si j’écoutais ma fille, ce sont 4 chiens que nous aurions adoptés aujourd’hui !

©copyright randomania.fr

Le barrage Zola, Sainte-Victoire



* Itinéraire et accès – site Week ends et tourisme en Provence
* Le circuit des barrages – site de Nini
* Je vous propose un itinéraire de 2h environ sur carte IGN avec sa variante par le pont-aqueduc romain (dit barrage romain) en rose, réalisé à partir de CartoExplorer

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

Certains diront que c’est de la folie, d’autres, ceux qui savent, comprendront le plaisir qu’il peut y avoir à découvrir le soleil levant dans un lieu sans cris, sans radio, vide et enchanteur.Je reprends la randonnée au mois de mai, après des années d’inactivité : je choisis donc une randonnée facile, au départ du Tholonet (chemin de la Paroisse). Au refuge, face au barrage, je m’assois sur la table de pique-nique et je déballe mon petit-déjeûner : café chaud, croissant et carrés de chocolat ont un goût de petit bonheur. Un randonneur me salue, regardant en avec envie ma tasse de café fumant. Je reprends la route jusqu’au barrage Zola qui passe à droite d’un aqueduc.
Comment ne pas penser à François Zola qui projeta la construction de ce barrage destiné à alimenter en eau la ville d’Aix ? Gaston Alexandre de Gallifet, propriétaire du château du Tholonet à cette époque, tenta de s’opposer par une sévère bataille juridique à sa construction car cela risquait de détourner les eaux de son Château. 

Les échanges de soufflets et d’insultes entre les deux hommes sont consignés dans bien des archives : ils se traitèrent de canaille, de polisson et même de misérable. Ironie du destin, les deux familles se réconcilièrent bien plus tard autour de la révision de l’affaire Dreyfus.
Plus tard, Emile Zola, le fils, se tourna vers le conseil municipal et demanda une récompense honorique à la mémoire de son père mort avant d’avoir achevé son oeuvre. Six semaines plus tard, les élus faisaient connaitre leur intention de rebaptiser le boulevard du chemin neuf boulevard Zola. Plus tard, le romancier puisera dans ses souvenirs d’enfance pour planter le décor des Rougon-Macquart. » (Sur les pas de Zola, ville d’Aix en Provence).

Je remonte vers la crête qui domine les gorges étroites de l’Infernet.

Savez-vous que Cézanne, ami de l’écrivain Emile Zola, s’est senti trahi par son ami parce qu’il était le héros d’un de ses romans le décrivant comme misérable et sans véritable talent ? Cette anecdote est rapportée dans la bande dessinée Paul Cézanne, un rebelle en Provence, éditions Cerises & coquelicots, 2005

La vue sur le sommet tout éclaboussé de soleil me fait oublier que nous ne sommes qu’à 10 kilomères d’Aix. Souvent, lors de mes randonnées, à quelque détour de chemin, j’ai l’impression fugace d’être dans un autre monde…

©copyright randomania.fr

Le pic des mouches au départ du col des Portes



* Visite guidée organisée par le CG13
* Fiche randonnée détaillée à partir de Saint-Ser site Montagne photos
* Description itinéraire par les Amis de Sainte-Victoire
* Je vous propose l’itinéraire 2h A/R env. sur carte IGN 1:25000 réalisé à partir de CartoExplorer™

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

Il y a plusieurs façons d’atteindre le point culminant de la Sainte-Victoire (1011m) mais ce jour là, pressée de découvrir ce qui pouvait bien attirer tant de randonneurs, j’ai décidé de prendre l’itinéraire le plus court. Il m’a fallu donc faire quelques kilomètres en voiture pour me garer au col des Portes. La montée, parfois un peu pénible, est continue. Je croise un couple de retraités qui font une pause en me clamant « A tout à l’heure ! ». Je n’ai pas vu dans le ravin l’avion de tourisme qui s’y est écrasé il y a plusieurs années déjà. Peut-être a-t-il été enlevé ou le nouveau tracé s’éloigne-t-il trop de la falaise ? Quand enfin je sors de la forêt pour arriver presque au sommet dégagé, je suis impatiente. Et je suis récompensée car la vue à 360° sur la Provence est exceptionnelle. Je m’asseois, ne parle plus. Nord, sud, est, ouest, je peux voir toutes les montagnes avoisinantes. Sur le site * Montagne Photos, vous trouverez la description d’un autre itinéraire pour atteindre ce pic, ainsi que de superbes photos comme celle-ci. Avec la carte de Cassini, je me repère aisément, d’autant plus qu’un couple de randonneurs avertis me guident dans l’identification des sommets. Nous déplorons la couche de pollution, nuage d’un brun sale sur fond bleu. Le couple nous rejoint 20 minutes plus tard, fier d’être parvenu jusqu’en haut. Ils ont prévu de pique-niquer sur place et je sens qu’ils ont trouvé là un véritable petit bonheur. Je les écoute me raconter avec passion leur dernier itinéraire. Je me promets de l’essayer.

abime_du_garagai.3.jpgAvant de repartir, je cherche l’entrée du garagaï de Cagoloup, indiqué sur toutes les cartes. C’est un puits de dissolution de 15m de diamètre, profond d’autant, qui mène à d’autres puits, dont la visite est réservée aux spéléologues. Un autre sentier le côtoie de très près : celui qui serait trop pressé d’atteindre le sommet, pourrait très bien y tomber s’il ne prenait pas garde… Site des Amis de Sainte-Victoire

Lorsque je suis redescendue, un peloton de coureurs cyclistes se reposaient en haut du col, adossés au panneau Col des Portes 631m. L’un d’eux m’a tendu son appareil photo en me demandant : « C’est pour prouver à ma femme que je suis bien arrivé jusque là ! ». Je comprends leur fierté car c’était dur de monter en voiture, alors en vélo…

« Regardez Sainte-Victoire, quel élan ! quelle soif impérieuse de soleil ! Et quelle mélancolie, le soir quand toute cette pesanteur retombe ! Ces blocs étaient du feu … Il y a encore du feu en eux … » (Lettre de P. Cézanne à J. Gasquet)

Selon le temps qu’il fait, orageux ou venteux, la montagne change de couleur : elle peut être très blanche ou très sombre, un peu comme sur les tableaux de Cézanne. Et pourtant c’est la même !

©copyright randomania.fr