le Plan des Vaches et les dents de Roque Forcade

Publié le Catégories ----- * Sainte-Baume 13, 13 Bouches-du-Rhône, Geocaching et jeux, Rando sportiveUn commentaire sur le Plan des Vaches et les dents de Roque Forcade
 

img_3152.JPGimg_3136.miniature.JPGRandonnée atypique à la Sainte Baume que celle qui mène à Roque Forcade. Depuis le parking, je vois bien cette dent qui a l’air si proche mais l’itinéraire conseillé par jdelsanti pour rejoindre sa cache Toits de Provence, n’a pas prévu d’accès rapide. Je passe donc sous les falaises à partir du col d’Espigoulier et rejoint le col du Cros où se croisent de nombreux chemins et se saluent de nombreux randonneurs (voir dans ce blog trois moyens d’accès à ce col). Le pic de Bertagne, au loin, offre sa façade vertigineuse et caractéristique. Je n’ai pas trouvé immédiatement le tracé bleu, pâle et usé, qui mène aux Dents de Roque Forcade. Deux guides de randonnée m’ont indiqué un mauvais sentier : un autre balisage bleu existe de la glacière au pic de Bertagne en passant par le col du Fauge.

img_3134.JPGimg_3137.JPGLe Plan des Vaches, large, plat et caillouteux, contraste avec la montée étroite et raide que je viens de parcourir : certains s’y sont installés pour le pique-nique. La recherche du balisage est une partie de cache-cache mais il faut avouer que même si on le perd, on se retrouve toujours ! Des cairns ça et là attirent le regard. Dès que je parviens au bout du plateau, ne pouvant aller plus loin, – des falaises sur trois côtés -, la vue me coupe le souffle. Avec le plafond de nuages bas de ce jour, dans une totale solitude à cet instant, j’ai vraiment l’impression d’être sous un toit trop bas : sensations inattendues d’oppression mais sentiment d’avoir les plus beaux paysages pour moi seule.

pano roque forcade.miniature.jpg

De là, je vois ma voiture au col de l’Espigoulier ; je songe un moment à descendre par un trajet plus rapide mais je ne connais pas le meilleur passage pour descendre. Je saurai plus tard qu’un mauvais choix aurait pu s’avérer très pénible et dangereux…

Itinéraire 2h15, 7.730km, dénivelé 220m : col de l’Espigoulier – Roque Forcade

Pour les sportifs, sachez qu’on peut faire du  canyoning dans les cascades en dessous de Roque Forcade ou voler au-dessus de la Sainte-Baume (Photos aériennes au dessus de la Sainte-Baume et Roque Forcade)

De la neige, beaucoup de neige, 31 janvier 2003

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 13 Jan 2014

Retour en haut de page

L’abbaye de Silvacane et la chaîne des Côtes

Publié le Catégories ----- * Aix et Durance, 13 Bouches-du-Rhône, Rando familialeMots-clés , Un commentaire sur L’abbaye de Silvacane et la chaîne des Côtes
 

img_3446r.JPGDes années que j’espérais faire cette randonnée de 3h dans la chaîne des Côtes. Elle a commencé bien mal : le gardien du parking de l’abbaye, sachant que nous partions en randonnée, nous a carrément assurés que notre véhicule serait visité pendant l’heure où il n’y aurait pas de gardiennage. Ces menaces ressemblaient fort à une volonté de réserver son parking aux seuls visiteurs payants de l’abbaye…

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

img_3447r.JPGimg_3448r.JPGLa randonnée débute après le pont sous le canal de Marseille, entre chênes verts et pins d’Alep. Les collines sont boisées et c’est ce qui la rend agréable. Assise sur la première citerne, celle de Ménourque, j’allège déjà ma tenue. Cette journée d’avril promet d’être chaude. Depuis la crête, je ne reconnais pas les horizons lointains qui m’ont été promis : Sainte-Victoire, le pilon du Roy par exemple. Parvenue à la citerne de Caireval, le point culminant de la randonnée (434m), je crois reconnaitre au loin la falaise de Cassis ; pour m’assurer qu’il s’agit bien du sud, je me sers de la boussole. Mais oui, on peut voir la mer de cet endroit ! Continuer la lecture de L’abbaye de Silvacane et la chaîne des Côtes

©copyright randomania.fr

Notre Dame de Consolation à Jouques en moins d’une heure

Publié le Catégories 13 Bouches-du-Rhône, Geocaching et jeux, Rando familialeLaisser un commentaire sur Notre Dame de Consolation à Jouques en moins d’une heure
 

img_3494r.JPGimg_3503r.JPGimg_3502r.JPGimg_3499r.JPG

Deuxième visite à la chapelle Notre Dame de Consolation à Jouques, mais cette fois au départ de la nationale 96. Sous-bois sombre et humide sur un étroit sentier. La montée est raide mais rapide ; la chapelle, bien dégagée des arbres qui la cachaient, est désormais mise en valeur. Peu avant d’atteindre le sommet, vous aurez une vue sur la Durance et le canal EDF en contre-bas. C’est grâce au Bigleux, jeune geocacheur, que j’ai eu occasion d’y revenir (voir sa cache Jouques 2).

Ne manquez pas la jolie légende de Notre Dame de Consolation, dans l’autre note de mon blog http://www.randomania.fr/?p=22

Itinéraire rapide Notre Dame de Consolation

©copyright randomania.fr

Les gorges du Caramy

Publié le Catégories ----- * Provence Verte 83, 83 Var, Geocaching et jeux, Rando sportiveMots-clés 5 commentaires sur Les gorges du Caramy
 

le Caramyle pont romainImpossible de trouver le parking avec le GPS voiture : il a fallu que je demande à un habitant de Tourves. Quand enfin j’y parviens, il est déjà plein. De nombreuses familles ont emmené le pique-nique mais ne vont pas plus loin que le pont de Cassade ou pont romain, probablement situé sur la voie aurélienne. J’ai décidé de faire une boucle en longeant la rivière jusqu’à l’ancien barrage puis en revenant par le GR qui traverse une ancienne carrière de bauxite.

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Avec la température ressentie

ruines

Le blog de Fouchepate : très belles photos des gorges à ne pas manquer

Peinture rupestre (photo Vincent Potalino)Le Carami prend sa source dans le massif de la Sainte-Baume. Je longe la rive gauche d’abord par un sentier facile : parcours agréable sous la fraicheur des arbres ; devant les ruines de la ferme Rimbert, une famille s’est installée pour le pique-nique ; j’apprendrai à mon retour que c’est sur une des barres calcaires qui la dominent que l’on trouve neuf grottes ornées de peintures rupestres tracées au doigt (voir Expressions graphiques de la préhistoire à nos jours, Ph. Hameau). Merci à Vincent pour la photo d’une de ces peintures. Voir aussi Nature passion : l’homme couché de la photo de Vincent pourrait être celui de la grotte Alain.

caramy-5.jpgAu fur et à mesure de ma progression, le parcours devient plus aventureux : il faut parfois marcher dans l’eau, emprunter une corniche étroite et instable, passer au dessus d’un arbre. Deux fois à mi-parcours, j’ai cru que j’allais être bloquée : j’ai dû traverser la rivière à gué puis continuer sur l’autre rive.  A un autre moment, je n’ai eu d’autre choix que d’escalader les rochers, remonter puis redescendre au bord de l’eau dès que possible. Jusqu’à atteindre l’ancien barrage, je me suis demandée si j’arriverais à mes fins. Ce torrent aux eaux qui vagabondent toute l’année, était déjà canalisé au temps des romains.

rochers avec diaclasesblocs rocheuxles gorges

Une vieille passerelle enjambe la rivière non loin du barrage. C’est par là sans doute que les wagonnets de bauxite devaientanciens rails pour le transport du minerai traverser la rivière depuis Mazaugues pour rejoindre la gare ferroviaire de Tourves  (voir Association les gueules rouges). Le transport se faisait par charrette et parfois par câble aérien. J’ai bien du mal à croire que le Var fut le premier centre mondial pour l’extraction de la bauxite… Non loin de là, l’entrée d’un tunnel d’exploitation est encore visible. Un groupe de jeunes a pris possession de l’unique emplacement au bord de l’eau : c’est par là que je dois chercher le trésor gorges profondes caché par le geocacheur VarVincent. Mais ils ne décampent pas. J’en profite pour aller jusqu’au vieux barrage de la mine, à peine visible derrière les gros blocs de pierre. De petites cascades d’eau se cachent dans les creux. Les parois des gorges ont de curieuses formes bombées, creusées de sillons verticaux causés par la circulation d’eau acidifiée (ce sont des diaclases) qui finit par dissoudre la roche, élargir les diaclases, les séparer en blocs individuels qui s’écroulent dans le lit du Carami.

Quand finalement les jeunes me laisseront la place, il sera trop tard pour que j’entame de longues recherches : mauvaise réception des signaux GPS, lecture trop rapide de la fiche, pas de photo susceptible de m’aider.

Je traverse la rivière pour remonter jusqu’au croisement avec le GR99 ; la terre est franchement rouge et cela me rappelle la latérite en Guyane. Cette roche contient beaucoup d’alumine comme la bauxite.

tracteur-elec-tourves.jpg« La bauxite a été découverte en 1821, près des Baux. C’est une roche sédimentaire composée d’alumine, d’oxyde de fer – d’où sa couleur – et de silice. Elle a été exploitée pour son minerai d’aluminium (4 tonnes de bauxite produisent 1 tonne d’aluminium).  La formation de la bauxite s’est effectuée au cours des temps géologiques, surtout au cours du crétacé alors que régnait un climat tropical. La valeur des bauxites comme minerai d’aluminium dépend de leur teneur en hydrate d’alumine (bauxite rouge). » Ci-contre, aquarelle de Marc A Dubout, extraite du site des Gueules Rouges.

L’exploitation s’est arrêtée progressivement à compter de 1970, l’importation de minerai en provenance de Guinée ou d’Australie et son traitement dans des complexes dits « sur l’eau » se révêlant moins coûteux.

Au fur et à mesure que je m’éloigne de l’emplacement de l’ancienne carrière, le sentier reprend les couleurs habituelles de la pierre. Au loin, je devine la chapelle Saint-Probace, perchée sur « la costa du Gau ». A travers bois, le retour me semble long. Je ne croise qu’un couple pas tout jeune, celui que j’avais rencontré sur l’autre rive et qui effectue la boucle dans l’autre sens.
Je rentrerai avec un « didn’t find it » mais sans déception aucune.

Boucle de mon  itinéraire 10km, 2h50, dénivelé 170m (+ un autre tracé vert d’accès aux gorges depuis le sud) ; celui du site Randonner dans le Var au départ de Mazaugues

Le site Lithothèque : les deux accès

Quelques photos du site Provence Balades

Une autre randonnée décrite dans le topo-guide Le Var à pied… fiche n°16, 9m, 3h

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 14 Juil 2017

Retour en haut de page