Première marche populaire du patrimoine : Mallemort

Publié le Catégories ----- * Aix et Durance, 13 Bouches-du-Rhône, Inédit, Rando familialeMots-clés
 

Un concept nouveau que Majo et moi avions envie de tester ; organisé par la l’office du tourisme de Mallemort et la ffsp (fédération française des sports populaires) le parcours sans difficulté, est balisé avec des rubans rouges et blancs et des barrières métalliques ; pas de stress : nous disposons d’un numéro de téléphone, d’un carnet de route, d’une petite assurance (1.80€) et sur le parcours, de deux points de ravitaillement avec étape culturelle ludique. Les groupes partent au fur et à mesure, parfois se rejoignent, parfois s’étirent. C’est la liberté encadrée.

Donjon de l'ancien châteauMajo et la journalisteInscrites en 88è et 89è position, nous partons en milieu de peloton ; une petite grimpette nous mène vers l’ancien château de Mallemort, du XIIè siècle autrefois propriété des évêques de Marseille. Détruit et remplacé peu à peu par les habitations, il ne subsiste que le donjon. Rapidement, par un petit sentier humide entre deux rangées de maisons, nous rejoignons le pont sur le canal EDF. l'étang des pêcheursNous longeons alors le canal, accompagnées par une journaliste qui teste la marche pour son reportage. Sur le côté droit, la roubine des Vernégaux alimentée par les eaux de la Durance, fait le bonheur des promeneurs et des amateurs de pêche tout comme la vaste retenue d’eau gérée par une association de pêcheurs.

Barrage de MallemortPeu après le barrage, nous trouvons le premier point de ravitaillement : gâteaux, eau fraîche, photo de groupe et quizz sur les oiseaux de la Durance qu’il faut identifier : pour le cormoran dont c’est la zone d’hivernage, et le héron, pas de problème mais pour les oiseaux migrateurs comme le guêpier c’est plus difficile. Saviez-vous que les pattes de la buse ne sont pas de la même couleur que celles de l’aigle ?

Oiseaux sur la DuranceNous contournons le barrage de Mallemort et faisons face à l’observatoire de Mallemort le long de la Durance. Pas de castors en vue, ce n’est pas l’heure. La fiche qui nous a été remise nous informe :

En avril ou mai naissent 2 à 4 castors en moyenne ; toute la famille s’occupe d’eux (parents, les grands frères et sœurs). Chaque génération respecte l’autorité de la précédente ; au troisième printemps, ils partent fonder une famille à leur tour.

Fleurs sauvagesCulture hors sol de fraisesAprès 1km500 sur ce sympathique chemin, la route est goudronnée jusqu’au second point de ravitaillement ; là, nous nous désaltérons, nous mangeons un morceau avant d’aller discuter avec le jeune Cyprien qui nous parle de la culture hors-sol de ses fraises. Les plants sont enfermés dans un sac suspendu et percé de trous ; ils sont déposés sur un substrat tout déjà préparé auquel on ajoute de l’engrais. La route après le second ravitaillementle LuberonLes fraises poussent et retombent sur le côté du sac : pas besoin de se mettre au sol pour les ramasser. Arrosage automatique contrôlé par un ordinateur : quand on est peu nombreux dans l’exploitation, c’est une solution indispensable. Par contre leur prix de revient est sensiblement plus élevé qu’avec une culture en pleine terre mais avec ce système sous abri, il serait possible de récolter des fraises en automne. Nous reviendrons les goûter en octobre chez Cyprien chezcyprien@gmail.com, chemin belle plaine à Mallemort.

Domaine de Pont-Royal ?Village de Pont-Royal ?Nous repartons jusqu’à la traversée de la route, bien annoncée aux piétons comme aux voitures ; c’est là que nous observerons sur les hauteurs, au bout des champs, un village perché dont je cherche encore le nom : Pont-Royal, Charleval ? les hypothèses vont bon train chez les randonneurs ! Photos prises entre les lieux-dits les Vicaires et les Marronniers, direction S.-S.E..

Canal d'irrigationBientôt nous retrouvons le grand canal EDF et son canal d’irrigation qui coule abondamment ; terrain plat, c’est ce qu’il nous faut pour terminer. Avenue de la fontaine, puis Victor Hugo ; nous retrouvons l’office du tourisme et annonçons notre arrivée aux organisateurs.

Un parcours facile et sans stress, inédit : il est même curieux qu’aucun PR au tracé jaune n’ait été balisé par la commune. Nous terminons par le spectacle d’acrobaties clownesques qui ne retiendra pas notre attention très longtemps.

Prochaine manifestation : le 27 septembre à Fuveau mais nous, nous renouvellerons l’expérience avec la 3ème fête de la courge à Rognes le 2 novembre 2014.

mallemort 1ere marche patrimoine_trace_panoImage de l’itinéraire 11km300, 40m dénivelée (+145m -145m), 3h15 au total (3h de déplacement)

©copyright randomania.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *