Le vallon du Saut et Canton à Chateauneuf les Martigues

Publié le Catégories ----- * Côte Bleue 13, 13 Bouches-du-Rhône, InéditMots-clés
 

IMG_6010.JPGplan_du_vallon_saut orienté saut (extrait du site cote.bleue.com.free)Pas évident du tout ! et pourtant j’avais à la main le livre Le Rando Malin : La Provence des calanques au Luberon, Claudine Francini, mémoires millénaires éditions, 2010. Je n’ai jamais trouvé le parking nommé Vallon du Saut, vallon qui n’est connu que de ceux qui font de l’escalade (voir topo sur le site http://cote.bleue.com.free.fr/topos/Topo-Chateauneuf.pdf) ou des archéologues ; le panneau du conseil général parle de Canton et signale le vallon de Valtrède récemment balisé. La photo du livre est apparemment extraite du site de l’office du tourisme. Pas de plan, uniquement une description pour se rendre au parking depuis Chateauneuf les Martigues. Récupérer la description à l’office du tourisme est donc plus prudent. Je me demande donc si l’auteure du livre  s’est vraiment rendue sur place…

Le fortin du Saut, site perché datant de 2500-1800 avant J.C. n’étant pas accessible, son intérêt est évidemment fort réduit, à moins que vous n’arriviez à concilier cette balade avec celle du musée de Castrum Vetus où se trouve le mobilier trouvé sur place. Musée du castrum Vetus. Par exemple en été, balade le dimanche matin (s’il n’y a pas d’interdiction de circuler ce jour là !) et visite du musée l’après-midi.

LE SAUT… On trouve trace du vallon du saut (orthographié Sault) dans la transaction de 1763 entre la dame Marie Anne de Seytres, Marquise de Thézan, et les communautés de Châteauneuf. […] il y est question du droit de couper les arbres dans le cantonnement1 de la Roque Redoune pour les habitants possédant biens.

IMG_6019.JPGIMG_6018.JPGDu haut du plateau, près d’un à pic au lieu-dit le Debaussadou2, on jetait les troncs d’arbres dans le bas du vallon, à l’endroit du figuier, d’où ils étaient chargés sur des charrettes. C’est peut-être l’origine de la dénomination ‘vallon du saut’. Sur la carte IGN, depuis le plateau où j’ai pu voir une poule faisane peu farouche, et un oisillon apeuré, figure encore en pointillés un sentier qui pourrait être celui menant au debaussadou mais qui est aujourd’hui complètement envahi par la végétation. Une porte en bois délabrée, une cabane de chasseurs, sont les seuls vestiges d’un lieu autrefois occupé par les forestiers, aujourd’hui lieu de passage d’oiseaux migrateurs. Au loin, en s’approchant de la falaise, celle de la Font aux pigeons.

R. FURESTIER, J. CAULIEZ, N. LAZARD, O. LEMERCIER, Le Fortin du Saut (Châteauneuf-les-Martigues, Bouches-du-Rhône), in Bilan scientifique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2003, pp. 98-100

fortin_du_saut (photo OT Chateauneuf les M)SITE PREHISTORIQUE DU FORTIN DU SAUT : Il fut fouillé par les préhistoriens Jean Courtin en 1970 et Robin Furestier en 2002. L’origine ibérique de cette population appelée «campaniforme» (2500 à 1800 avant J.C.) à cause de la forme de cloche retournée (campane) de leurs vases en céramiques, témoigne avec l’étude des vestiges importés (cuivre, meules en basalte) de leur grande mobilité. Leur culture va se diffuser durant un millénaire dans toute l’Europe. Ils sont en quelque sorte les premiers européens… d’après la publication de Robin Furestier. Parmi le matériel archéologique découvert figure une pointe en cuivre de type Palmela unique à l’Est du Rhône. Extrait de http://www.provence-alpes-cote-azur-tourisme-hebergements.com/bouches-du-rhone/Chateauneuf.html

IMG_6012.JPGQuant au retour, aucune boucle n’étant explicitée clairement dans le livre, je me suis dirigée à l’intuition, escaladant d’abord une épine rocheuse face à Chateauneuf, sous la ligne à haute tension puis après un demi-tour,  dégringolant dans un pierrier en forte pente (12%) mais dans la bonne direction : quelle galère ! j’aurais pu continuer la piste forestière mais qui m’aurait sans doute amenée bien plus loin à l’est du parking où j’étais garée. Parvenue le long de l’autoroute, après quelques bosses, j’ai retrouvé le parking.

IMG_6016.JPGJe retiens quand même la montée dans un vallon sauvage aux solides parois rocheuses et  aiguilles de calcaire blanc, quelques belles échappées sur les étangs de Berre et Bolmon, avec nos montagnes en toile de fond.
Boucle improvisée Vallon du Saut – Canton de 4.225km, 1h10, 179m dénivelée

blsqr05.gif

1cantonnement : espace limité, réservé à quelque usage déterminé comme le cantonnement de pêche, de bestiaux ou comme ici, pour la coupe des arbres ; d’où probablement le nom de ce lieu : Canton.
2debaussadou : du provençal précipice

©copyright randomania.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *