Montjustin, village fortifié autrefois, village d’artistes aujourd’hui

Publié le Catégories ----- * Parc Luberon 04, 04 Alpes-de-Hte-Provence, Rando familialeMots-clés
 

A cause de la météo pas très favorable dans les Bouches du Rhône en ce 8 janvier, j’ai décidé de monter dans les Alpes-de-Haute-Provence, à la frontière entre ce département et le Vaucluse. Par endroit, un peu de neige s’étale sur cette petite départementale qui relie La Bastide de Jourdans à la nationale 100. Les Alpes au loin ont mis leur bonnet blanc, à peine visible sur un ciel laiteux. Le départ se fait à partir du Grand Logis (611m) sur le bord de la départementale 956.

* Superbes photos du village de Montjustin site Provence Web
* Je vous propose un itinéraire de 2h20 A/R réalisé à partir de CartoExplorer

* La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

medium_img_2372.jpgmedium_img_2371.jpgTout de suite je suis plongée dans l’ambiance du lieu : vallons verdoyants à gauche, strates blanches à droite, chemins boueux dans lesquels le 4×4 des propriétaires ont laissé des ornières glissantes, pas de ligne à haute tension. Au loin, perdu dans la verdure, une bastide autour de laquelle paissent en désordre des troupeaux de mouton sur des rectangles de verdure : je suppose qu’il s’agit du château Véron. Nul doute, nous sommes à la campagne.
A droite, le centre équestre des Courbons. Plus loin, dans une propriété privée, bien protégés par une grille électrifiée, des dizaines de moutons regardent le chemin très paisiblement. Je décide de leur consacrer une trent
medium_img_2389.jpgmedium_img_2383.jpgLe village de Montjustin, tout petit par son nombre d’habitants (60 env., 245 habitants en 1851) m’impressionne pour beaucoup d’autres raisons : des maisons des XVIème et XVIIème siècle restaurées avec grand soin, pas de trottoir, pas de jardin clos : on ne sait pas faire de différence entre l’espace public et l’espace privé ; l’impresssionnante église de Notre-Dame des Neiges avec ses vieilles tombes, des vestiges de remparts qui prouve qu’il était une place forte guerrière dès le 11ème siècle à laquelle est attachée ce proverbe : « si fau rendre Montjustin, si rendet » (1)
* Site d’un particulier sur Montjustin.

« Siège dramatique en 1589 : le duc de Lavalette, à qui les habitants avaient refusé une halte dans la cité, enleva la place après un siège désespéré, massacra et pendit les habitants, détruisit l’église et le village. » * Voir informations sur le village, site Méditerranée-France

Montjustin est aussi un village d’artistes.

 » Pourquoi le dire au pluriel ? J’ai un ami, c’est Lucien Jacques« , disait Jean Giono. Cet être exceptionnel, doué de multiples talents (dessinateur, peintre, aquarelliste, graveur, tisserand, berger autrefois, danseur,…éditeur et poète) vivait à Montjustin. » * Centre Jean Giono

Au printemps, nul doute que les paysages deviendront enchanteurs : au nord, le pays de Forcalquier avec Reillanne au premier plan ; au sud, les montagnes du Lubéron, avec la vallée de l’Aiguebelle et ses fromages de chèvre.
Après la visite du village, c’est le retour par le même GR 4. Un panneau d’information m’apprend qu’un fossile de poisson inconnu jusqu’alors (30 millions d’années), « la perche du Lubéron », a été découvert sur le territoire de la commune de Montjustin.
Je ne suis pas descendue jusqu’au ruisseau de l’Encrême par la D214 : mais si vous prenez le temps, vous y verrez peut-être quelques castors…
Je croise deux bas-alpins en 4×4 ; celui du Colombier laisse ses deux chiens de berger dans la propriété où paissent les fameux moutons « trop » paisibles.
Ils savent ce qu’ils ont à faire ces deux là , et aboient furieusement lorsque je m’approche d’eux pour la photo que je destine à ma fille qui adore les chiens.Parvenue sur le parking, deux chasseurs s’installent pour le déjeûner ; ils me donnent faim ; alors, je mange la pomme qui est dans mon sac avant de rejoindre la ville. Quel constraste !

bullet1.gif

(1) Provence, tu peux te rendre, Montjustin s’est rendu ! Provence, tu peux te rendre, Montjustin s’est rendu ! Provence, tu peux te rendre, Montjustin s’est rendu !

©copyright randomania.fr

5 thoughts on “Montjustin, village fortifié autrefois, village d’artistes aujourd’hui”

  1. Nous venons souvent à Manosque où réside notre fille depuis une quinzaine d’années, et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous nous rendons à Montjustin, par Céreste ou par le chemin de crête. Notre alibi est de ramener une tomme de brebis… Ce village a un charme que nous n’avons retrouvé nulle part ailleurs.

  2. Demain en venant de Céreste je passerai à Montjustin, grâce à toi j’ai un apercu de ce village que j’imagine spendide. Si ta fille aime les chiens, jette 1 coup d’oeil sur mon blog… [ndlr: lien enlevé car plus actif]

  3. Amusant ! Tu étais à quelques pas de chez moi !!
    A Montjustin il faut aller voir la tombe de Lucien Jacques, mais aussi celle de Cartier-Bresson. ils reposent tous les deux face au Luberon. Si tu as envie de faire à nouveau des balades dans le coin, aucune hésitation, contacte moi sur mon blog.
    Amicalement

  4. Quel lieu chargé d’histoire le cimetière et les remparts de Montjustin, quel sentiment de liberté a ce village sans clôtures. Je suis parti en vtt et mon chien Ayman (pointer noir et blanc) de Céreste à 7h00, pique-nique et p’tite sieste dans un champ d’oliviers entre Pierrevert et Manosque et arrivée a Gréoux vers 17h30, j’ai fait ça tranquille, prenant le temps d’admirer et de humer la nature, 40km au final. Dimanche idéal… quoi !!! Montfuron vaut aussi le détour, notamment sa table d’orientation et son moulin… Ma prochaine mégarandonnée sera sans doute le petit village d’Auribeau perché dans le Lubéron… voila je vous souhaite de bonnes randonnées et suis impatient de découvrir vos randonnées sur votre blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *