De Joucas à Murs

Publié le Catégories ----- * Luberon 84, ----- * Monts de Vaucluse 84, 84 Vaucluse, Geocaching et jeux, Rando familialeMots-clés , ,
 

Le joli village de Joucas1, naturellement défendue par des reliefs abrupts, nous souhaite la bienvenue avec les sculptures de Mieke Heybroek et Ulysse Plaud ; sur le parking artistique en bas du village, nous regardons dans les yeux la Furie du Mistral et les deux personnages discutant sur la terrasse devant la maison aux volets bleus.

Dans ce cadre se dressent leurs sculptures monumentales d’hommes en bois et pierres sculptées à quatre mains, car ces artistes ont renoncé au « Moi ». […] Ici à Joucas elles sont dans les calades qui mènent vers le jardin ombragé de leur atelier, elles vous attendent pour vous communiquer l’étincelle de vie que ces artistes souhaitent transmettre. Site de la commune de Joucas

Nous montons la calade, bordée de maisons de pierre, en passant devant la contemplation noire, le classique mais moderne lavoir, sous un curieux ponceau (pountis en provençal) au-dessus de la ruelle. Voilà le premier panneau directionnel la Basse Auvières, avec un s à auvière… un spécialiste de la toponymie (Pégorier, IGN) évoque des prés marécageux ou, en Provence, des graviers (auve). Si les deux propositions me laissent dubitative, André en précise une troisième : les lais pierreux d’une rivière, partie faite de graviers que la rivière a laissé à découvert.

La série de 10 caches se déroulent à l’inverse du placement des caches mais cela n’a pas d’importance. Nous avons particulièrement apprécié la #3 et la #6.

Joucas #10, la cache finaleJoel2684

Joucas #9, sur le chemin du retour, Joel2684

A partir de maintenant, le sentier du GR de pays Tour des Monts de Vaucluse, ne sera que cailloux et garrigue, avec de temps en temps des îlots de feuillus ; pas de difficulté particulière même s’il n’est pas toujours agréable de marcher sur ce sol sec. Une première borne limite les communes de Gordes et Joucas, il y en aura d’autres.

Joucas #8, les deux bornesJoel2684

Joucas #7Joel2684

Tiens une croix de Lorraine dessinée sur un petit panneau planté sur un arbre : le sentier du maquis de Gordes. L’itinéraire est signalé aux principaux carrefours par des flèches avec une croix de Lorraine de couleur marron. Afin de transmettre la mémoire de ce que fut la Résistance à Gordes lors de la deuxième guerre mondiale, l’association cantonale des « Cadets de la Résistance » a balisé et enrichi de panneaux d’information deux « sentiers de mémoire » autour de Gordes.

Joucas #6, au gré du vent, Joel2684

Un peu plus loin, une modeste borne n°30 remplace sans doute la borne des 3 évêchés d’autrefois, qui marquait le point de jonction de trois communes, et de trois diocèses aujourd’hui disparus : Cavaillon (Gordes), Carpentras (Murs) et Apt (Joucas).

Du milieu du VIe siècle jusqu’au XIIe siècle. l’évêque de Carpentras résida à Vénasque ; […] Dans les limites de l’actuel archidiocèse d’Avignon sont compris en totalité les anciens diocèses de Carpentras, de Cavaillon et d’Orange, la plus grande partie de ceux d’Apt, de Vaison et de Saint-Paul-les-Trois-Châteaux, et quelques paroisses de ceux de Sisteron et de Gap. Archives historiques diocèse Avignon

Nous continuons sur la piste du bois d’Audibert que nous quittons pour un petit sentier qui descend en se rapprochant de la rivière près de laquelle le moulin des étangs nous apparait partiellement restauré. Non loin d’ici, une randonnée classique mais sportive dans les gorges de la Véroncle parcourt le patrimoine industriel des moulins à farine dès le XVIè.

Un cheval se laisse approcher par certains et pas par d’autres… La station de pompage nous reçoit le temps du pique-nique, avec la traditionnelle convivialité autour de notre guide Yves Provence.

Nous reprenons le PR14 vers Murs [prononcer le « s » final] ; c’est un arbre remarquable, majestueux, qui en marque l’entrée ; avec ses longues branches penchées au-dessus de la route, ce chêne vénérable plusieurs fois centenaires, attire instinctivement les promeneurs ; un cercle de volontaires, bras tendus, enlacent son tronc de 6.80 m de circonférence : c’est devenu un rituel.

L’arbre peut agir sur votre état de santé, sur votre état de bien être, il vous aide à retrouver le calme, un état de joie ou de sérénité.

La découverte de Murs est un ravissement : des calades quen bon état, des maisons de pierre bien entretenues et une superbe place où château et église rivalisent de leur puissance perdue.  A tel point que deux femmes du groupe décident que c’est à Murs qu’elles se marieront… dès qu’elles auront (re)trouvé l’homme de leur vie ! L’église du village est édifiée dans les dépendances du château. Sur le mur d’une façade, le blason de Murs sculpté dans la pierre comporte une étoile à huit branches au lieu de six…
Pour une vue à 360° du patrimoine de Murs, voir le site patrimoine en marche.

Les Astouaud succèdent aux Agoult. La grille du château porte les armes de cette famille qui mènera de nombreuses batailles contre le rattachement de la Provence à la France au XVè siècle, mais en vain.
Une grande épidémie de peste se propage dès 1720 du port de Marseille au Vaucluse. Un mur de pierre [au nord de Murs] est alors édifié comme barrière de protection sanitaire afin de stopper l’épidémie de peste.
Cette Ligne, restaurée en partie, peut être un but de randonnée.

D’autres balades autour de Murs

Nous quittons Murs du côté de l’oratoire : la forme de la croix m’évoque celle des Vaudois. […] car Murs a accueilli des vaudois en fuite […] ;  le curé lui-même s’est déclaré vaudois et la ferme de la Bérarde abrite depuis le xve siècle la famille Serre, grande famille vaudoise. Ils trouvent refuge dans les grottes de Bérigoule, au nord du village.

L’imposant oratoire du jubilé dédié à Marie porte une dédicace en provençal : Bello Reino d’Amoundaut benesi li Prouvençau 15.08.1980 [provençal aimablement corrigé par André R.]. De là, après un rapide cliché en direction des longs remparts et du château, on se rend compte que Murs est un village perché ! Au carrefour avec le PR14, une borne rafistolée grossièrement ressemble à ce pouvait être les bornes autrefois, comme celle des trois évêchés.

Direction chapelle Notre Dame du Salut, d’origine romane reconstruite en 1625 par Jean d’Astouaud, propriété privée désormais. C’est la chapelle seigneuriale où sont inhumés les seigneurs de Murs. Bruno Vayson, maire de Murs au xixe siècle, y est notamment enterré. Selon wikipedia. Il n’est pas possible de poursuivre par le sentier de terre en face, aussi devrons-nous marcher sur le bord de la route, sagement en file indienne, le long des arbres fruitiers puis des vignes. Coup d’œil en arrière sur la chapelle Notre-Dame-du-Salut, avec en arrière plan : les monts de Vaucluse, la falaise de Lioux, la plaine du Calavon et le Luberon.

Au carrefour de la Jaumière, nous sommes à 1 bon kilomètre du village de vacances. Après celui-ci, la route se mue en piste de terre.

Joucas #5, le vrai-fauxJoel2684

Pendant que certains cherchent l’habitant du bosquet, j’observe au loin la longue falaise de la Madeleine à Lioux, véritable muraille naturelle sur laquelle on peut marcher parmi les lapiaz.

Joucas #4, l’habitant du bosquetJoel2684

Un arbre abattu semble viser un point précis en face. Il faut y aller ! tandis qu’un groupe se penche sur la résolution de la cache, l’autre s’est assis de chaque côté de la piste ; la fatigue commence à se faire sentir.

Joucas #3, Pièce d’artillerieJoel2684

Dans les bois, deux caches couperont un peu la morosité due à un parcours sans grand intérêt.

Joucas #2, le grand pinJoel2684

Joucas #1, garrigueJoel2684

Le panneau Aires du château annonce le retour dans Joucas par le château dont le pilier de la grille porte la croix de Malte. En effet, la terre de Joucas est mentionnée parmi les biens des Hospitaliers en 1262 puis celle de l’ordre de Malte. Selon les archives du Vaucluse.

La commanderie de Joucas est une des ·plus faibles du Grand Prieuré de Saint Gilles. […] l’essentiel de ses ressources se situe à Joucas même et dans ses environs : un château, un jardin, des bâtiments d’exploitation, un domaine de terres labourables, un grand bois de chênes-verts.
Joucas et son curé à la fin de l’ancien régime, G. Gangneux, Provence historique, t. VIII, 1958, p. 122-133

Admirez le haut mur de pierre et les cyprès élancés ! Depuis la terrasse, la vue au sud-est est une vraie carte postale sur le Luberon et le Mourre Nègre. La calade est toujours aussi bien conservée avec sa rigole d’évacuation des eaux en cuvette sur le côté.

Sur la place de la mairie et de l’église Saint-Jean-Baptiste, plusieurs humains de bois nous attendent. Ce sont les œuvres de Mieke Heybroek et Ulysse Plaud, deux artistes nomades, en quête de l’Homme. L’une d’elle creusée dans un olivier de 700 ans, l’autre reproduction d’une œuvre originale en noyer se trouvant dans un musée suisse. En tous cas, par le regard, ils nous interrogent !

Nous sommes face à un travail qui a fait de l’humain son centre mobile. Force, fragilités, questionnements, doutes, c’est toute la condition humaine qui est ici figurée. Un regard multiple où l’on rencontre l’enchevêtrement des préoccupations artistiques sur fond de réflexion sur la vie et l’art.

L’église est fermée mais la technologie propose de nous la faire visiter ; visite virtuelle à 360° grâce à un QRcode qui nous renvoie sur le site patrimoine360.vaucluse.fr. Par cette méthode, vous visiterez également l’église de Murs et la mairie.

Les photos de la randonnée Joucas – Murs

Une randonnée riche en patrimoine aux deux extrémités, avec des vues générales dignes d’une carte postale, mais qu’il faut mériter en acceptant de traverser garrigue et bois  de chênes qui peuvent sembler monotones.

Image de l’itinéraire 13km370, 4h déplacement seul (7h au total avec pique-nique, caches et arrêts photos), 288 m dénivelée (+422, -422).

1Joucas : serait une version atténuée de cuc (sommet) comme dans Jouques ou Joucas
2Murs : ceint de murs de pierres tout simplement

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 12 Avr 2017

Retour en haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *