Le gouffre de la Gardiole et la calanque de l’Oule

Publié le Catégories ----- * Calanques 13, ----- * Marseille et environs 13, 13 Bouches-du-Rhône, Rando sportiveMots-clés Un commentaire sur Le gouffre de la Gardiole et la calanque de l’Oule
 

* Guide pratique des calanques du site Calanques info
* Photos des calanques dont celle de l’Oule site Montagne Pyrénées – Trekking et Horizons Lointains
* Galerie de photos des calanques de Marseille1 avec escalade du site Photos du Gum

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Direction du vent et température ressentie

medium_119_1971_r1.jpgLe gouffre de la Gardiole est sans prétention : étroit, à peine visible, hormis par le cairn au bord de son entrée. Mais il donne une idée précise de ce qu’est un gouffre : je n’en vois pas le fond ; parce qu’on marche peu à partir du parking de la Gardiole, il est possible d’y emmener des enfants. Prendre le GR98a sur la droite (quand on est face à la mer) et tourner à gauche sur le premier chemin entre deux poteaux de béton. Sur la gauche dans l’amorce de la descente, un cairn signale que vous êtes proche. Il s’agit alors d’un jeu de pistes : repérez les cairns et vous tomberez dessus, et non dedans j’espère !
medium_119_1959.jpgDans le vallon d’En Vau, coincé entre deux hautes falaises, il fait froid en ce 11 décembre et il n’y a plus les couleurs vives de l’été, sauf cet arbuste.
Le sentier de la garrigue (balisage bleu) par le col de l’Oule, me mène au croisement de plusieurs chemins mais je ne trouve pas la piste qui rejoint en larges lacets, le vallon de la Fenêtre puis celui des Rampes : je ne verrai donc pas aujourd’hui l’aven des Marseillais.
Rien à regretter cependant : le panorama est toujours grandiose…

bullet1.gif

medium_119_1976.3.jpgmedium_119_1958.jpg

1Note : contrairement à ce qu’affirme le site Photos du Gum cité dans les liens plus haut, et comme le l’a fait remarquer Guy (commentaire du 21/01/2007), la plupart des calanques sont situées sur le territoire de la commune de Marseille : la limite de commune coupant la pointe Cacau en deux, seule la calanque de Port-Miou est sur la commune de Cassis.

La Roque des Bancs dans la forêt de cèdres

Publié le Catégories ----- * Luberon 84, 84 Vaucluse, Rando familialeMots-clés , Un commentaire sur La Roque des Bancs dans la forêt de cèdres
 

Merveille du petit Lubéron, cette forêt de cèdres remonte à 1864, date à laquelle les services forestiers introduisent le cèdre de l’Atlas algérien. La balade se fait le plus souvent en forêt, ce qui est bien agréable en été.

* Itinéraires et photos dans la forêt de cèdres du site Balade en Provence
* A la découverte du Lubéron site du Parc naturel régional du Lubéron
* Le village de Bonnieux du site Lubéron News
* L’itinéraire (3km200, 1 heure environ) que nous avons suivi réalisé à partir de CartoExplorer

Nous partons à deux, tôt, pour éviter les grosses chaleurs si bien que le gardien de la forêt n’a pas encore pris ses fonctions et nous ne payons pas le parking. Nous empruntons la route gondronnée, départ du sentier botanique, bien documenté ; de chaque côté, au pied des arbres, la terre est foulée, piétinée récemment comme si un troupeau de sangliers était passé par là . Parvenues à la grande citerne à gauche, nous avons failli rater l’entrée du chemin balisé en bleu.
medium_111_1154_r1_corr.jpg
Dans la falaise, le long de la Roque des Bancs, quelques grottes où nichent des oiseaux qui s’égaient quand nous y pénétrons. Nous sommes début juillet et contentes d’avoir échappé au sentier classique envahi de touristes plus ou moins respectueux de la nature.
Nous passons à côté des ruines d’une bergerie sous un surplomb rocheux non indiqué sur la carte IGN. Un peu plus loin, nous délaissons le chemin balisé pour monter dans la garrigue : plus aucune trace de chemin. Nous sommes à l’extrémité de la Baume Rousse ; au loin, la Durance et ses iscles (1) : Mallemort, Charleval et les collines de la Trévaresse.
medium_img_2971.jpgAu retour, nous faisons un pari : celui de photographier une cigale ! il faut avoir un sacré sens de l’obervation car elles se confondent avec l’écorce des arbres. Après plusieurs minutes de patience dans une observation silencieuse, mon amie Elizabeth l’aperçoit et la photographie, sans pied. A voir en grand en cliquant sur la photo !

Contrairement à une idée répandue, ce n’est pas par frottement sur ses ailes que la cigale stridule mais grâce à un système de grosses écailles situées dans l’abdomen. Pour en savoir plus, voir la cigale du site Clair de Lune, ou rendez-vous au palais de la découverte à Paris

Vidéo de Carnets de rando, la forêt des cèdres, par David Genestal

bullet1.gif

(1) Brice Peyre, dans son « Histoire de Mérindol en Provence », précise que le hameau était appelé, aux XVIe et XVIIe siècles, « l’Iscle » ou « les Iscles » (c’est-à -dire « iscla », variante « isola », pâté de maisons, du latin « insula »).

* Définition selon le vademecum du voyageur en Camargue

L’ermitage de Saint-Ser à la Sainte-Victoire

Publié le Catégories ----- * Aix et Durance, ----- * Sainte-Victoire 13, 13 Bouches-du-RhôneMots-clés , Un commentaire sur L’ermitage de Saint-Ser à la Sainte-Victoire
 

L’ermitage de Saint Ser – du latin servus, serviteur (de Dieu)

* Sentier marron, photos par l’association les Amis de Sainte-Victoire
* Itinéraire et comment accéder à la grotte aux champignons site de randonnées Face Sud
* L’histoire de l’ermitage site de la commune de Puyloubier
* Je vous propose l’itinéraire sur carte IGN 1:25000 réalisé à partir de CartoExplorer

La météo aujourd’hui à cet endroit :
Orientation du vent et température ressentie

medium_parapente.gifPetite randonnée très agréable qui démarre au pied du Relais de Saint-Ser, restaurant dont je vous recommande la cuisine, moderne et légère.
Vous aurez sûrement occasion de voir des parapentes aux couleurs vives qui tranchent dans le ciel bleu.
Après des lacets successifs, on passe à côté d’un mur de soutènement en pierres sèches, puis d’une petite grotte pour atteindre finalement la chapelle de Saint-Ser en passant sous un pont de pierres restauré (642m).
medium_114_1476.jpg
La chapelle, du XIè siècle, prolonge la grotte où Saint Ser s’était voué à la méditation au Vème siècle. Il a été massacré par les soldats aryens d’Euric, roi des Wisigoths. Celui avait pris ombrage de sa réputation de sainteté.
Sur l’esplanade devant la chapelle, qu’il est agréable de déjeuner ou goûter les jours de beau temps !

medium_timbre_saint_ser.jpg

Pour cette reconstruction, la commune a obtenu un timbre-poste émis les 22 et 23 juin 2002. Un bureau de poste provisoire a même été installé sur le site pour l’oblitération premier jour et la vente du nouveau timbre.

Ne trouvez-vous pas que ce rocher a la forme d’une tête de chien ?

 

Note du 27/11/2015, info du Grand Site Sainte-Victoire : PA, jeune aigle née à Saint Ser, dans Sainte-Victoire, avait été baguée en 2014. Elle a été identifiée [en novembre 2015] dans les Pyrénées Orientales, à Corsavy dans le massif du Canigou, Grand Site de France comme Sainte-Victoire…