Saint-Martin de Pallières et ses deux grottes

Publié le Catégories ----- * Provence Verte 83, 83 Var, Geocaching et jeux, Rando familialeMots-clés , , ,
 

Reprise de la randonnée avec Yves Provence et la communauté onvasortir. Nous passons devant la chapelle Notre Dame du Revest qui nous rappelle le souvenir d’un pique-nique exposé au vent froid mais réchauffé par le foie gras que Majo avait emporté : c’était tout près d’ici, sur les traces des Oratoires et croix entre Esparron de Pallières et Artigues ; ça restera un bon souvenir.
C’est moi qui covoiture et j’ai bien préparé sur mon GPS le point de rencontre au lavoir. Pourtant, la technologie ne nous y conduira pas, ce qui me vaudra quelques taquineries de la part de mes accolytes qui me laissent seule face à ce contre-temps… Retour à la carte papier sur laquelle ne figure qu’un carré bleu : c’est le second lavoir, probablement celui des malades. Heureusement le coup de fil à un ami nous sauvera.

Tour de l'HorlogeNous grimpons en passant devant la tour de l’Horloge, beffroi carré surmonté d’un campanile, datant de 1830. C’est l’époque où de nombreux villages nouvellement républicains, concurrencent les cloches de l’église en construisant des tours sonnant toutes les heures. Ici le mécanisme n’ayant pas changé depuis le XIXè, l’heure peut être approximative.

Saint-Martin de Pallières, Le Bigleux

Une des tours du châteauLa découverte de l’impressionnant château de Saint-Martin commence par une porte déplacée sur la façade septentrionale, et une haute tour en cours de restauration, avec ses créneaux défensifs caractéristiques du moyen-âge ; nous essaierons de la photographier tout en cachant les échafaudages derrière les cyprès.

LE CHÄTEAUMentionné pour la première fois en 1256, transformé au XVIIè siècle par les descendants de Pierre III de Laurens qui aménagèrent le parc, construisirent la grande citerne et les écuries ; partiellement détruit pendant la Révolution, le château de Saint-Martin de  Pallières fut restauré sous l’Empire et agrandi à partir de 1862. De plan carré avec une tour à chaque angle, le château primitif conserve de belles salles voûtées d’origine et une cuisine monumentale.

La famille de Laurens a fourni neuf officiers, trois prévôts, quatre magistrats et des conseillers au parlement. Pierre II achète le château de Saint-Martin en 1655 ; il est issu d’une famille de roturiers qui travaillaient le cuir. Il fait ériger Saint-Martin au rang de marquisat en 1671 : aussi, de nombreux actes notariés ont été « arrangés » de façon à masquer ses origines tels que la profession ou le nom de ses parents…
Bulletin de la Société d’études scientifiques et archéologiques de la ville de Draguignan Le Tiers-Etat à Draguignan : étude sociologique, Société d’études scientifiques et archéologiques de Draguignan et du Var  tome 27, Imprimerie de P. Gimbert (Draguignan), 1908

Direction la première grotte à l’est de Saint-Martin ; Yves s’arrête devant un ouvrage voûté à une seule arche qui ressemble à un ponceau sans en être un puisqu’il n’est pas construit au-dessus d’un ravin ou d’un fossé étroit ; Belvédère vue 1après un court passage dans les bois, nous passons une première fois par le point de vue aménagé avec quelques bancs de bois ; toute la plaine est sous les nuages, seuls les sommets découpés  du nord-nord-est pointent leur nez  : ceux du côté de Digne et plus à l’est encore, le Chiran et le Mourre de Chanier qui donnent l’impression d’une cassure caractéristique.

Grotte du belvédèreLa grotte du belvédère est habitée par trois chauve-souris que nous ferons fuir involontairement en allant chercher la cache ; elle s’enfonce par un long couloir qui semble avoir été taillé en partie par l’homme.

La grotte du belvédère, Z’elle

Belvèdère vue 2Nous repassons au belvédère une quinzaine de minutes plus tard et là, ô surprise, spectacle inversé : les nuages cachent les sommets et dévoilent la plaine du côté de la Bastidette et du pré du Fabre. Quand nous repartons, Arbousierles arbouses orangées ou rouges nous invitent à la dégustation. La peau rugueuse gêne certains, mais pour ceux qui aiment les contrastes, elles sont mûres à point.

Depuis la route, nous devinons qu’il y avait le parc et les jardins du château ; au terme de colossaux travaux de terrassements, trois allées de buis et d’arbres sont tracées sous l’œil du géomètre expert Ouvière. Mais il faut tellement d’eau pour entretenir ces espaces verts qu’une citerne est construite en 1747. Sa voûte est soutenue par vingt piliers  ; elle pouvait contenir 2800 m3 d’eau, soit une piscine olympique de 50 m de long, 25 m de large et 2.20m de profondeur, ce qui en fait un parc des plus grandioses du département. Office du tourisme de la Provence Verte, château et parc

Grotte de la glacièrePetit détour en bas du village vers la seconde grotte, la fameuse Grotte de la Glacière bien connue des archéologues. Elle débouche sur une galerie ayant servi d’ossuaire : y ont été trouvés les ossements d’une douzaine d’individus et du matériel de l’âge du bronze. Gallia préhistoire, Mahieu Eric, Année 1986, Volume 29, Numéro 2 pp. 473-495
Elle se termine par un petit lac souterrain, preuve d’une alimentation en eau continue ; l’eau pouvait donc geler naturellement sous des formes diverses au gré des courants d’airs et selon le type d’écoulement. Proche du village, sans doute a-t-elle servi de glacière statique naturelle pour les habitants mais l’englacement devait être plutôt faible car elle est peu profonde. Sur le plateau de Bure, dans le Dévoluy, le Chourum Napoléon est un exemple de glacière naturelle. Les glacières naturelles entre Jura et Préalpes : typologie, fonctionnement et histoire, A.-S. Perroux, Cahier de l’ASER 15, ASER Centre Var, 2007.
Les spéléologues l’ont depuis exploré bien plus loin qu’au XIXè puisqu’elle serait longue de plus de 600 m mais seuls les réseau de droite et de gauche sont relativement accessibles. CDS83

Gloire aux granules, Z’elle

Oratoire Saint-SébastienAvant de quitter la route de Saint-Maximin, le groupe observe l’oratoire et tente de donner un nom au saint qui s’y trouve. Ni date ni nom. Le saint est attaché à un poteau ; il a la main sur le cœur et de multiples points sur la poitrine. C’est Saint-Sébastien, laissé pour mort après avoir été percé de flèches. Il revient quelque temps plus tard au palais de Dioclétien qui le fait battre à mort. Comme il est protecteur de la peste, comme saint-Roch, les villages de Provence lui ont très souvent consacré une chapelle ou un oratoire.
Saint-Sébastien

Début du GRGR99 dans les boisNous quittons enfin la route pour un GR qui garde de temps en temps de grosses flaques d’eau qu’il faut éviter. Il circule dans les bois, sans grande difficulté jusqu’aux abords du village d’Esparron de Paalières dont nous ne verrons pas un seul toit. La croix de mission à EsparronCueillette des coingsA la croix de mission (ben non ! je ne la reconnais pas…) c’est là que nous entamons la boucle retour, dans une pente bien raide au bas de laquelle de beaux arbres chargés de coings n’attendent que les cuisinières spécialistes de pâte de coings ou de confitures. Les recettes s’échangent et se comparent, un des plaisirs du partage.

Le puitsTraversée à gué800 m plus loin, un puits profond sur le bord du chemin est heureusement protégé. Puis c’est le passage à gué ; Yves en tête montre où il vaut mieux mettre les pieds. Font1 Couverte, Font d’Astier, que d’eau ! nous voilà à la fin du parcours, au lavoir en bordure de la D561 avec sa barre de bois pour soutenir le linge.

Un choix s’impose : boire un pot au bistrot de pays ou tenter la découverte de la bière artisanale d’Esparron-de-Pallières ? la bière Esperluette, ce sera en rêve seulement : la fabrique est fermée et le propriétaire ne répond pas au téléphone…

img_2511Une randonnée facile dont l’intérêt se trouve surtout au début avec la visite du village de caractère de Saint-Martin et les deux grottes ; attention de ne pas vous laisser piéger par l’heure surtout en hiver.

image itinéraire boucle des deux grottesImage de l’itinéraire 10km300 2h45 déplacement (4h45 au total) 133m dénivelée (+349, -349)

1font : fontaine, source

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 26 Oct 2016

Retour en haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *