Sur les traces de l’ancien canal du Verdon, circuit du Collet Blanc

 

Variante du circuit du Collet Blanc, fiche n°7 du Topoguide Les Bouches-du-Rhône à pied, FFR, FFR, 2002 et 2005, elle permet de marcher dans l’ancien canal du Verdon, restée propriété de l’état ; à la fin du circuit, non citée dans le guide, vous testerez l’impressionnante voix emprisonnée du tunnel menant à la galerie souterraine de Saint-Hippolyte.

L’album photo

Avec un petit groupe d’aixois habitués à marcher ensemble, et Tatooine, le chien de ma fille récemment adopté, je reviens sur les traces de ce canal découvert la première fois fin 2005 (Lire Sur les traces des vestiges du canal du Verdon) et dont les berges sont de plus en plus dégradées. Pourtant, il a toujours la faveur des VTTistes et de quelques promeneurs du dimanche.

Le temps qu’il fait aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

Le parking des Cigalons, chemin de la Campane, au plus près de la ligne ferroviaire, est déjà plein ce matin à 9h30. La période de chasse a débuté.

Campagne venelloise 8, team marcouille 13

Nous prenons le sentier à droite du parking. Sous le premier pont, juste après, nous repérons derrière nous le passage piétiné par les randonneurs qui montent dans le canal  ; attention de ne pas se tromper de sens ! C’est là que commence la variante du circuit, un peu plus longue que la version initiale ; en larges zigzags successifs, le canal garde une altitude à peu près constante ; sur notre gauche, à une bonne cinquantaine de mètres seulement, nous apercevons le canal qui forme une boucle dans lequel nous marcherons tout à l’heure.
D’abord dans le fond du canal lui-même, nous grimpons ensuite sur la berge côté gauche ; il faut passer sur un pont un peu haut et étroit qui enjambe un vallon : gare à ceux qui ont le vertige ! l’autre option consiste à redescendre dans le canal un peu avant.

Depuis Quinson, il [le canal du Verdon] apportait les eaux du Verdon jusqu’à Aix, traversant les massifs sur plus de 80 km en irriguant les terres agricoles.
Construit entre 1857 et 1875 par l’ingénieur Tournadre, c’est le premier grand ouvrage hydraulique dans le massif de Concors depuis les Romains, dont l’aqueduc de Traconnade acheminait les eaux de Jouques vers Aquae Sextiae, aujourd’hui Aix en Provence. Canal du Verdon, grand Site Ste-Victoire.
Cet ouvrage a été désaffecté en 1970 au profit du Canal de Provence.

Je suis étonnée de trouver parfois des parois lisses en béton, restées en bon état, presque à la verticale ou fortement inclinées ; la nature et la consistance des parois, leur inclinaison, la largeur du fond, peuvent limiter la vitesse maximale admissible à proximité de celles- ci. On se sert de ces paramètres pour accélérer ou ralentir la vitesse de l’eau.

Peu avant de rejoindre l’intersection avec la piste, mieux vaut redescendre dans le canal et passer sous ce pont. Petite pause au carrefour.

Option Parrouvier par le canal : à partir de là, en option, vous pouvez continuer dans le canal du Verdon jusqu’au pont-aqueduc de Parrouvier (désormais barré par un mur de béton) ; ajouter 2km600 en plus pour cet aller-retour qui vous ramènera à ce carrefour d’où vous pourrez continuer à suivre le PR décrit ci-dessous. Les geocacheurs rencontreront en route deux caches :
Les Sapins de NOEL Venellois TB, Xvert L’aqueduc de Parrouvier, nicoulina

Nous traversons la forêt sur une piste facile qui monte jusqu’au Collet Blanc. De chaque côté, des panneaux rappellent régulièrement “Propriété privée les Baumes” ; je ne pourrai donc rejoindre l’ouvrage d’art de Parrouvier pour le photographier d’en bas… mais je le ferai plus tard d’un autre endroit.

La piste caillouteuse coupe un chemin privé et descend dans le vallon des Baumes ; à droite, un sentier étroit balisé de jaune mais à peine visible, rejoint le parking. Quelques fleurs encore et quelques papillons. Un grillage haut nous protège d’une chute dans la tranchée creusée par la société du Canal de Provence ; à la barrière, nous tournons à 180° et nous enfonçons dans la tranchée ; des entailles verticales prouvent qu’elle a été creusée à l’explosif ;  au fond, un tunnel fermé qui mène probablement, au bout d’une centaine de mètres, à la galerie souterraine de la BRANCHE D’AIX-NORD du canal : la Galerie de Saint-Hippolyte, d’un diamètre bétonné de 2,80 m, longue de 3.244 km. A 5 m du tunnel, déjà c’est surprenant ; et quand nous sommes collés à la grille, tout bruit, toute conversation, tout aboiement revient en écho avec netteté et intensité : impressionnant !

La voix emprisonnée, Le bigleux

Pour ce projet de canal, la Société du canal de Provence a quadrillé la zone de 90 repères de nivellement, définissant avec précision l’altitude, donnée capitale quand il s’agit de gérer l’écoulement de l’eau. De la même façon et parallèlement, le canevas du nivellement général de la France a été repris et complété par les équipes de nivellement de l’Institut Géographique National. LE PILOTAGE DES GALERIES ET LE LEVER DE PROFILS EN TRAVERS PAR PHOTOPROFILS, Maurice DAUGE, AFTES, Tunnels et ouvrages souterrains, n°3, mai-juin 1974

Une balade facile, tranquille, idéale avec un chien tenu en laisse !

La balade du guide avec sa variante dans le canal : 5 km
Avec l’option écho du tunnel : 5km690, 1h40 déplacement (2h au total), 57m dénivelée (+153, -153).
Télécharger la trace variante et écho du tunnel
Option Parrouvier par le canal (en bleu sur la carte) : + 2km600 A/R soit 8km150 au total

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 14 Oct 2018

Retour en haut de page

Une réflexion sur « Sur les traces de l’ancien canal du Verdon, circuit du Collet Blanc »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.