L’abbaye de Silvacane et la chaîne des Côtes

Publié le Catégories ----- * Aix et Durance, 13 Bouches-du-Rhône, Rando familialeMots-clés ,
 

img_3446r.JPGDes années que j’espérais faire cette randonnée de 3h dans la chaîne des Côtes. Elle a commencé bien mal : le gardien du parking de l’abbaye, sachant que nous partions en randonnée, nous a carrément assurés que notre véhicule serait visité pendant l’heure où il n’y aurait pas de gardiennage. Ces menaces ressemblaient fort à une volonté de réserver son parking aux seuls visiteurs payants de l’abbaye…

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

img_3447r.JPGimg_3448r.JPGLa randonnée débute après le pont sous le canal de Marseille, entre chênes verts et pins d’Alep. Les collines sont boisées et c’est ce qui la rend agréable. Assise sur la première citerne, celle de Ménourque, j’allège déjà ma tenue. Cette journée d’avril promet d’être chaude. Depuis la crête, je ne reconnais pas les horizons lointains qui m’ont été promis : Sainte-Victoire, le pilon du Roy par exemple. Parvenue à la citerne de Caireval, le point culminant de la randonnée (434m), je crois reconnaitre au loin la falaise de Cassis ; pour m’assurer qu’il s’agit bien du sud, je me sers de la boussole. Mais oui, on peut voir la mer de cet endroit !

Le vallon du Castellas, dans la descente, offre un peu plus de relief. Aux abords du stade, le chemin de croix aux stations rapprochées, nous invite à le suivre.  En bordure de La Roque d’Anthéron, nous serons obligés de longer la départementale jusqu’au parking 300m après celui de l’abbaye.

img_3463r.JPGLes pistes de la forêt domaniale, larges et faciles, sont idéales pour les VTT mais moi, en tant que piéton curieux, je ne leur ai pas trouvé grand intérêt. Le plus agréable fut le plaisir de converser avec mes deux autres compagnons de marche et retrouver l’autre partie de la troupe, pour un pique-nique copieux dans un cadre printanier.

img_3449r.JPGDécidés à visiter l’abbaye de Silvacane1, la plus jeune des 3 soeurs cisterciennes, nous nous présentons à l’accueil qui est fermé. De celle-ci, nous ne verrons que l’extérieur et les photos du site romane.com

Elle tire son nom de son emplacement en bord de Durance (silva cana = forêt de roseaux). Raymond des Baux qui entreprit sa construction, y est enterré.  Au XIIème siècle, alors à son apogée, elle fonde l’abbaye de Valsainte. Depuis le 1er janvier 2008 l’état a transféré la gestion de l’abbaye à la commune de la Roque d’Anthéron qui a des projets ambitieux pour elle (40000 visiteurs par an seulement) : aménagement du parking, création d’une salle d’exposition.

Info Tourisme 2006

bullet1.gif

1 de silva : forêt et cana : roseaux, zone autrefois marécageuse

©copyright randomania.fr

Une réflexion au sujet de « L’abbaye de Silvacane et la chaîne des Côtes »

  1. Bonjour, suis tombé par hasard sur votre blog en cherchant des renseignements suite au feuilleton de la télé Mystères sur l’abbaye de Montfavour, j’ai cherché aussi Silvacane, et voilà, comment j’ai atterri, sur votre site, et comme nous sommes je le pense voisin, je vous indique le site de notre amicale, qui vous permettra de voir d’autres horizons.
    Amicalement d’un randonneur
    baladins-vauclusiens (adresse internet ajoutée par l’auteur du blog : http://baladins-vauclusiens.khopyworld.com/index.php)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *