La grotte de Saint-Honnorat dans le massif de l’Esterel

Publié le Catégories 83 Var, Geocaching et jeux, Rando familialeMots-clés , , ,
 

Nous partons en direction du cap Roux alors que la météo vient tout juste de lever l’alerte orange. Nous ne savons pas s’il sera possible de grimper jusqu’à la chapelle. Avec le bleu du ciel, le rouge des roches de l’Esterel1, le vert des feuillages, les photos sont fortement contrastées par beau temps… pas aujourd’hui. L’endroit est sauvage, on y accède uniquement par des pistes ; on le découvre uniquement par des sentiers de randonnée.

C’est au cœur de ces rochers que le célèbre 51726DJN7KL._SS500_.jpgGaspard de Besse trouvait refuge en compagnie de ses hommes de main. Il avait également un refuge dans une grotte d’Ollioules qui porte son nom. Justicier au grand cœur, faisant forte impression aux dames, il s’insurgeait contre l’injustice sociale. Gaspard de Besse, c’est aussi un film de André Hugon avec Raimu, d’après l’œuvre de Jean Aicard (1935) ; ce sont des bandes dessinées, un documentaire historique de Christian Philibert, un autre film Gaspard le bandit de 2005 de Jacques Bens d’après son propre livre. Notre Robin des bois provençal fascine toujours.

« Dénoncé par une femme jalouse, il est arrêté une première fois en 1779 et s’évade au bout de quelques mois […] Capturé une seconde fois en 1780, il est transféré à la prison d’Aix. […] il est condamné à mort. Il meurt à l’âge de 25 ans, vêtu de ses plus beaux habits, au milieu d’une foule d’admirateurs… et d’admiratrices ».

Texte extrait de Le rando malin, Bruno Ribant, Frédéric Boyer, Mémoires Millénaires Editions, 2010

IMG_3549.JPGLes magmas acides ont donné des laves riches en gaz et très fluides : ce sont les rhyolites amarantes d’origine volcanique datant de 250 millions d’années qui ont donné cette couleur rouge si caractéristique de l’Esterel. Avec les mouvements tectoniques et l’érosion, il ne reste que des ruines de ce volcanisme : cheminées, culots et coulées dégagées par l’érosion au fil du temps. Seules les roches  les plus résistantes sont visibles : les rhyolites.

La météo à cet endroit aujourd’hui et à 3 jours
avec le vent

IMG_3540.JPGIMG_3542.JPGDépart par un escalier jusqu’à une esplanade où se trouve la source de Saint-Honnorat, où nous pouvons nous désaltérer. Nous entamons la montée sur un sentier caillouteux qui présentent toutes les nuances de rouges rendues brillantes par la pluie fine qui vient de tomber. Plusieurs fois, un merle bleu sautille devant nous, si près que nous en sommes surpris : il cherche peut-être à se nourrir après plusieurs jours de neige.

Honorat se convertit probablement à l’âge de 15 ou 16 ans ainsi que son frère aîné, Venantius avec qui il entreprend quelques années plus tard, un voyage en Orient. […] Malheureusement Venantius meurt lors de ce périple. Et Honorat, malade après ce séjour malheureux, revient en Occident afin de poursuivre son ascèse sous des cieux plus cléments. Après un bref séjour en Italie, […] il rentre en Gaule du sud pour s’installer d’abord comme ermite dans une grotte de l’Estérel, puis, fuyant les trop nombreux visiteurs, sur la plus petite des îles de Lérins où il fonde un monastère entre 400 et 410.

Voir dans ce blog Une île de Lérins : Saint-Honnorat

IMG_3551.JPGIMG_3554.JPGIMG_3558.JPGIMG_0450.jpgIMG_3559.JPG

IMG_0457.jpgCertains passages un peu plus risqués sont protégés par des rambardes de fer. Plus on monte, plus on voit au loin :  les îles de Lérins où Saint-Honnorat finit par s’établir, le Mercantour, le golfe de Saint-Tropez. Peu avant d’arriver, Ti’Mars… cherche la cache de xt400 GC1DXNB : Saint-Honnorat (grotte de la Sainte-Baume). Ce nom de Sainte-Baume ne vous rappelle rien ? et si je vous dis qu’au sud de cette grotte Saint-Honnorat  un lieu se nomme Saint-Pilon ? une recherche rapide sur internet vous mènera, non pas ici à Agay, mais à la grotte de Marie-Madeleine dans le massif de la Sainte-Baume ! Je ne peux croire que ce soit le hasard qui ait fait que nos géographes modernes aient dénommé de la même façon deux lieux saints. En effet, sur le cadastre napoléonien (1826), si la grotte porte déjà le nom de Sainte-Baume, le Pilon se nomme Mourré Frey.

IMG_3575.JPGIMG_3565.JPGNous passons la porte fortifiée, comme suspendue le long de la falaise. Un escalier descend jusqu’à la grotte de la Sainte-Baume. Tout est calme, nous sommes seuls pour quelques minutes, comme le furent les différents ermites durant des mois. Quelle émotion en entrant dans la chapelle : autel, croix, ex-votos, statues, tout est respecté et en ordre ; même si l’on ne croit pas en Dieu, ce lieu ne peut laisser indifférent. C’est là que Ti’Mars… me réserve une surprise agréable mais insolite dans ce lieu saint… Comme d’autres avant moi, je laisse un mot pour signaler mon passage. Dans dix ans peut-être, quelqu’un retrouvera ma trace comme j’ai retrouvé celle de Martine 46 ans après qu’elle ait laissé la sienne sur une pierre gravée. Voir la bergerie des pierres écrites dans ce blog.

Sainte-Baume (cap_Roux) itinéraire aller/retour 2km100 1h 106m dénivelée

Nous redescendons à Agay où le seul restaurant ouvert nous accueille avec sa paella bien garnie ; Agay où Saint-Exupéry venait rendre visite à sa soeur et où il présenta à Gide son premier livre Vol de nuit.

Encyclopédie Bonneton Var, D. legenne, A. Acovitsiot-Hameau, P. Blanchet, T. Marmottans, J. Nicod, F. Auriac, Christine Bonneton, 2008

Un autre circuit passe par la chapelle Le pic du Cap Roux disponible dans le rando malin cité ci-dessus.

bullet1.gif

1 Esterel : mot d’origne romaine, de sterilis = stérile, où rien ne pousse. Mais peut-être préfèrerez-vous l’origne liée à la fée Esterelle ?

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 25 Mar 2013

Retour en haut de page

Une réflexion au sujet de « La grotte de Saint-Honnorat dans le massif de l’Esterel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *