** Le tour de l’île Sainte-Marguerite

Publié le Catégories 06 Alpes-Maritimes, Geocaching et jeux, Rando familialeMots-clés
 

IMG_8271-384x198.jpgIMG_8749.JPGL‘île Sainte-Marguerite un jour de beau temps, ça ressemble à un coin de paradis ; l’île Sainte-Marguerite un jour de très grosse pluie, ça donne envie de fuir (photo de droite au moment de l’embarquement). En un mois, j’aurais connu les deux situations extrêmes. Le parking du port vous coûtera 20€ pour la journée ; pour avoir un billet à tarif réduit, prenez le en ligne chez Trans Côte d’Azur et présentez le justificatif papier à l’embarquement.

La météo à cet endroit
avec prévisions à 3 jours

Partie en mai pour tester une série de caches posées par aero30 à l’occasion d’une grande chasse aux trésors high tech (geocaching), je débarque sur l’île ravie avant même d’y avoir mis le pied. Le tour de l’île ne présente aucune difficulté : ce ne sont que paysages enchanteurs alternant avec des témoins de notre histoire, sans dénivelée.

Petite visite dans l’ordre du tracé.

Ile Sainte-Marguerite 1 tour Sainte Anne par aero30

Premier vestige visible près du débarcadère : il ne reste que la base de la tour.

Ile Sainte-Marguerite 3 tour Batéguier par aero30

IMG_8278.jpgAvec un couple de promeneurs, nous essayons de l’atteindre sans succès : la végétation est trop dense et hostile. Construite sous François 1er, restaurée par le sieur de Bellon, elle faisait partie d’un ensemble de guets. Les espagnols, lorsqu’ils ont occupé l’île, l’ont renforcé d’un fortin. L’étang du Batéguier alimenté par un puits artésien dont l’eau douce se mélange à l’eau de mer, a failli être en 1842 à proximité d’un établissement piscicole, mais les Cannois, toujours attachés à leurs droits d’usage, s’y sont opposés.

IMG_8279.jpg

IMG_8285.jpgIle Sainte-Marguerite 2 Etang et blockhaus par aero30

Un des quatre blockhaus construits par les Allemands sur l’île à la fin de la seconde guerre mondiale. Mais jamais équipé de canon.

IMG_8296.jpg

Ile Sainte-Marguerite 4 pointe du Dragon par aero30

C’est surtout le four à boulets installé à ce point stratégique en 1793, qui mérite la visite. On tirait au canon des boulets rougis dans le feu d’un four. Avec la batterie des Braves Gens sur l’autre île Saint-Honnorat, la batterie du Dragon prenait sous un feu croisé les navires tentant de pénétrer dans le Frioul, passage entre les deux îles de Lérins (plateau du milieu aujourd’hui). Un second blockhaus jamais armé de taille impressionnante.

Ile Sainte-Marguerite 5 plage sud par aero30

Un couple se repose, mais je sens bien qu’il m’observe lorsque je cherche dans les fourrés la cache. Finalement, je fais mine de prendre des photos de près de la végétation pour attirer le moins possible l’attention. Qui a tissé ce drôle de nid ?

Ile Sainte-Marguerite 10 pointe de la Convention par aero30

Un autre blockhaus allemand de taille tout aussi impressionnante que le précédent.

Ile Sainte-Marguerite 9 pointe du Vengeur par aero30

STD_8291.jpgLa batterie du Vengeur a été équipée d’un four à boulets (portée 2000m) et contrôlait l’accès est de la baie de Cannes et la passe ouest de Golfe Juan. C’est de là que vient l’expression « tirer à boulets rouges » : la métaphore suppose des attaques réitérées (une salve d’artillerie) et violentes (le rouge de la fureur).

Ile Sainte-Marguerite par Monastère Onze & Serge Robert

Une cache quui ne figure pas sur mon tracé mais c’est le moment d’y aller.

IMG_8338.jpg

Ile Sainte-Marguerite 11 l’appel du bois par aero30

L’allée de la Convention est très peu fréquentée, sans doute parce qu’elle ne borde pas le bord de mer. Mais croyez moi, elle est pourtant fort agréable : protégée du soleil, entourée de verdure et de bois, elle traverse l’île d’est en ouest.

Ile Sainte-Marguerite 8 cimetière Crimée par aero30

IMG_8346.jpgLa guerre de Crimée, coalition franco-britannique contre les Russes en 1854-1855. L’île a servi de lazaret pour les malades et les blessés. Ceux qui n’ont pas survécu ont été enterrés ici.

Le saviez-vous ? le zouave du pont de l’Alma (statue de Georges Diebolt)  rappelle la première victoire de la guerre de Crimée. C’est Napoléon III qui l’a inauguré, en lui donnant le nom de sa première victoire en Crimée.

A partir de 1840, le fort a servi de résidence surveillée pour les insurgés capturés lors de la conquête d’Algérie. Les prisonniers décédés sont enterrés dans le cimetière musulman à côté.

Autrefois appelée Léro, Sainte Marguerite fut habitée par les Ligures et les Romains comme en témoignent de nombreux vestiges archéologiques. Jusqu’au Xè siècle les deux îles souffrent des pillages perpétrés par les Sarazins et les pirates.

L’ancienne île de Léro (vous trouverez au musée de la mer des collections d’objets antiques de Léro) tire son nom actuel d’une chapelle très probablement édifiée par les croisés en hommage à sainte Marguerite d’Antioche.

  • 400 : Honnorat fonde sur l’île de Planasia un monastère qui devient très vite un foyer de grande foi chrétienne
  • 732 : les Sarrasins dévastent Saint-Honnorat et tue l’abbé Porcaire
  • 1225 : le pape Honorius III confirme la protection accordée à Lérins par Pascal II
  • Au XIVe siècle, le poète et moine Raymond Féraud invente une sœur à Saint Honorat.
  • 1615 : l’île passe entre les mains de Charles de Lorraine, duc de Guise qui, la même année, la cède à Jean de Bellon, écuyer de la ville de Brignoles. La construction du Fort Royal commence vers cette époque.
  • 1635 : les Espagnols s’emparent de l’édifice et poursuivent sa fortification. Ils imaginent un système de récupération d’eau de pluie qui vient alimenter un grand puits édifié au-dessus d’imposantes citernes. Ils sont chassés le 14 mai 1637.
  • En 1637, les Français reprennent les îles de Lérins, et baptisent la citadelle du nom de fort Royal. L’ouvrage est alors considérablement renforcé.
  • En 1685 le fort devient prison d’Etat et accueille le Masque de Fer (récits de fiction), et trois compagnies de soldats invalides. Les soldats sont autorisés à se marier. Autour des militaires se constitue ainsi toute une population civile.
  • En 1707, la garnison réussit à éloigner les troupes du duc de Savoie.
  • 1712 : Vauban remanie le Fort Royal et achève de le fortifier. Il s’agit d’un petit fort de forme pentagonale, flanqué de quatre bastions en ses points faibles, côté terre. Côté mer, les remparts en pierre de l’ouvrage sont appuyés sur un remblai de terre.
  • En 1746 : les armées piémontaises et autrichiennes envahissent l’île qui est libérée en 1747.

Ile Sainte-Marguerite 6 Fort Vauban la vue par aero30

IMG_8355.JPGIMG_8358.jpgIMG_8359.jpgIMG_8367.jpg

IMG_8363.jpg

Dans un premier temps, je déambule au hasard dans les fossés du fort. J’emprunte un escalier qui descend, descend vers un restaurant au bord de l’eau. Cul de sac enchanteur.

Devant le fort, l’Inconnu, canon classique datant de 1715, est une véritable oeuvre d’art. Regardez sa fleur de lys, les armoiries du roi soleil et sa devise en latin. Il a été retrouvé en 1995, au nord de l’île, par 45m de fond. Sa portée à tir tendu était de 500m.

L’entrée du fort est payante mais moyennant la promesse que je ne visiterai pas le musée, la dame à l’entrée me laisse pénétrer dans le fort. C’est jour de banquet. La partie la plus ancienne du fort que quelques prisonniers célèbres ont été enfermés : les six pasteurs protestants enfermés sur l’île après la révocation de l’Edit de Nantes – les Mamelouks de la Garde Impériale de Napoléon – la Smala de l’Emir Abdel Kader emprisonnée après sa capture par le Duc d’Aumale lors de la conquête de l’Algérie en 1843 – le Marquis de Jouffroy d’Abbans, ingénieur français inventeur du pyroscaphe, un vaisseau propulsé à la vapeur – le Maréchal Bazaine, ayant réussi à s’évader le 10 août 1874 vraisemblablement par la grande porte grâce à des complicités internes.

Ile Sainte-Marguerite 7 Fort Vauban la chapelle par aero30

La chapelle du fort qui date du XVIIè, est fermée à cause des dégradations faites par les nombreux visiteurs. Sé décoration murale a été restaurée en 1985.

Plan de l’île avec positionnement des caches

urospermecinéraire maritimeJe ne voudrais pas terminer sans vous montrer un aperçu de la végétation méditerranéenne de l’île Sainte-Marguerite.

 

eucalyptus

Image de l’itinéraire 10km500 4h dénivelée 50m

Je reviens à l’Ascension sur cette île ; Météo France a lancé une alerte orange. Beaucoup hésiteront à prendre la navette. Nous tenterons l’aventure qui nous laissera des souvenirs inoubliables : les pieds flotteront dans les chaussures, l’accès au fort dégorgera une eau abondante et sale, tout le monde repartira au bateau de 14h.

©copyright randomania.fr

 
Dernière modification le 09 Juil 2017

Retour en haut de page

Une réflexion au sujet de « ** Le tour de l’île Sainte-Marguerite »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *