Les aiguilles de Chabrières (Hautes-Alpes)

Publié le Catégories ----- * Embrun Serre-Ponçon 05, 05 Hautes-Alpes, Geocaching et jeux, Rando sportiveMots-clés , ,
 
À l’Est de Chorges, les pentes de la rive septentrionale de la retenue de Serre-Ponçon, qui constitue avec ses 20 km de long le plus grand lac artificiel d’Europe, s’élèvent d’abord doucement pour se redresser en falaises impressionnantes qui culminent aux Aiguilles de Chabrières. Les roches de la partie basse sont essentiellement constituées par les Terres Noires du jurassique supérieur, alors que les escarpements de la crête sont formés de calcaires très agréables à grimper.
Je vous propose une randonnée sportive, magnifique et inoubliable. Il faut parfois mettre les mains pour quelques passages d’escalade facile notamment pour le sommet dont l’accès est facultatif. Comptez 4 bonnes heures pour faire les 850 m de dénivelée et les 12 km de la boucle.
.
Départ : Station de Réallon (Hautes-Alpes) située juste au nord du lac de Serre Ponçon. Accès de Chorges ou de Savines-le-lac via Saint Apollinaire.
Topo : Nous nous garons à l’extrémité nord ouest du grand parking de la station où un chemin de terre démarre, c’est la route forestière de Joubelle que  nous quittons rapidement pour prendre, à droite, un très bon sentier qui serpente en traversant de superbes forêts de mélèzes, et qui nous amène sur la crête où  la vue sur le lac de Serre Ponçon est extraordinaire.

Nous poursuivrons le sentier très marqué en suivant la crête jusqu’à la croix du vallon (Sommet du télésiège de Chabrières) où nous trouvons une table d’orientation avec un point de vue unique sur le lac et sur les aiguilles que certains nomment « les petites dolomites ».
Après une courte pose, nous suivons le sentier bien visible qui traverse les pierriers de la face Est des aiguilles pour nous amener au pied d’un raide couloir que nous grimpons facilement en nous aidant des mains et qui nous amène à une brèche très nette dans la crête de Chabrières (Voir photo ci-dessous). Nous continuons l’ascension en longeant la face Nord des arêtes jusqu’à ce que nous rejoignions la crête où la vue s’ouvre à nouveau sur le lac.

Ici je vous conseille fortement un petit aller retour au sommet en partant à gauche en face sud sur une vire un peu vertigineuse, suivez le sentier  du sommet sans oublier de prendre rapidement à gauche pour passer dans un trou qui vous ramènera en face nord. Là, un petit pas d’escalade facile vous amènera à 2403 mètres d’altitude, sur la plateforme sommitale qui est petite mais grandiose. Vous y trouverez trois pierres peintes qui sont, à l’image de celles des sommets himalayens, des prières bouddhiques. Très belle ambiance « montagne sauvage », du gaz et une vue à couper le souffle sur 360 degrés. Inoubliable !

Toutefois si vous avez le vertige ou la crainte du petit pas d’escalade, vous pouvez  continuer le sentier (Dir. Nord Ouest) pour faire une boucle en vous dirigeant vers la cabane des Rougnous. Vous y retrouverez un sentier bien marqué qui descend vers le fond de la vallée et qui, après avoir traversé un pierrier, vous amènera à un croisement où vous prendrez à droite. Le sentier traverse alors à flanc en passant devant une bergerie, vous arriverez ainsi sur le domaine de ski alpin de Réallon et regagnerez facilement à la station.

Cliquez ci-dessous pour voir photos et vidéo de notre rando (Avec une fin un peu spéciale…) :
http://fujiyama.perso.neuf.fr/chabrieres.html
Hébergement : Possibilité de se restaurer et de coucher au beau « gîte des trois cols » au hameau des gourniers
Geocacheurs : Des Allemands A-Team-120, Wandersmann ont posé une cache un peu avant le sommet
http://coord.info/GC2DY0Z (A qui la FTF ?)

NB : L’accès au sommet est déconseillé aux personnes craignant le vertige.
Vous vous y engagez à vos risques et périls et je décline toute responsabilité en cas de problème.
La cotation de terrain est très difficile à déterminer car chacun perçoit de façon très différente les difficultés.
Cet itinéraire paraitra sûr et facile à quelqu’un d’expérimenté mais dangereux, difficile voire impossible à un autre.
A vous d’estimer objectivement vos capacités et, surtout, de savoir renoncer si vous vous sentez en danger.

©copyright randomania.fr

Une réflexion sur « Les aiguilles de Chabrières (Hautes-Alpes) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *