Le parc de Vaugrenier

Publié le Catégories 06 Alpes-Maritimes, Balade, Geocaching et jeux, Rando familialeMots-clés
 

Une petite note pour une petite balade dans un espace naturel protégé, coincé entre une nationale et la voie ferrée près de la mer, non loin de l’agitation de la ville de Villeneuve-Loubet. « A l’origine, le château de Vaugrenier et ses annexes constituaient un vaste domaine agricole, s’étendant sur 150 hectares, constitué de prairies, pâturages à vaches et à moutons, bois et étang, terres de cultures, plantations de mûriers,… Ces terres, à l’exception de trois hectares et demi, furent expropriées par le Département en 1960 et 1963, pour constituer le Parc Départemental, lieu de loisirs et promenades. » Extrait du site du chateau

Le temps qu’il fait aujourd’hui à cet endroit :
avec la température ressentie

img_6657r.JPG« …100 hectares de bois et de prairies qui abritent de nombreuses espèces animales et végétales méditerranéennes. L’étang d’eau douce, avec son biotope exceptionnel, est un des sites naturels les plus rares du département. Un observatoire ornithologique y a été aménagé. »

img_6659r.JPG

img_6661r.JPGimg_6662r.JPGPrès de l’étang, nous sommes accueillis par plusieurs familles de canards. Des panneaux d’information destinés aux enfants leur expliquent pourquoi ils ne doivent pas nourrir les canards ni rejeter leur tortue de Floride dans l’étang.

IMG_6665r.JPGDepuis l’observatoire, nous observons à la jumelle un  bouquet de cormorans (?) noirs perchés sur un arbre. Depuis que l’étang est réhabilité, des oiseaux migrateurs et sédentaires ont pu de nouveau s’y installer : canards, hérons, aigrettes.

 

Ligue pour la protection des oiseaux délégation des Alpes-Maritimes

img_6672r.JPGNous avons même trouvé les vestiges d’un sanctuaire (entre -100 et -25 avant JC), simple lieu d’offrandes à une divinité grecque, de la céramique campanienne y était brisée sur place après avoir reçu une inscription en grec. Nous le regardons sous tous les angles sans reconnaitre quoi que ce soit… A notre décharge, une ferme romaine a été construite au-dessus. Après les combats de l’année 69, les habitants enterrèrent dans les fondations de la ferme les armes de fer récupérées sur le champ de bataille.
Office du tourisme de Villeneuve Loubet

img_6678r.JPG

img_6681r.JPG

La forêt n’est pas très dense et les arbres souvent curieux. On y circulera facilement jusqu’à la cache. Le tronc de celui de droite semble offrir un abreuvoir naturel aux oiseaux. Nous trouverons la boîte sur le sol, sans doute déterrée par un renard ou un lapin de Garenne. Ti’Mars…, bien équipé, refera si bien la cachette qu’il sera obligé de faire une nouvelle photo spoiler pour les suivants !

Nous n’avons parcouru que 2.400km dans le parc mais ce sont 12km de sentiers qui vous attendent. Endroit idéal pour un promenade familiale ; trois parkings gratuits se situent autour du parc.

 

 

Merci TacTac pour ce Vaugrenier

©copyright randomania.fr

Une réflexion sur « Le parc de Vaugrenier »

  1. Merci de citer la cache de Vaugrenier ! Je suis surtout ravi que cette cache ait servi de prétexte pour découvrir le parc de Vaugrenier qui le mérite bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *