Sentier des plaideurs, crête par le GR9, pic des Mouches, col des Portes

Publié le Catégories ----- * Sainte-Victoire 13, 13 Bouches-du-Rhône, Geocaching et jeux, Rando sportive
 

IMG_9791.jpgA la montée, le sentier des plaideurs balisé de vert était pratiqué au XVIIIè par des villageois se rendant chez le juge de paix de Vauvenargues depuis Puyloubier. Parcours agréable, le plus souvent protégé des rayons du soleil mais assez fatigant, avec des descentes et montées successives et quelques passages T2 (ressauts rocheux faciles et exposés demandant un minimum d’attention). La descente plus courte et rapide balisé de rouge part du pic des Mouches, point culminant de la che, et rejoint le col des Portes. Entre les deux, un passage en crête difficile et non surveillé. La dénivelée est assez importante puisqu’on part à 400m d’altitude pour arriver sur la crête à 1100m mais le circuit offre de multiples et ioses points de vue sur la Ste-Victoire.

La météo à cet endroit
avec prévisions à 3 jours

IMG_9794.jpgIMG_9798.jpgAssez rapidement, un coup de fusil retentit. Est-ce déjà l’ouverture de la chasse ? deux autres coups suivent ; je regrette de ne pas avoir choisi une tenue colorée : certs enfilent même le gilet jaune obligatoire qui se trouve dans leur voiture.
Vingt minutes après le passage dans le ruisseau de l’Infernet, commence véritablement l’ascension de la Ste-Victoire : Col de Subéroqueaprès quelques passages escarpés, parvenue sur une zone de rochers dégagée, je perds le balisage vert. Heureusement, un autre randonneur habitué du parcours vient à mon secours et me guide du haut d’un rocher surplombant. J’atteins le col de Subéroque à 932m d’altitude.

IMG_9800.jpgBrèche de GentyDirection le col de Vauvenargues ; le parcours s’éloigne de la crête, face nord. Après la brèche de Genty et sa curieuse pyramide de pierre, je passe le col de St-Ser ; je descends nettement sous la crête avec plusieurs passages d’escalade dont deux avec ches. Encombrée par mes bâtons de randonnée qui m’avaient bien aidée jusque là, je ne sais comment les accrocher au sac à dos. Col de St-SerPassage avec cheJe m’adresse à un randonneur étranger qui vient d’arriver sur les lieux ; il ne comprend rien, s’installe confortablement pour un moment de repos et je dois donc me débrouiller seule. Après 5 bonnes minutes, après avoir repéré où je poserai les pieds, je descends au bas des rochers. Le parcours continue lentement : les marques sont peu visibles, les cairns rares et les franchissements rocheux assez pénibles. Plusieurs fois, je ferai demi-tour pour repérer les marques du GR (blanc-rouge) parfois plus visibles dans l’autre sens.

Vue sur le pic des MouchesIMG_9820.jpgA hauteur du baou des Aigles, je passe finalement sur la face sud, d’où s’élancent les parapentistes. Le GR grimpe raide sur de petits cailloux. Au Pic des Mouches, point culminant de la montagne, je suis du regard un parapentiste se lancer du haut de la montagne.

Une cache GCWPP9 (cache de nicoulina adoptée par Serge Robert), accessible tout l’été, non loin de la table d’orientation attend les geocacheurs

.

IMG_9826.jpgIMG_9823.jpgLe sentier me ramènera au col des Portes : je l’ai régulièrement utilisé. Après une descente continue, un passage dans un pierrier, puis dans un piège de racines d’arbres, je poursuis sur un sentier (P2, passages P3) sans e difficulté technique mais fortement détérioré et caillouteux. C’est facile de déraper si l’on descend trop rapidement.
Petite pause au col des Portes : je me masse les pieds avec ma pommade ‘effet seconde peau’, je grignote une barre de céréales et reprend ma route par la piste des Encumières : longue de plus de 5km mais facile, grossièrement parallèle à la route, elle me ramènera tranquillement au parking. A mi-distance, en pleine forêt, un chien de chasse hurle à la mort : s’est-il perdu ?

IMG_9829.jpgIMG_9830.jpgIMG_9833.jpg

Le Site Ste-Victoire a commandé l’abattage et le débroussaillage des arbres qui sentent bon le bois frais. Ce tronc n’inspirerait-il pas un artiste ?

le château de Vauvenargues, ancienne propriété de PicassoJe retrouve le sentier de départ en sous-bois et là, sur le parking, je m’attarde sur le panneau à l’entrée que je croyais identique à tous ceux se trouvant à l’entrée des chemins de randonnée. Une information supplémentaire y est ajoutée par la mairie de Vauvenargues : l’accès aux randonneurs est interdit en période de chasse à partir du 11 septembre (c’est aujourd’hui) à cause des battues au sanglier !

Description de l’itinéraire sur le site des amis de la Ste-Victoire

Image de l’itinéraire 16.300km, 5h20 déplacement (8h d’amplitude totale), 626m dénivelée (cumul : +1139m -1100m)

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 01 Jan 2014

Retour en haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *