Les aiguilles de Chabrières (Hautes-Alpes)



À l’Est de Chorges, les pentes de la rive septentrionale de la retenue de Serre-Ponçon, qui constitue avec ses 20 km de long le plus grand lac artificiel d’Europe, s’élèvent d’abord doucement pour se redresser en falaises impressionnantes qui culminent aux Aiguilles de Chabrières. Les roches de la partie basse sont essentiellement constituées par les Terres Noires du jurassique supérieur, alors que les escarpements de la crête sont formés de calcaires très agréables à grimper.
Je vous propose une randonnée sportive, magnifique et inoubliable. Il faut parfois mettre les mains pour quelques passages d’escalade facile notamment pour le sommet dont l’accès est facultatif. Comptez 4 bonnes heures pour faire les 850 m de dénivelée et les 12 km de la boucle.
.
Départ : Station de Réallon (Hautes-Alpes) située juste au nord du lac de Serre Ponçon. Accès de Chorges ou de Savines-le-lac via Saint Apollinaire.
Topo : Nous nous garons à l’extrémité nord ouest du grand parking de la station où un chemin de terre démarre, c’est la route forestière de Joubelle que  nous quittons rapidement pour prendre, à droite, un très bon sentier qui serpente en traversant de superbes forêts de mélèzes, et qui nous amène sur la crête où  la vue sur le lac de Serre Ponçon est extraordinaire.

Nous poursuivrons le sentier très marqué en suivant la crête jusqu’à la croix du vallon (Sommet du télésiège de Chabrières) où nous trouvons une table d’orientation avec un point de vue unique sur le lac et sur les aiguilles que certains nomment « les petites dolomites ».
Après une courte pose, nous suivons le sentier bien visible qui traverse les pierriers de la face Est des aiguilles pour nous amener au pied d’un raide couloir que nous grimpons facilement en nous aidant des mains et qui nous amène à une brèche très nette dans la crête de Chabrières (Voir photo ci-dessous). Nous continuons l’ascension en longeant la face Nord des arêtes jusqu’à ce que nous rejoignions la crête où la vue s’ouvre à nouveau sur le lac.

©copyright randomania.fr

Notre Dame du Glaive



IMG_7664.jpgNous retrouvons Ada et Gilles de l’association ASER Centre Var dont j’apprécie particulièrement les visites guidées. Nous avons rendez-vous devant la cave coopérative de Cabasse avant de rejoindre le parking de la chapelle Saint-Loup. Mais pour voir les 14 stations du chemin de croix, partez du village et essayez de ne pas en oublier !

IMG_7669.JPGLa chapelle Saint-Loup sera le point de départ de notre balade en tant que pélerins d’un jour. De solides contreforts, deux absidioles et une longue fissure sur sa façade, c’est tout ce que nous verrons car elle est fermée. Construite et reconstruite à diverses époques : moyen-âge, 15e siècle, 16e siècle (?), 1er quart 17e siècle, elle jouxtait un ermitage bâti au 16e siècle, mais détruit au 19e siècle. De là, tout en haut, cachée derrière les arbres, nous apercevons notre but de balade : la chapelle Notre Dame du Glaive.

Continuer la lecture de Notre Dame du Glaive

©copyright randomania.fr

Balade insolite sur les bords du canal du Verdon à Peyrolles en Provence



Balade insolite et sans grand danger sur l’ancien canal du Verdon (à vos risques et périls cependant…) pour qui sait faire preuve de prudence. Les berges sont généralement en bon état ; parfois un à-pic vertical de plus de 2 mètres de chaque côté, sur une berge étroite où le pied n’a que quelques centimètres d’espace libre de chaque côté, procure la sensation d’être un découvreur des temps modernes ; parfois au contraire, la marche se fait sur le sol à côté de la berge ; ou bien dans le canal dans lequel on peut se sentir enfermé, sans aucune visibilité sur le paysage environnant. Pas de balisage pour ce parcours inédit.

Ce canal désaffecté depuis 1970, a pris la relève du canal Zola devenu insuffisant. Le 15 août 1875, l’eau du Verdon arrivait à la fontaine de la Rotonde, traversant la Haute-Provence puis les communes au nord d’Aix-en-Provence. C’est une partie située sur Peyrolles que nous parcourons aujourd’hui. Je vous avais déjà présenté une partie sur Venelles jusqu’à l’aqueduc de Parrouvier.

IMG_7513.JPGIMG_7497.JPGNous partons de la citerne 250, citerne de la plaine de Leuze, écrite en grandes lettres avec deux fautes d’orthographe ! Pour l’aller, nous choisissons de marcher sur les berges qui réservent parfois la surprise d’un arbre mort qu’il faut enjamber : la balade commence à un premier tunnel qui ne semble pas d’époque suivi d’une martelière1. Quelques ouvrages d’art jalonnent le parcours : tunnels, pont-aqueduc2, passerelle. Les parois du canal sont parfois inclinées (ce qui permet de descendre dans le fond du canal sur les fesses !), parfois verticales. En fonction des terrains rencontrés et du type de protection des berges, les inclinaisons varient. Celles construites dans la terre sont plus inclinées pour ne pas s’ébouler. IMG_7498.JPGMathématiquement, la forme en trapèze est la plus économique, la plus facile à construire, et celle qui offre le moins de résistance à l’écoulement de l’eau. D’après Dictionnaire des sciences mathématiques pures et appliquées, Bruxelles, Librairie militaire de J.B. Petit, 1840, Tome 3, Alexandre André, Victor Sarrazin de Montferrier, Louis Puissant

Continuer la lecture de Balade insolite sur les bords du canal du Verdon à Peyrolles en Provence

©copyright randomania.fr