** Le prieuré de Sainte-Victoire à partir du barrage de Bimont : sentier Imoucha

Publié le Catégories ----- * Sainte-Victoire 13, 13 Bouches-du-Rhône, Geocaching et jeuxMots-clés ,
 

IMG_9029.JPGJe n’ai rien préparé, persuadée que le sentier Imoucha1, parcourant la ligne de crête de la façade occidentale jusqu’à la croix de Provence, était bien balisé tout le long de bleu. Mais ce n’était pas si évident : certes traces sont à peine visibles, d’autres sont si éloignées les unes et autres qu’on peut se demander si on est sur le bon chemin. Un descriptif et un plan sont donc bienvenus. Jusqu’au bout, en point de mire, vous apercevrez la croix de Provence.

La météo à cet endroit avec prévisions à 3 jours

IMG_9031.JPGIMG_9039.JPGIMG_9045.JPGIMG_9049.JPG

Vue sur la croix de Provence au fur et à mesure de la randonnée

IMG_9023.JPGAu départ du parking du barrage de Bimont, le sentier étroit chemine en sous-bois. A un carrefour de pistes, je ne vois pas le balisage bleu et je continue tout droit, me retrouvant dans une belle pinède clairsemée de l’autre côté de la Ste-Victoire d’où l’on peut reconnaitre au loin les cheminées de Gardanne. Je décide d’improviser et me retrouve dans le vallon de la Dispute, raide, très raide mais qui rejoint le sentier Imoucha au niveau du début des Costes Chaudes. Là on circule tant bien que mal sur des plis renversés, entre les plis, sur un sentier au balisage bleu zizaguant fraîchement repeint. IMG_9033.JPGIMG_9070.JPGUn peu plus loin, on aura une très belle vue sur ces plis serrés. Puis c’est le passage dans un collet et une belle montée : on laisse sur la droite le sentier qui arrive par le pas de l’Escalette puis celui qui arrive par le pas du Moine. La dernière montée n’est pas facile : des gros blocs rocheux, parfois hauts, un balisage à guetter attentivement. Quand j’atteins le croisement avec le sentier des Venturiers (GR9), je sais qu’il n’y a plus que quelques minutes pour atteindre le prieuré situé sur la face nord.

La cache GC198T4 Summer #3b : le prieuré, pélerinage, de nicoulina, n’est plus très loin…

IMG_9046.JPGIMG_9050.JPGSi cet ancien monastère a conservé sa silhouette d’autrefois, par contre la brèche et la fosse ont vu leur aspect sensiblement modifié. D’abord, par la construction d’un parapet bordant la brèche, rappelant celui qui existait au XVIIè siècle et qui avait disparu. Après complet dégagement de la fosse réalisé en 2008, on peut apercevoir maintenant les marches conduisant de l’esplanade à la grotte située au fond, une quinze de mètres plus bas ainsi que le mur comportant une ouverture à arcade qui soutenait l’ancienne terrasse. IMG_9060.JPGla fosse déblayéeUn escalier avait été construit au XVIIè siècle […] après son dégagement, il a été protégé par un caillebotis métallique qui en interdit l’accès au public. Extrait du bulletin de l’association des Amis de Ste-Victoire. Des toilettes dites « à lombricompostage » sont depuis peu à disposition des randonneurs côté nord, en contrebas de la chapelle.

Un joyau sur Ste-Victoire – heurs et malheurs de son prieuré, J. Cathala, Association Les Amis de Ste-Victoire, 2011

IMG_9042.JPGdecompression_roche (photo extraite du diaporama)IMG_9028.JPGJe ferai le retour presque entièrement sur le sentier Imoucha, plus attentive à la géologie du massif : lapiaz (dissolution du calcaire), traces de décompression de la roche formant des fissures entrecroisées, plis renversés et serrés des Costes Chaudes,… je me souviens alors de l’intervention de J.M. Triat le jour de l’assemblée générale de la Ste-Victoire, où il exposait une nouvelle théorie de la tectonique de la Ste-Victoire (voir le diaporama Ste-Victoire, éléments de géologie, Audrey Deleuze avec le concours de J.M. Triat, professeur honoraire de géologie, pour l’association) ; les soulèvements de cette montagne, provoqués par la tectonique Pyrénéo-Provençale, à l’origine de tous nos massifs Provençaux sont orientés Ouest-Est. Mais, alors que les chevauchements de la Nerthe, l’Étoile, l’Aurélien, le Regagnas, l’Olympe et la Ste Baume sont Sud-Nord, celui de Ste Victoire est Nord-Sud ! […] La haute che est « renversée » : au sommet, le massif calcaire est jurassique et repose sur du Crétacé plus récent. Extrait des évènements récents de l’association des Amis de Ste-Victoire

Selon une étude fondée sur lʼinterférométrie radar de précision (réflecteurs permanents) par satellite, effectuée durant la période 1993-2003 par la société ME2i, lʼextrémité occidentale de Ste-Victoire a été, durant cette période, en surrection de plus de 7mm/an ! ce qui est confirmé par d’autres chercheurs :

« A lʼest, la morphologie de la Ste-Victoire est atténuée, alors que, vers lʼouest, […] elle est celle dʼune montagne jeune, qui sʼapparente aux paysages alpins. Cet aspect inhabituel dans la région et les importantes failles subverticales […], nous font penser à des mouvements verticaux importants et nous amènent à rejeter lʼinterprétation tectonique qui en a été donnée en 1962 par Corroy et al. […] De nouvelles observations […] nʼapportent aucun élément de preuve dʼun chevauchement, mais au contraire nous font penser à un exhaussement, peut-être encore actif, en forme de touche de piano, dont la surface est inclinée vers le nord-est ». Nouvelle interprétation tectonique de la montagne Ste-Victoire (Provence, France)Jean Ricour, Ion Argyriadis, Raymond Monteau

IMG_9076.JPG Parvenue au carrefour où je m’étais trompée à l’aller, je prends le sentier le plus à droite qui descend au bord de l’eau. Un chien s’ébroue joyeusement. J’y fais une courte pause (baignade interdite) avant de remonter jusqu’au barrage de Bimont. Contemplations verticales, vidéo escalade arête sud, J.Louis, Cyril et Franck (très belles vues) Image de l’itinéraire 12km970, 4h20 déplacement (5h30 au total avec pique-nique et arrêts), 581m dénivelée, plus 2000m en dénivelées cumulées bullet1.gif 1Imoucha du nom de Henri Imoucha, qui créa l’association des Amis de Ste Victoire, et fut le pionnier de la restauration du Prieuré

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 20 Oct 2013

Retour en haut de page

2 thoughts on “** Le prieuré de Sainte-Victoire à partir du barrage de Bimont : sentier Imoucha”

  1. Sentier découverte du pic des mouches – Montagne Sainte – Victoire (Grand site de France)

    Cette balade prend son départ sur le parking près du col des Portes. En chemin vous allez découvrir un paysage tout en mosaïque, qui mêle activités humaines agricoles avec des milieux naturels méditerranéens. Ce mélange crée un espace très esthétique. Vous pouvez donc découvrir des zones humides, des champs d’oliviers, puis une belle garrigue, des prairies, de la forêt de pins et pour finir les pelouses d’altitudes très riches biologiquement. Elles sont protégées au titre de Natura2000. Mais attention elles sont très fragiles, ne marchez pas dessus.

  2. Quel courage de parcourir la Sainte-Victoire en été ; déjà pas facile d’y grimper quand les températures sont plus basses, alors, là!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *