La chartreuse Notre Dame de Montrieux

Publié le Catégories ----- * Provence Verte 83, 83 Var, Balade, Geocaching et jeuxMots-clés ,
 

Montrieux = Mons Rivi, le mont du ruisseau – commune de MéounesBonaparte lui-même a logé sa famille dans la célèbre Maison des têtes pendant le siège de Toulon, où Raimu aimait se rafraîchir quand il faisait trop chaud sur la côte.

chartreuse-montrieux-r.jpg

img_5855r.JPGimg_5859r.JPGimg_5862r.JPGBien qu’elle ne se visite pas, la chartreuse de Montrieux mérite une petite visite de l’extérieur. En poursuivant le chemin, on s’aperçoit que la chartreuse est très grande ; quelques chartreux sont dans le jardin en train de prier. Seule la chapelle Sainte-Roselyne (de Villeneuve) est ouverte aux laïcs : en effet, les moines vivent encore pleinement la règle rénovée de Saint Bruno qui leur impose l’isolement. Accessible uniquement à pied par un chemin privé passant au dessus du Gapeau, la chartreuse, restaurée à partir de 1843 (à cette époque, il fallait au moins 3 heures pour relier Toulon à Méounes en diligence ), n’a plus rien à voir avec les bâtiments d’origine du XIIème siècle.

Gherardo, frère cadet de Pétrarque, vint expier ses fautes à la chartreuse et oublier sa belle. Il y reçut deux fois la visite de son frère poète (1347, 1353 ) qui, à sa mort, légua une somme d’argent au couvent. Pendant la grande peste de 1348, tous les moines moururent sauf un : Gherardo qui resta seul, défendant bravement la chartreuse contre les pillards.

Non loin de là, à Montrieux le Vieux, l’ancien couvent abritait les domestiques, les frères convers, les religieux infirmes ou âgés. Le plus abondant des torrents y faisaient tourner les moulins à blé et à huile. (André Hallays, En flânant, Paris, 1903).

Omar de Valbelle (XVIIème), descendant du fameux Guillaume qui offrit une partie de ses biens à la chartreuse en 1170, se fit construire un tombeau extradordinaire digne de sa vie de séducteur, du moins c’est ce que dit une légende tenace…

Pour en savoir plus sur O. de Valbelle voir le site clair de lune

Près de la fontaine, le 19 août 1944, le colonel de Linarès rassembla ses troupes…

Pendant ce temps, le 3ème régiment de tirailleurs algériens du colonel de Linarès, guidé par les moines de Montrieux, traverse un massif montagneux [ndlr : le Siou Blanc) sur des pistes réputées impraticables et arrivent aux portes de Toulon sans recevoir un coup de feu : le Revest est atteint. Ces mouvements montrent la faiblesse du dispositif ennemi dans la région et permettent au général de Monsabert d’envisager une action sur Marseille. (extrait du site France-libre.net)

img_0164r.jpgLa forêt autour offre quelques possibilités de balade au Jas de Gabrielle ou dans le Grand Bosquet. Devancé par un chien des Pyrénées impressionnant quand il  court vers nous, un troupeau entretient la forêt : nous ne courons pas, nous nous arrêtons lorsqu’il s’approche de nous (c’est ce qui est conseillé dans le panneau à l’entrée). Les chèvres blanches en liberté sont bien en chair et gourmandes, se hissant fébrilement sur leurs pattes arrière pour attraper le meilleur des feuilles. Le berger, loin derrière, essaie de rassembler les égarées ; c’est lui qui nous indiquera le chemin forestier pour retrouver l’ET21 puis le gué sur le Gapeau. Cette petite boucle de 5.300km dans la forêt de la chartreuse nous a été inspirée par le geocacheur Actarus83.

Site de la chartreuse de Montrieux

La chartreuse, par Wikipédia

Dans les secrets du monastère interdit – Le Point, 15 novembre 2007

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 14 Juil 2017

Retour en haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *