** Train des Merveilles Rétro : visite de Tende et balade de l’Aigle



Le train des Merveilles Rétro nous a déposés à Tende vers 12h30  : lire Train des Merveilles rétro 1  et Train des Merveilles rétro 2. Cette ville de 2164 habitants en 2014 (seulement 12 h au km2) n’est française que depuis 70 ans et ça se sent ! Je passe à l’office du tourisme pour établir un programme mi-culturel mi-sportif : visite de Tende, tout en montées et descentes, promenade jusqu’à l’Aigle.

Tende et ses merveilles, Chroniques méditerranéennes, vidéo FR3 Méditerranée

Le plan que m’a donné l’office du tourisme n’est pas clair, n’est pas orienté avec le nord vers le haut comme j’en ai l’habitude ; il manque presque tous les escaliers et la même rue qui se prolonge peut changer de nom ou faire une boucle. La carte IGN ci-contre est plus précise avec une dizaine de fontaines figurant sous forme de ronds bleus. Néanmoins, comme je n’ai que le dépliant, je vais tenter de repérer les centres d’intérêt numérotés dans l’ordre du plan.

Visite de Tende

1 – Place de la mairie  la mairie est installée dans la Villa Alpina construite à la fin du siècle dernier  par un passionné de peintures rupestres ; le monument aux morts rappelle que les tendasques étaient italiens jusqu’en 1947

2 – Maison Chianea : une des premières maisons construites vers 1620 par la famille Chianea en dehors de la ville fortifiée. L’entrée est surmontée d’un linteau sculpté

3 – Porte d’Italie ou du Piémont et chapelle de l’Annonciade : une porte en arc brisé qui donne accès à la partie médiévale de la ville ; c’est par là que passaient les muletiers et les marchands qui se rendaient dans le Piémont.

chapelle Annonciade photo site par-monts-et-par-vaux.euLa chapelle de l’Annonciade accolée au rempart est un petit édifice composé d’une salle couverte d’une voûte d’arêtes bombée, et d’un toit de lauzes en appentis. Décor peint à fresque de la fin du gothique (vers 1480-1485) , illustrant pour l’essentiel un cycle marial (Visitation, Nativité, Adoration des mages, Fuite en Egypte, Massacre des Innocents…). Le décor est sans doute dû à Giovanni Baleison, peintre originaire de Demonte en Piémont. Selon le ministère de la culture

4 – Rue de France : en raison de l’affluence des muletiers, elle devient sens unique au XVIIe ; de nombreuses maisons sont sculptées d’armoiries ou de sentences. Plusieurs montées portant le même nom – Béatrice Lascaris (née au XIVè) – j’avoue que c’est perturbant pour s’orienter.

La plupart des linteaux gravés se trouvent côté impair de la rue c’est-à-dire qu’ils appartiennent à des maisons donnant sur la vallée, donc plus riches que celles donnant sur la rue et adossées à la colline. Au numéro 131, inscription « IHS » gothique avec fioritures et gland à la partie inférieure et  écus à tête de cheval, forme typiquement italienne. Site archeo-alpi-maritimi.com

Placés ainsi au-dessus des portes, [les sigles] devaient éloigner le diable et les mauvais esprits. Comme le monogramme du Christ IHS ou JHS (de Iesus Hominum Salvator). Tous les linteaux de Tende et la Brigue

5 – Place du Traou : sur la place du Traou les comtes de Tende rendaient la justice. On y trouve une plaque en l’honneur du colonel Maurice Guido, pilote de chasse, intervenu en Russie pendant la seconde guerre mondiale. Sur le mur peint en jaune et rose, la fontaine du Traou à trois robinets annonce sa date de création : 1870.

6 – Place du Ponte ou place de la sectionTB

Construite sur le riou, l’ancienne place du Ponte servait de place du marché. L’ilôt où se situe la fontaine ayant été détruit pendant la 2e guerre, il n’y a plus la galerie de circulation sous les maisons.

Un linteau en schiste noir au n° 1 de la place de la Section TB porte les initiales IHS ; ce serait l’ancienne maison des Lascaris.

Je m’aventure dans la ruelle du Rio Supérieur et descend au bord de l’eau ; et là, surprise, une petite cascade inattendue tout près des maisons.

7 – Collégiale Notre Dame de l’Assomption : absolument gigantesque, surprenante, dans un style qui m’est étranger. Le portail en pierre verte de Tende est achevé en 1562 ; les colonnes à l’antique sont de la Renaissance. On reconnait bien les 12 apôtres sur la frise du linteau.
Les autels latéraux appartiennent aux confréries ; la chapelle de gauche abrite l’entrée du tombeau de certains comtes de Lascaris. Au tympan, les donateurs agenouillés assistent à l’Assomption de la Vierge.
Plusieurs périodes artistiques cohabitent…

8 – Chapelle de l’Annonciation appartenant aux Pénitents Blancs : les Pénitents Blancs y avaient comme mission de donner les soins aux malades en fin de vie.

A l’intérieur, […] au centre un tableau représentant l’Annonciation et, de part et d’autre, des tableaux sur le Massacre des Innocents et l’Ascension du Seigneur sont de style baroque. L’autel en bois polychrome occupe la totalité du mur de chevet et date et date de 1672. de 1704.
La chapelle conserve un orgue classé en 1971 à titre d’objet par les monuments historiques. Le buffet est celui de l’ancien orgue datant de 1672.

Continuer la lecture de ** Train des Merveilles Rétro : visite de Tende et balade de l’Aigle

©copyright randomania.fr

** Train des Merveilles Rétro : de Nice à Breil sur Roya (1)



Tout a commencé par un mail de Catherine en janvier 2017 :

Pour toi qui aime les trains (j’ai vu ton dernier billet) ! voici un trajet que notre club va effectuer le samedi 29 avril mais qui est ouvert à tous dans la mesure des places disponibles.

Elle tient un blog de randonnées, régulièrement et abondamment illustré. Nous ne nous sommes jamais rencontrées mais nous échangeons de temps en temps au sujet de nos randonnées respectives.

Le train des Merveilles mène à la vallée des Merveilles, dans l’arrière-pays niçois, autour du Mont Bégo (Tende) et son trésor archéologique d’environ 40000 gravures rupestres, datées pour la plupart aux environs de 3300 ans avant J.-C. et classé Monument Historique (1989). Le train des Merveilles rétro est un train touristique des années 60 géré par l’Association Train Touristique du Centre Var.

La vallée de la Roya ! […] Je n’ai jamais parcouru cette route sans admirer, stupéfait, l’extrême beauté et exceptionnelle singularité de la vallée de la Roya. Un canyon oui, mais quel canyon […] Une fente profonde de plusieurs centaines de mètres, tortueuse, imprévisible, riches d’eau et de forêts, en même temps sauvage et civilisé. Mario Sodati, 01/03/1965.

Sur la vidéo, en début du parcours, c’est notre train ; ensuite c’est l’autorail de la ligne TER classique.

Le trajet coûte 55€ quelle que soit la gare de départ. Quelques vidéos visionnées sur le parcours avec la Caravelle X4567 (radiée en 2006 par la SNCF mais agréée pour rouler sur le Réseau Ferré National) ont suffi à me convaincre que ce devait être une journée exceptionnelle… et ce fut le cas. Les conducteurs Julien et Pierre font partie de l’association, mais seront obligatoirement secondés par un cadre de la SNCF tout au long du trajet.

Les automoteurs diesel type Caravelle X-4500, composés d’une motrice et d’une remorque-pilote, ont été construits entre 1963 et 1970 ; 120 km/h max ; leur moteur se situait sous la caisse, 21 m de long, 34 t à vide, presque 43 t en charge, 60 places assises. Le système de refroidissement sifflant au démarrage les cheminots ont surnommé ces autorails « caravelle ».

Une guide-conférencière nous accompagne à partir de Nice.
Cette ligne ferroviaire, œuvre monumentale, fait l’objet d’une démarche pour devenir Patrimoine mondial de l’UNESCO ; elle est issue d’un travail titanesque pour l’époque : début des travaux en 1883 et inauguration officielle en 1928 ; et je ne vous parle  pas des discussions qui ont commencé bien avant entre l’Italie et la France, des interruptions de trafic dues à la guerre, des imprévus de toutes sortes. Quelques chiffres donnent le vertige :

  • Partant du niveau de la mer 10 m, la ligne ferroviaire Nice-Tende s’élève à plus de 1000 m d’altitude sur 100 km de trajet
  • 81 tunnels pour un total de 44 km dont 3 tunnels hélicoïdaux
  • 407 ponts dont le viaduc de Rivoira long de 300 m
  • 15 arches pour 45m de hauteur absolue
  • 130 murs de soutènement

Départ matinal et retour tardif ; le Luc-Le Cannet :  6h41, arrivée Tende : 12:38 h soit 6h de trajet en passant par Nice puis les vallées de la Roya et Bévéra. J’arrive vers 6h15 dans la rue de la gare au Luc ; une rue mais pas de gare. Le village est bien endormi et la seule personne que je croise fait le ménage au MacDo du coin. Elle ne sait pas où est la gare, se renseigne et… la gare se trouve au Cannet ! quand j’arrive là bas, le marché se prépare, le policier municipal me fait signe de circuler, je n’ai plus que quelques minutes pour me garer. Tant pis, je me mets sur une place de stationnement réglementé juste à côté de la gare, en espérant retrouver ma voiture au retour.

Sur le quai, un ancien cheminot attend le train qui est pratiquement plein quand j’y monte et je n’ai pas le choix d’une place près des fenêtres pour profiter des paysages : ce sera mon plus grand regret mais Catherine, championne de bonnes photos prises à la volée, m’autorise à intégrer les siennes dans cet article.

Les photos prises du train sont aux couleurs de notre caravelle rouge et ocre

A Nice nous prenons encore quelques voyageurs dont notre guide-conférencière et Ewan avec sa maman qui seront d’agréables compagnons de voyage, curieux et intarissables.

Route du sel Saorge

La ligne de train suit l’ancienne route du sel entre la méditerranée et le Piémont, sentier muletier puis route royale ; au milieu du XVIIe siècle, les Alpes sont placées sous la souveraineté de deux états : le Duché de Savoie au Nord et au Sud qui avait réalisé des travaux dès 1616, le Royaume de France au centre en Dauphiné. Le sel était préalablement acheminé par bateau depuis les salines d’Hyères jusqu’à Villefranche.

Drap-Cantaron

Le tunnel du moulin de Cantaron a été creusé près de l’ancien moulin à huile de la commune.

Le premier clocher à bulbe que nous verrons sur ce parcours sera celui de l’église de Drap.

Une minute d’arrêt, le temps d’apprendre que le lycée René Goscinny de Drap (4300 habitants) est aux normes HQE avec sa propre installation solaire photovoltaïque ; les élèves peuvent s’y rendre par le train.

Le viaduc des morts, le premier sur la photo de Catherine, franchit le « vallon des morts », vallon par lequel les habitants du hameau de Borghéas transportaient leurs défunts jusqu’au cimetière du village voisin de Drap. Une fois la construction du viaduc des morts initial terminée, le tunnel en aval s’effondra et on dut modifier le tracé du train, d’où le deuxième viaduc sur lequel nous circulons.

Peillon Sainte-Thècle

Classé parmi les plus beaux villages de France, j’ai trouvé la photo de ce village perché dans un vieux livre du Reader Digest de 1977 (photo de droite). La chapelle des Pénitents Blancs (pénitents vêtus d’un costume de toile blanche et d’une cagoule qui se dévouent pour secourir les malades et les nécessiteux) contient des peintures de Canavesio, un peintre piémontais du XVe : la Passion, la Crucifixion, la Mise au Tombeau. Sans oublier le retable de bois sculpté 17e et sur l’autel une Pietà en bois polychrome.

Peillon : 1 h de route depuis la gare.

Peille

Peille, site provence7.com, encore un village perché ; entre les maisons du Moyen âge construites le long de ruelles étroites, de nombreux pontis.

Noyé dans une immense olivaie au faîte de la vallée du Paillon, avec ses toitures de tuiles rondes et ses nombreux édifices médiévaux tels le clocher roman “lombard” (XIIe), le toit en rotonde de la chapelle des Pénitents (XIIIe), l’enceinte fortifiée (XIVe). Extrait de la randonnée Cime de Baudon, site randoxygène

Le train passe à l’Est de la Grave de Peille avec les cheminées, l’usine et le poste électrique de la carrière de calcaire artificiel du groupe Vicat matériau redécouvert par Louis Vicat au début du XIXe. Son nom est gravé en bas de la tour Eiffel avec 71 autres noms de scientifiques, ingénieurs ou industriels qui ont honoré la France de 1789 à 1889.
Compte tenu du climat sec et d’un paysage méditerranéen typique, Vicat a dû relever un challenge pour une reforestation rapide et durable de la carrière de la Grave de Peille : la mycorhization qui consiste à associer un champignon au chevelu racinaire d’un jeune arbre.

Puis nous passons dans le canyon karstique du Paillon et sur le viaduc de l’Erbossiera, pont en arc sur le ruisseau de l’Erbossiera, dont l’architecte est l’orléanais Paul Séjourné, éminent constructeur de ponts maçonnés à l’époque de la nouvelle technologie des poutres métalliques.

Peille : 1 h de marche depuis la halte de la Grave de Peille

Continuer la lecture de ** Train des Merveilles Rétro : de Nice à Breil sur Roya (1)

©copyright randomania.fr

** Train des Merveilles Rétro : de Breil sur Roya à Tende (2)



–> Lire la première partie : Train des Merveille rétro : de Nice à Breil-sur-Roya 1
Suite de notre voyage dans le train des Merveilles rétro

Saorge

Pont de Saorge : Son histoire est assez dingue puisqu’il a été construit et reconstruit 5 fois !
Saorge en surplomb des gorges est connu pour son architecture religieuse remarquable : chapelle romane de la Madone del Poggio, église saint-Sauveur du XVe et son orgue  de Pavie venu par bateau puis à dos de mulet, un couvent des Franciscains de style baroque que Catherine a réussi à capter au vol après le tunnel du Four à Plâtre, en haut à droite de la photo.

Le château de Malmort, cité dès le XIIIe puis restauré au XVIIe, d’aspect inaccessible, surplombe les gorges de la Roya de près de 500m ; il a défendu vaillamment durant des siècles l’accès à la Haute-Roya contrairement à la citadelle Saint-Georges abandonnée sans combat lors de l’attaque de Masséna en 1794. Une randonnée Malmort au départ de Saorge.

Saorge : 15 mn par la route ; une bonne heure par le GR.

Le bâtiment voyageurs de la gare de Fontan-Saorge, qui abrite un centre de vacances de la SNCF l’été, doit son apparence démesurée à son ancien statut de gare frontière jusqu’en 1947.

Fontan

Fontan, hameau créé en 1616 par ordonnance de Charles-Emmanuel duc de Savoie pour servir de halte aux voyageurs sur la route royale, a subi l’influence ligure ; le clocher baroque est recouvert de tuiles vernissées.

Les eaux de la Fouze, qui ont reçu le label «Eau de montagne», ont constitué pendant longtemps une des principales ressources du village. L’usine d’embouteillage des eaux de Fontan sur la gauche est fermée depuis peu.

Fontan : 15 mn depuis la gare.

Juste avant de surplomber les gorges de Berghe, le chateau de la Causega (XIXe), après d’importants travaux, est devenu un lieu ressource pour les familles d’enfants malades. La mairie de Menton qui le possédait depuis 1974, l’a mis à disposition de l’association La maison du bonheur. En 2001, il abritait encore le musée privé des Arts et traditions apicoles.

Impossible de voir les gorges de Berghe de schiste rouge puisque nous sommes à cet instant enfermés dans un tunnel mais au moins sa couleur…

Oeuvre de Paul Séjourné entre 1921 et 1923, l’audacieux viaduc de Scarassouï [prononcer scarassouille] en béton, situé dans les gorges de Bergue (Berghe), est l’ouvrage d’art le plus spectaculaire de la ligne Cuneo – Ventimiglia. Long de 125 m, haut de 38 m, avec une rampe de 2,1 % et une courbure de 300 m que l’on voit bien sur une vue aérienne ; il rejoint deux tunnels dont celui de la boucle de Berghe. En avril 1945, les Allemands le sabotent : il faudra attendre plus de 30 ans pour qu’il soit reconstruit.

Afin de détecter les éventuelles chutes de pierres ou d’arbres sur les voies, des filets de fils électriques à faible tension sont tendus aux bords des voies. Dès qu’un câble est coupé, une alerte est déclenchée en gare de Breil et des signaux se mettent au rouge. Selon l’excellent site d’Olivier Koot

Suivons le train dans la boucle de Berghe vidéo Vincent Jacques sur Youtube

Le Tunnel hélicoïdal de Berghe est spectaculaire parce que, depuis le train, on peut voir à la fois l’entrée et la sortie du tunnel quasiment l’une au-dessus de l’autre ; le train avance mais on se retrouve au même endroit quelques minutes plus tard ! Il utilise le principe de l’hélice (ou boucle) pour prendre de l’altitude en douceur sans remonter directement la pente raide de la vallée ce qui, techniquement, était impossible à l’époque des machines à vapeur.
Long de 1 884 m, il permet de gagner 90 m de dénivelé mais en allongeant la distance. On ne ressent pratiquement pas le mouvement circulaire mais on entend que la machine peine.
Bien que toute la ligne soit en voie unique, il a été creusé au gabarit double voie en raison de sa longueur, pour faciliter son aération du temps de la traction à vapeur.

Avant d’entamer la boucle retour, à la sortie du plus long tunnel, 250 m à l’air libre nous séparent du tunnel de Caussagne qui longe la petite route sinueuse menant à Berghe Inférieur ; dans ce laps de temps de quelques secondes, Catherine a réussi à photographier le petit lavoir des Granges de Pairoret. La preuve sur la photo aérienne.

Le train, qui circule dans le tunnel de Berghe à 35 km/h environ, a encore diminué sa vitesse à l’entrée du Tunnel de Paganin composé de 6 tunnels successifs ; c’est à la sortie du Tunnel de la Frontière que se trouvait la frontière franco-italienne avant 1947.

La centrale hydroélectrique de Saint-Dalmas apparaît brièvement depuis le viaduc sur la Roya ; l’équipement hydroélectrique de la Roya s’est développé au début du siècle dernier. En 1947, à la suite du traité de paix, les trois usines les plus au nord ont été rattachées à la France. A partir de l’aménagement de Saint-Dalmas, les eaux sont successivement turbinées par les centrales de Paganin, Fontan et Breil, fonctionnant au fil de l’eau. Au centre des trois impressionnantes conduites forcées d’origine circule un funiculaire permettant leur entretien.

Les deux tunnels forment un « S » géant, toujours sur le principe de prendre de l’altitude, un vers l’Est (Porcarezzo), un vers l’Ouest (Biogna) juste avant Saint-Dalmas ; ils portent un nom italien parce qu’avant le déplacement des frontières, ils étaient côté italien.

Saint-Dalmas de Tende

Avec les déblais du creusement des tunnels, on a formé un vaste terre-plein où a été édifiée la gare de Saint-Dalmas achevée en 1929, dans le style des grands bâtiments de l’époque fasciste. Sa taille gigantesque par rapport à la localité de St-Dalmas s’explique par le fait qu’elle devait montrer la grandeur de Mussolini. Mais il s’agissait aussi d’une gare frontalière. C’était donc la première gare italienne à partir de Nice.
À ce titre, elle abritait un service de police et de douane, ainsi qu’une aire de triage pour le trafic des marchandises de 15 voies ! Elle porte encore les marques des bombardements.

Continuer la lecture de ** Train des Merveilles Rétro : de Breil sur Roya à Tende (2)

©copyright randomania.fr

Randonnée et interdiction de circuler été 2013



Ce qu’il faut retenir :
  • dans les départements concernés par les risques d’incendie, la circulation du public est réglementée dans les massifs forestiers.
  • La préfecture publie chaque jour une carte des zones à risques, en se basant sur les prévisions de météo France. Elles sont disponibles sur internet et quelquefois sur répondeur téléphonique.
  • Les 3 départements les plus touchés (Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse) ont trois réglementations différentes toutes inchangées depuis trois ans.
  • Ne dites pas : « On ne peut pas randonner en Provence l’été », mais : « On peut randonner en Provence l’été mais on ne le sait de façon certaine que la veille au soir du jour prévu… »

A imprimer (format pdf) et conserver dans le sac à dos ou la boîte à gants :
le mémento actualisé d’UNE page (contenant les adresses internet et numéros de téléphone utiles) concernant les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse,
+ 2 pages pour situer les communes du Vaucluse dans les zones et massifs

Bouches-du-Rhône, 2013

Pour connaitre les conditions en temps réel, consulter :

  • le serveur vocal dédié du Comité Départemental du Tourisme au 08.11.20.13.13
  • la carte d’accès aux massifs du 13 sur le site de la préfecture : carte générée la veille pour les niveaux du lendemain. N’oubliez pas d’actualiser votre page chaque jour <F5> ! existe aussi sous forme de liste par espace sensible pour la journée du lendemain,
  • le service départemental d’incendie et de secours,
  • la mairie de la commune où se trouve la randonnée que vous avez projetée.

* Télécharger l’arrêté préfectoral pris en 2011 (Arrêté préfectoral n °2011143-0004 du 23 mai 2011). Il contient également la délimitation des massifs forestiers.

Trois niveaux de danger. Du 1er juin au 30 septembre 2013, le niveau de danger feu de forêt est défini chaque jour à partir de 18 heures pour le lendemain, par grand massif forestier et par commune incluse dans celui-ci.

Dispositions générales pour 2013 :

  • En niveau ORANGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont autorisés ;
  • En niveau ROUGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules ne sont autorisés que le matin de 6 à 11 heures ; dans les zones d’Accueil du Public en forêt (ZAPEF), l’accès est autorisé toute la journée. Liste des ZAPEF mise à jour mars 2012.
  • En niveau NOIR, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont interdits y compris dans les ZAPEF.

… si aucune disposition plus défavorable n’a été prise par la commune (Allauch, Auriol, Bouc Bel Air, Peynier, etc). Liste à vérifier car non actualisée en 2013 sur le site de la préfecture : liste des restrictions par commune

Exemple de ZAPEF dans le massif de la Sainte-Victoire : à partir du parking des Cabassols, le Sentier des Venturiers jusqu’au Prieuré de la Sainte-Victoire et la Croix de Provence ; le sentier des Crêtes jusqu’au Pic des Mouches ; feux-03072007.jpgl’itinéraire pédestre du Pic des Mouches au parking du Col des Portes ; domaine départemental de Roques Hautes : partie située à l’est de l’aqueduc de Doudon et de la piste qui rejoint le plateau de Roques Hautes ; chemin d’accès à la chapelle Saint-Ser depuis le parking Saint-Ser en bordure de RD 17.

Var

* Fermeture des massifs sur le site de la préfecture du Var

L’adresse internet de la carte d’alerte du risque incendie a changé : http://www.var-adm.net/massifs83_web/massifs83.gif) ; la mise à jour est faite la veille avant 19h pour le lendemain. Quand il n’y a pas de changement d’un jour à l’autre, il semble que la carte ne soit pas actualisée avec la date du jour. Pour le massif de l’Esterel (Ouest des Alpes Maritimes), voir les conditions du Var.

N° du répondeur : —–

  • JAUNE : risque modéré ; prudence,
  • ORANGE : risque sévère ; accès déconseillé,
  • ROUGE : risque très sévère ; accès fortement déconseillé ; sur les voies avec panneau blanc cerclé de rouge, l’accès des véhicules est interdit,
  • NOIR : risque exceptionnel ; accès totalement interdit pour piétons et voitures.

Rappel des dispositions permanentes en vigueur :

4 niveaux de danger. Du 21 juin au 30 septembre, la préfecture émet quotidiennement, à partir de 19h pour le lendemain, une carte matérialisant le risque d’incendie par massif.

L’arrêté du 15 mai 2006 réglementant l’accès aux massifs forestiers et arrêté du 22 juin 2011 modifiant l’annexe concernant les voies pouvant être fermées à la circulation en cas de risque exceptionnel ou  très sévère

Réglementation spécifique îles d’Hyères (Port-CrosPorquerolles) : par exemple, quelque soit le niveau de danger, il est interdit de fumer, d’allumer du feu, de faire du camping sauvage, etc.

Des conditions particulières concernent le sentier du littoral (se renseigner auprès de la commune) généralement accessible par grand vent mais non par temps de pluie.

Vaucluse

Portail de l’état en Vaucluse, accès aux massifs forestiers

L’information du public est assurée par une borne d’information téléphonique sur le danger météorologique :  04 88 17 80 00 (ligne disponible)

Plaquette d’information à télécharger et conserver sur vous

L’arrêté  de 2012 est abrogé et remplacé par l’ arrêté 2013049-0003 du 18 février 2013. Pas de différence avec le précédent arrêté en ce qui concerne les conditions de circulation.

L’arrêté SI2010-06-30-0050-PREF (Bollène-Uchaux) est permanent.

Règle générale pour tous les massifs :

  • du 1er juillet au 15 septembre, les risques sont classés en 6 niveaux : faible, léger, modéré, sévère, très sévère, exceptionnel
  • du 1er juillet au 15 septembre, l’accès à tous les massifs forestiers du Vaucluse (zone A et B) est interdit les jours où la prévision de danger ‘Feux de forêt’ est classé en risque exceptionnel NOIR par la station Météo France de Valabre (prévision qui n’a rien à voir avec le risque météo classique). La période réglementée pourra être prolongée si le risque de feu de forêt le justifie. Le camping sauvage est interdit.

En dehors du risque exceptionnel :

  1. au nord, zone A, Bollène-Uchaux (et l’enclave des papes), Rasteau-Cairanne, dentelles de Montmirail, mont Ventoux : accès libre ; les communes concernées sont citées dans la zone « A » de l’arrêté ci-dessus ou dans le fichier excel que je vous ai mis en téléchargement ;
  2. au sud, zone B, massifs forestiers des Monts de Vaucluse, Lubéron, collines de Basse Durance :
  • accès libre les jours où la prévision de danger météorologique est classé faible, léger, modéré, sévère ;
  • accès réglementé de 5h à 12h les jours où la prévision de danger météorologique est classée très sévère. Ces dispositions ne s’appliquent pas si vous êtes encadré par un professionnel muni d’une autorisation sécurité-environnement ; les communes concernées sont citées dans la zone « B » de l’arrêté ci-dessus ou dans le fichier excel que je vous ai mis en téléchargement ;
  • dans cette zone B, à titre dérogatoire, 7 sites particulièrement touristiques et surveillés sont ouverts de 5h à 20h, même en cas de risque très sévère, dans le Massif des Monts de Vaucluse :
    • – Sentier du Sahara à Rustrel
    • – Sentier des ocres de Barriès à Rustrel
    • – Cédraie de Cabrières d’Avignon, sur le secteur aménagé par l’Association des Amis des Cèdres
    • – Gorges de la Véroncle à Gordes
    • – 4 sites supprimés de la liste : Sentier des Ocres à RoussillonChapelle ste Radegonde à St Saturnin les Aptsite de Bruoux à Gargas
  • dans cette zone B, à titre dérogatoire, 2 sites particulièrement touristiques et surveillés sont ouverts jusqu’à 20h dans le Massif du Luberon :
    • – Cédraie de Bonnieux, sur la partie balisée
    • – Fort de Buoux

Dans les deux zones, la circulation et le stationnement des véhicules à moteur sont interdits sur les chemins non revêtus desservant tous les massifs forestiers, ainsi que les chemins goudronnés de Vidauque et du trou du Rat dans le petit Lubéron. Les infractions sont passibles de contraventions de 4ème classe soit 750€ d’amende. Vous ne connaissez pas la région ? vous voulez savoir dans quelle zone se trouve telle ou telle commune ? Téléchargez le fichier excel des zones classées par ordre alphabétique de communes du 84

Si une commune est située à cheval sur deux zones, c’est la situation par rapport aux gorges de la Nesque qui détermine la zone de réglementation : au nord, zone A ; au sud, zone B.

Alpes-de-Haute-Provence

En été certains massifs peuvent faire l’objet d’interdictions d’accès. La prévention des incendies sur le site de la préfecture

Carte d’alerte du risque incendie, sur le site de la préfecture

Le numéro figurant dans l’arrêté est toujours non attribué (08-92-68-02-04)

Actuellement l’arrêté préfectoral n°2007-1696bis du 1er août 2007 reste en vigueur : circulation voitures et piétons déconseillée en risque très sévère, interdite en risque exceptionnel.

* site de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence (page actualités) ou la mairie de la commune de la randonnée.

* Télécharger Randonnées d’exception dans les Alpes de Haute-Provence (version 2011) par l’agence de développement touristique

Alpes-Maritimes

Une réglementation stricte sur l’incinération des déchets a été adoptée par arrêté préfectoral 2012-1123 du 19 novembre 2012, modifiant deux arrêtés précédents. Deux périodes ont été fixées en fonction du risque incendie et des zones géographiques (ces dispositions ne concernent pas la zone au dessus de 1500m d’altitude) :

  • la période fixe ROUGE, s’étendant du 1er juillet au 30 septembre, prévoit l’interdiction totale sur ces zones de l’usage du feu, notamment des incinérations, écobuages, feux de camp, cigarettes….
  • la période VERTE, qui couvre le reste de l’année, prévoit également, selon les conditions météorologiques, des restrictions d’usage du feu.

Pour le massif de l’Esterel (Ouest des Alpes Maritimes), voir les conditions du Var.

Mémento pour partir en montagne l’été en toute sécurité

Randonnées dans les Alpes-Maritimes avec RandOxygène

Sujets connexes

Le risque feux de forêt (maj juin 2012) par le ministère de l’écologie du développement durable transports et logement

Observatoire de la forêt méditerranéenne (accès aux divers arrêtés concernant les dispositions DFCI de tous les départements de la région PACA et Corse : le débroussaillement, l’emploi du feu,…)

Code forestier version en vigueur en juin 2013, site Legifrance

©copyright randomania.fr

Randonnée et interdiction de circuler été 2012



Mis à jour le 5 août. Téléchargez le mémento !

Ce qu’il faut retenir :

  • dans les départements concernés par les risques d’incendie, la circulation du public est réglementée dans les massifs forestiers.
  • La préfecture publie chaque jour une carte des zones à risques, en se basant sur les prévisions de météo France. Elles sont disponibles sur internet et quelquefois sur répondeur téléphonique.
  • Les 3 départements les plus touchés (Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse) ont trois réglementations différentes inchangées depuis deux ans.
  • Ne dites pas qu’on ne peut randonner en Provence, comme je l’entends souvent : on le peut mais de façon certaine la veille au soir du jour prévu…
A imprimer (format pdf) et conserver dans le sac à dos ou la boîte à gants :
le mémento d’UNE page actualisé (contenant les adresses internet et numéros de téléphone utiles) concernant les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse,
+ 2 pages pour situer les communes du Vaucluse dans les zones et massifs

Bouches-du-Rhône, 2012

Pour connaitre les conditions en temps réel, consulter :

  • le serveur vocal dédié du Comité Départemental du Tourisme au 08.11.20.13.13
  • la carte d’accès aux massifs du 13 sur le site de la préfecture : carte générée la veille pour les niveaux du lendemain. N’oubliez pas d’actualiser votre page chaque jour <F5> ! existe aussi sous forme de liste par espace sensible pour la journée du lendemain,
  • le service départemental d’incendie et de secours,
  • la mairie de la commune où se trouve la randonnée que vous avez projetée,

* Télécharger l’arrêté préfectoral pris en 2011 (Arrêté préfectoral n °2011143-0004 du 23 mai 2011). Il contient également la délimitation des massifs forestiers.

Trois niveaux de danger. Du 1er juin au 30 septembre 2012, le niveau de danger feu de forêt est défini chaque jour à partir de 18 heures pour le lendemain, par grand massif forestier et par commune incluse dans celui-ci.

Dispositions générales pour 2012 :

  • En niveau ORANGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont autorisés ;
  • En niveau ROUGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules ne sont autorisés que le matin de 6 à 11 heures ; dans les zones d’Accueil du Public en forêt (ZAPEF), l’accès est autorisé toute la journée. Liste des ZAPEF mise à jour mars 2012 (Parc forestier de Barbentane supprimé).
  • En niveau NOIR, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont interdits y compris dans les ZAPEF.

si aucune disposition plus défavorable n’a été prise par la commune (Allauch, Auriol, Bouc Bel Air, Peynier, etc). Liste des restrictions par commune

Exemple de ZAPEF dans le massif de la Sainte-Victoire : à partir du parking des Cabassols, le Sentier des Venturiers jusqu’au Prieuré de la Sainte-Victoire et la Croix de Provence ; le sentier des Crêtes jusqu’au Pic des Mouches ; feux-03072007.jpgl’itinéraire pédestre du Pic des Mouches au parking du Col des Portes ; domaine départemental de Roques Hautes : partie située à l’est de l’aqueduc de Doudon et de la piste qui rejoint le plateau de Roques Hautes ; chemin d’accès à la chapelle Saint-Ser depuis le parking Saint-Ser en bordure de RD 17.

Var

* la situation du jour sur le site de la préfecture du Var (l’adresse internet a changé : http://www.var.sit.gouv.fr/massifs/massifs.gif) ; la mise à jour est faite la veille au soir pour le lendemain. Pour le massif de l’Esterel (Ouest des Alpes Maritimes), voir les conditions du Var.

N° du répondeur :  non trouvé

  • JAUNE : risque modéré ; prudence,
  • ORANGE : risque sévère ; accès déconseillé,
  • ROUGE : risque très sévère ; accès fortement déconseillé ; sur les voies avec panneau blanc cerclé de rouge, l’accès des véhicules est interdit,
  • NOIR : risque exceptionnel ; accès totalement interdit.

Rappel des dispositions permanentes en vigueur :

4 niveaux de danger. Du 21 juin au 30 septembre, la préfecture émet quotidiennement, à partir de 19h pour le lendemain, une carte matérialisant le risque d’incendie par massif.

L’arrêté du 15 mai 2006 réglementant l’accès aux massifs forestiers et arrêté du 22 juin 2011 modifiant l’annexe concernant les voies pouvant être fermées à la circulation en cas de risque exceptionnel ou  très sévère

Site de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt du Var : réglementation de tous les massifs

Réglementation spécifique îles d’Hyères (Port-Cros, Porquerolles) : par exemple, quelque soit le niveau de danger, il est interdit de fumer, d’allumer du feu, de faire du camping sauvage, etc.

Des conditions particulières concernent le sentier du littoral (se renseigner auprès de la commune) généralement accessible par grand vent mais non par temps de pluie.

Vaucluse

Portail de l’état en Vaucluse, accès aux massifs forestiers

L’information du public est assurée par une borne d’information téléphonique sur le danger météorologique :  04 88 17 80 00, choix 1.

Plaquette d’information à télécharger et conserver sur vous

L’arrêté SI 2010-05-10-0020-PREF est abrogé et remplacé par l’ Arrêté du 5 avril 2012. Pas de différence avec le précédent arrêté en ce qui concerne les conditions de circulation.

L’arrêté SI2010-06-30-0050-PREF (Bollène-Uchaux) est permanent. Détermination des massifs forestiers.

Règle générale pour tous les massifs :

  • du 1er juillet au 15 septembre, les risques sont classés en 6 niveaux : faible, léger, modéré, sévère, très sévère, exceptionnel
  • du 1er juillet au 15 septembre, l’accès à tous les massifs forestiers du Vaucluse (zone A et B) est interdit les jours où la prévision de danger ‘Feux de forêt’ est classé en risque exceptionnel NOIR par la station Météo France de Valabre (prévision qui n’a rien à voir avec le risque météo classique). La période réglementée pourra être prolongée si le risque de feu de forêt le justifie. Le camping sauvage est interdit.

En dehors du risque exceptionnel :

  1. au nord, zone A, Bollène-Uchaux (et l’enclave des papes), Rasteau-Cairanne, dentelles de Montmirail, mont Ventoux : accès libre ; les communes concernées sont citées dans la zone « A » de l’arrêté ci-dessus ou dans le fichier excel que je vous ai mis en téléchargement ;
  2. au sud, zone B, massifs forestiers des Monts de Vaucluse, Lubéron, collines de Basse Durance :
  • accès libre les jours où la prévision de danger météorologique est classé faible, léger, modéré, sévère ;
  • accès réglementé de 5h à 12h les jours où la prévision de danger météorologique est classée très sévère. Ces dispositions ne s’appliquent pas si vous êtes encadré par un professionnel muni d’une autorisation sécurité-environnement ; les communes concernées sont citées dans la zone « B » de l’arrêté ci-dessus ou dans le fichier excel que je vous ai mis en téléchargement ;
  • dans cette zone B, à titre dérogatoire, 7 sites particulièrement touristiques et surveillés sont ouverts de 5h à 20h, même en cas de risque très sévère, dans le Massif des Monts de Vaucluse :
    • – Sentier du Sahara à Rustrel
    • – sentier des ocres de Barriès à Rustrel
    • – Cédraie de Cabrières d’Avignon, sur le secteur aménagé par l’Association des Amis des Cèdres
    • – Gorges de la Véroncle à Gordes
    • – Sentier des Ocres à Roussillon
    • – Chapelle ste Radegonde à St Saturnin les Apt
    • – site de Bruoux à Gargas
  • dans cette zone B, à titre dérogatoire, 2 sites particulièrement touristiques et surveillés sont ouverts jusqu’à 20h dans le Massif du Luberon :
    • – Cédraie de Bonnieux, sur la partie balisée
    • – Fort de Buoux

Dans les deux zones, la circulation et le stationnement des véhicules à moteur sont interdits sur les chemins non revêtus desservant tous les massifs forestiers, ainsi que les chemins goudronnés de Vidauque et du trou du Rat dans le petit Lubéron. Les infractions sont passibles de contraventions de 4ème classe soit 750€ d’amende. Vous ne connaissez pas la région ? vous voulez savoir dans quelle zone se trouve telle ou telle commune ? Téléchargez le fichier excel des zones classées par ordre alphabétique de communes du 84

Si une commune est située à cheval sur deux zones, c’est la situation par rapport aux gorges de la Nesque qui détermine la zone de réglementation : au nord, zone A ; au sud, zone B.

Continuer la lecture de Randonnée et interdiction de circuler été 2012

©copyright randomania.fr

* Balcons du Loup : de Bramafan au point de vue sur la cascade de Courmes



Ce petit bout de parcours, extrait d’une randonnée beaucoup plus grande dont vous trouverez le descriptif complet sur le site randoxygène Balcons du Loup, est cependant suffisamment intéressant pour que je vous en livre les curiosités. Avec la note *Points de vue sur la cascade de Courmes, c’est le troisième point de vue que je vous propose sur cette cascade. Inconvénient : sa difficulté d’accès dans l’arrière pays niçois.

La météo à cet endroit
avec prévisions à 3 jours

Dans ce coin, une cache pour les geocacheurs. Cache Azur #91 : mystery 2, nicoulina, placée à l’occasion d’une rencontre entre geocacheurs.

l'aqueduc du Foulon depuis la D3Départ près du pont de Bramafan2, par la passerelle au dessus du Loup. L’aqueduc du Foulon, c’est ce gros tuyau inesthétique que l’on peut voir de la route. Parfois rouillé, parfois embouti par des chutes de pierre, il est néanmoins impressionnant. Si vous êtes accompagné d’enfants, ils prendront plaisir à le repérer et le suivre tout le long du parcours ! avec le balisage du GR51 (rouge-blanc), c’est encore plus facile.

Vous passerez quelques souterrains à la lampe de poche, certains un peu longs offrant quelques sensations. Parfois quelques flaques d’eau au sol, parfois des gouttes d’eau tombent du plafond rocheux. La canalisation est posée sur des supports de béton, si hauts en forêt que pour certains d’entre eux, vous pourrez passer dessous. La traversée de la forêt est agréable mais son silence se révèlera parfois pesant.

Courtesy of Chris

Continuer la lecture de * Balcons du Loup : de Bramafan au point de vue sur la cascade de Courmes

©copyright randomania.fr

* Points de vue sur la cascade de Courmes dans les gorges du Loup



Comme il y a deux ans, je suis chargée de préparer une énigme pour la rencontre de chasseurs de trésors organisée par l’association des Geocacheurs de Provence et de Partout à la Colle sur Loup. J’ai cherché sur internet un lieu inédit, beau, accessible à tous et j’ai décidé que ce serait la cascade de Courmes. Pour mes investigations, j’ai réservé une chambre d’hôtes au gite de la cascade : situé au bout d’une route de montagne étroite, il domine les gorges du Loup dans un cadre naturel qui fait rêver. Au cours du dîner du soir, Eric et Bruno me donneront quelques idées.

La cascade pétrifiante de Courmes avec une chute d’une vingtaine de mètres de hauteur, suivie de plusieurs petites vasques, est un élément essentiel des gorges du Loup, ensemble remarquable de l’arrière-pays de Grasse. Base communaleBase Mistral du ministère de la culture

La météo à cet endroit
avec prévisions à 3 jours

m500201_003685_p Base Mistral Min. Culture1 – le point de vue depuis la route est inaccessible : pas de place pour se garer. Même à pied, en bordure de cette petite route étroite et sinueuse, c’est risqué. Heureusement Google Earth vous en offre une version en 3D. La vasque principale de la cascade est située tout contre le tablier du pont par la RD6. Un sentier, condamné pour des raisons de sécurité, taillé dans la falaise, passe sous la chute et remonte jusqu’au village où je suis installée pour la nuit. Au XIXè siècle une buvette s’était installée à mi-hauteur de la cascade sur le sentier.

2 – Dans un cadre magique et caractéristique, le Saut du Loup est un lieu privé et payant (1€ portillon automatique).

— Photos Saut du Loup

3 – Eric et Bruno me signalent qu’il est possible de dominer la cascade moyennant d’utiliser un sentier interdit d’accès mais qu’empruntent toujours les amateurs de canyoning. canyon Bès-Courmes. Le chemin de la cascade démarre juste à côté de leur propriété ; un homme et son fils s’équipent pour descendre la cascade. Je repère le sentier encore visible qui chemine dans une végétation parfois dense. Je passe au dessus de gros tubes de métal qui retiennent un énorme filet métallique chargé de retenir les pierres pour qu’elles ne tombent pas sur la route en contrebas. Je dois me diriger au bruit de la cascade pour les derniers mètres car plus rien n’est évident. Enfin j’arrive au dessus de la cascade : une véritable émotion !

Sur le côté gauche, une première chute ; à droite, sur un rocher arrondi surplombant la route de 20m, avec grande prudence, je m’avance au dessus de la seconde chute, celle que l’on peut voir du bord de la route tout en bas. Le retour sera moins évident : par erreur, je descends sous le filet et me retrouve sur un sentier abimé, celui qui rejoint l’escalier condamné. Donc, ne descendez jamais sous le filet !

câble du filet métallique protecteur

Geocacheurs, prudence ! [Event] Azur #26 : mystery 1 par nicoulina

Image de l’itinéraire 1km680 dépl. A/R (1h au total), 35mn, 100m dénivelée

©copyright randomania.fr

** Le tour de l’île Sainte-Marguerite



IMG_8271-384x198.jpgIMG_8749.JPGL‘île Sainte-Marguerite un jour de beau temps, ça ressemble à un coin de paradis ; l’île Sainte-Marguerite un jour de très grosse pluie, ça donne envie de fuir (photo de droite au moment de l’embarquement). En un mois, j’aurais connu les deux situations extrêmes. Le parking du port vous coûtera 20€ pour la journée ; pour avoir un billet à tarif réduit, prenez le en ligne chez Trans Côte d’Azur et présentez le justificatif papier à l’embarquement.

La météo à cet endroit
avec prévisions à 3 jours

Partie en mai pour tester une série de caches posées par aero30 à l’occasion d’une grande chasse aux trésors high tech (geocaching), je débarque sur l’île ravie avant même d’y avoir mis le pied. Le tour de l’île ne présente aucune difficulté : ce ne sont que paysages enchanteurs alternant avec des témoins de notre histoire, sans dénivelée.

Petite visite dans l’ordre du tracé.

Ile Sainte-Marguerite 1 tour Sainte Anne par aero30

Premier vestige visible près du débarcadère : il ne reste que la base de la tour.

Ile Sainte-Marguerite 3 tour Batéguier par aero30

IMG_8278.jpgAvec un couple de promeneurs, nous essayons de l’atteindre sans succès : la végétation est trop dense et hostile. Construite sous François 1er, restaurée par le sieur de Bellon, elle faisait partie d’un ensemble de guets. Les espagnols, lorsqu’ils ont occupé l’île, l’ont renforcé d’un fortin. L’étang du Batéguier alimenté par un puits artésien dont l’eau douce se mélange à l’eau de mer, a failli être en 1842 à proximité d’un établissement piscicole, mais les Cannois, toujours attachés à leurs droits d’usage, s’y sont opposés.

IMG_8279.jpg

IMG_8285.jpgIle Sainte-Marguerite 2 Etang et blockhaus par aero30

Un des quatre blockhaus construits par les Allemands sur l’île à la fin de la seconde guerre mondiale. Mais jamais équipé de canon.

IMG_8296.jpg

Ile Sainte-Marguerite 4 pointe du Dragon par aero30

C’est surtout le four à boulets installé à ce point stratégique en 1793, qui mérite la visite. On tirait au canon des boulets rougis dans le feu d’un four. Avec la batterie des Braves Gens sur l’autre île Saint-Honnorat, la batterie du Dragon prenait sous un feu croisé les navires tentant de pénétrer dans le Frioul, passage entre les deux îles de Lérins (plateau du milieu aujourd’hui). Un second blockhaus jamais armé de taille impressionnante.

Continuer la lecture de ** Le tour de l’île Sainte-Marguerite

©copyright randomania.fr

Petite boucle dans le bois Gaudissard le Baric



Petite balade sans découverte notable mais agréablement fraiche ; je l’ai improvisée lors du test de la pose de trois caches pour une rencontre entre geocacheurs, chasseurs de trésors avec GPS. Il fait beau, déjà beaucoup de monde à Vence, ce petit village si prisé des touristes, qui vit passer Matisse et Chagall.

IMG_8383.JPGJe descends l’allée des pins puis le chemin de Baric (GC2PTE3 [Event] Azur 40 – Gaudissard le Baric : 1e ou 3e par Cybmat+Bubulle) ; par des marches bétonnées descendant jusqu’à la rivière, j’atteins le pont où se trouve la seconde cache que je trouve sans difficulté après avoir délogé les araignées (GC2PTEJ Azur 41 – Gaudissard le Baric : Le pont, par Cybmat+Bubulle). Le chemin balisé (attention, après le pont, ne prenez pas le petit sentier sur la droite, il ne mène nulle part) grimpe maintenant, lentement, toujours en sous-bois, jusqu’à une route : lorsque je parviens en bordure de celle-ci, j’hésite plusieurs fois avant de trouver le chemin qui redescend vers la rivière. Non balisé, en ornière, il arrive jusqu’au bord de l’eau où je me repose sur un mur de pierre près de la cache GC2PTH3 [Event] Azur 42 – Gaudissard le Baric : L’eau par Cybmat+Bubulle ; la fraicheur me ravit. N’hésitez pas à mettre les pieds dans l’eau !

Continuer la lecture de Petite boucle dans le bois Gaudissard le Baric

©copyright randomania.fr

Randonnée et interdiction de circuler été 2011



Ce qu’il faut retenir :

  • dans les départements concernés par les risques d’incendie, la circulation du public est réglementée dans les massifs forestiers.
  • La préfecture publie chaque jour une carte des zones à risques, en se basant sur les prévisions de météo France. Elles sont disponibles sur internet et sur répondeur téléphonique.
  • Les 3 départements les plus touchés (Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse) ont trois réglementations différentes inchangées depuis l’an dernier.
  • On ne peut programmer une randonnée de façon certaine que la veille au soir du jour prévu…
A imprimer (format pdf) et conserver dans le sac à dos ou la boîte à gants :
le mémento d’UNE page (contenant les adresses internet et numéros de téléphone utiles) concernant les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône (mis à jour 4 juillet 2011), le Var, le Vaucluse,
+ 2 pages pour situer les communes du Vaucluse dans les zones et massifs

Bouches-du-Rhône, 2011

L’arrêté pris en 2008 est abrogé.

* Télécharger l’arrêté préfectoral pris en 2011 (Arrêté préfectoral n °2011143-0004 du 23 mai 2011). Il contient également la délimitation des massifs forestiers.

Trois niveaux de danger. Du 1er juin au 30 septembre 2011, le niveau de danger feu de forêt est défini chaque jour à partir de 18 heures pour le lendemain, par grand massif forestier et par commune incluse dans celui-ci.

Dispositions générales pour 2011 :

  • En niveau ORANGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont autorisés ;
  • En niveau ROUGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules ne sont autorisés que le matin de 6 à 11 heures ; dans les zones d’Accueil du Public en forêt (ZAPEF), l’accès est autorisé toute la journée. Liste des ZAPEF mise à jour mai 11 (pas de changement par rapport à 2009).
  • En niveau NOIR, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont interdits y compris dans les ZAPEF.

si aucune disposition plus défavorable n’a été prise par la commune (Bouc Bel Air, Peynier, Allauch, etc). Liste des restrictions par commune

Exemple de ZAPEF dans le massif de la Sainte-Victoire : à partir du parking des Cabassols, le Sentier des Venturiers jusqu’au Prieuré de la Sainte-Victoire et la Croix de Provence ; le sentier des Crêtes jusqu’au Pic des Mouches ; feux-03072007.jpgl’itinéraire pédestre du Pic des Mouches au parking du Col des Portes ; domaine départemental de Roques Hautes : partie située à l’est de l’aqueduc de Doudon et de la piste qui rejoint le plateau de Roques Hautes ; chemin d’accès à la chapelle Saint-Ser depuis le parking Saint-Ser en bordure de RD 17.Pour connaitre les conditions en temps réel, consulter :

  • le serveur vocal dédié du Comité Départemental du Tourisme au 08.11.20.13.13
  • la carte d’accès aux massifs du 13 sur le site de la préfecture : þune date de mise à jour 14 juin concerne l’accès aux massifs pour le 15 juin. N’oubliez pas d’actualiser votre page chaque jour <F5> ! existe aussi sous forme de liste par espace sensible pour la journée du lendemain,
  • le service départemental d’incendie et de secours,
  • la mairie de la commune où se trouve la randonnée que vous avez projetée,

Var

Rappel des dispositions permanentes en vigueur :

4 niveaux de danger. Du 21 juin au 30 septembre, la préfecture émet quotidiennement, à partir de 19h pour le lendemain, une carte matérialisant le risque d’incendie par massif.

L’arrêté du 15 mai 2006 réglementant l’accès aux massifs forestiers

* la situation du jour sur le site de la préfecture du Var (mise à jour la veille au soir pour le lendemain)

N° du répondeur : 04 98 10 55 41

  • JAUNE : risque modéré ; prudence,
  • ORANGE : risque sévère ; accès déconseillé,
  • ROUGE : risque très sévère ; accès fortement déconseillé ; sur les voies avec panneau blanc cerclé de rouge, l’accès des véhicules est interdit,
  • NOIR : risque exceptionnel ; accès totalement interdit.

Site de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt du Var : réglementation de tous les massifs

Réglementation spécifique îles d’Hyères (Port-Cros, Porquerolles) : par exemple, quelque soit le niveau de danger, il est interdit de fumer, d’allumer du feu, de faire du camping sauvage, etc.

Des conditions particulières concernent le sentier du littoral (se renseigner auprès de la commune) généralement accessible par grand vent mais non par temps de pluie.

Vaucluse

Les arrêtés SI 2010-05-10-0020-PREF et SI2010-06-30-0050-PREF (Bollène-Uchaux) sont permanents. Détermination des massifs forestiers. Pas de changement concernant la circulation des personnes.

Règle générale pour tous les massifs :

  • du 1er juillet au 15 septembre, les risques sont classés en 6 niveaux : faible, léger, modéré, sévère, très sévère, exceptionnel
  • du 1er juillet au 15 septembre, l’accès à tous les massifs forestiers du Vaucluse est interdit les jours où la prévision de danger ‘Feux de forêt’ est classé en risque exceptionnel NOIR par la station Météo France de Valabre (prévision qui n’a rien à voir avec le risque météo classique). La période réglementée pourra être prolongée si le risque de feu de forêt le justifie. Le camping sauvage est interdit.

En dehors du risque exceptionnel :

  1. au nord, zone A, Bollène-Uchaux (et l’enclave des papes), Rasteau-Cairanne, dentelles de Montmirail, mont Ventoux : accès libre ; les communes concernées sont citées dans la zone « A » de l’arrêté ci-dessus ou dans le fichier excel que je vous ai mis en téléchargement ;
  2. au sud, zone B, massifs forestiers des Monts de Vaucluse, Lubéron, collines de Basse Durance :
  • accès libre les jours où la prévision de danger météorologique est classé faible, léger, modéré, sévère ;
  • accès réglementé de 5h à 12h les jours où la prévision de danger météorologique est classée très sévère. Ces dispositions ne s’appliquent pas si vous êtes encadré par un professionnel muni d’une autorisation sécurité-environnement ; les communes concernées sont citées dans la zone « B » de l’arrêté ci-dessus ou dans le fichier excel que je vous ai mis en téléchargement ;
  • dans cette zone B, à titre dérogatoire, 7 sites particulièrement touristiques et surveillés sont ouverts de 5h à 20h, même en cas de risque très sévère, dans le Massif des Monts de Vaucluse :
    • – Sentier du Sahara à Rustrel
    • – sentier des ocres de Barriès à Rustrel
    • – Cédraie de Cabrieres d’Avignon, sur le secteur aménagé par l’Association des Amis des Cèdres
    • – Gorges de la Véroncle à Gordes
    • – Sentier des Ocres à Roussillon
    • – Chapelle ste Radegonde à St Saturnin les Apt
    • – site de Bruoux à Gargas
  • dans cette zone B, à titre dérogatoire, 2 sites particulièrement touristiques et surveillés sont ouverts jusqu’à 20h dans le Massif du Luberon :
    • – Cédraie de Bonnieux, sur la partie balisée
    • – Fort de Buoux

Dans les deux zones, la circulation et le stationnement des véhicules à moteur sont interdits sur les chemins non revêtus desservant tous les massifs forestiers, ainsi que les chemins goudronnés de Vidauque et du trou du Rat dans le petit Lubéron. Les infractions sont passibles de contraventions de 4ème classe soit 750€ d’amende. Vous ne connaissez pas la région ? vous voulez savoir dans quelle zone se trouve telle ou telle commune ? Téléchargez le fichier excel des zones classées par ordre alphabétique de communes du 84

Si une commune est située à cheval sur deux zones, c’est la situation par rapport aux gorges de la Nesque qui détermine la zone de réglementation : au nord, zone A ; au sud, zone B. L’information du public est assurée par une borne d’information téléphonique sur le danger météorologique.
Portail de l’état en Vaucluse, accès aux massifs forestiers

Le numéro à composer est le 04 88 17 80 00, choix 1, à partir de 17h.

Plaquette d’information à télécharger et conserver sur vous

Continuer la lecture de Randonnée et interdiction de circuler été 2011

©copyright randomania.fr