Sur les traces de la transhumance à Roubion



img_0014r.JPGNon pas 10, non pas 100, non pas 1000 mais 2000 moutons dévalent la pente de la montagne en soulevant de la poussière qui cache le reste du  troupeau et le berger qui les accompagne. Un concert de sonnailles, ces « instruments de musique du bétail en montagne, qui font que l’homme ne s’y sent plus seul, les animaux ne se dispersent, ne sont pas victimes des vipères, et sont plus facilement repérables en plein brouillard, quand leurs propriétaires vont les voir. » (Extrait du site Daban, fabriquant de sonnailles)
Derrière mon arbre, je n’ose plus bouger : les moutons passent de chaque côté, en file indienne ininterompue. Un bouc s’arrête face à moi pour déguster la feuille de « mon » arbre. Il me regarde avec ses yeux noisette exorbités, je l’observe sans bouger ; un pas de côté, il sursaute. Je n’ose plus bouger jusqu’à ce que le troupeau m’ait dépassé. Moment intense.
Télécharger la séquence vidéo (durée 33s, 2.18Mo, format windows media player)

img_0015r.JPGimg_5436r.JPGNous questionnons le jeune berger, souriant et placide, à qui nous signalons quand même que quelques brebis égarées bêlent dans le fond du vallon. « Elles suivront plus tard ! » nous assure-t-il. Mais une heure après, elles sont encore  là. Les chiens de garde n’ont pas quitté l’essentiel du troupeau ; les chiens de berger sont venus à notre rencontre, le plus jeune recherchant des témoignages d’affection. Dès qu’il en eut reçus de mon compagnon de route, il n’a pas arrêté d’en réclamer. Prudente – le poids d’un chien de berger doit avoisiner le mien… – , j’ai préféré ne pas le caresser.

img_0008r.JPGAvant la borne 102 en direction du col des Moulines, nous avions lu le S.O.S. montagne accroché sur un arbre : mon sac à dos est plein d’objets de secours mais je n’ai pas de sifflet !

img_5456r.JPGNous continuons à suivre la crête jusqu’au sommet du mont Brussière (1955m), tout en jetant un oeil en arrière vers les brebis égarées qui pleurent à vous fendre l’âme (cliquer sur la photo de gauche). Les sentiers sont ceux des moutons que nous pouvons suivre à la trace. Un énorme cairn marque le sommet. Le parc du Mercantour commence à nos pieds. Je m’assois un instant pour savourer la vue à 360° parfaitement dégagée. Le temps est doux en ce 22 septembre : même les deux roubionnaises en quête d’improbables champignons, en sont inquiètes. Habituellement, le froid est déjà là.

pano-la-crete-r.jpg

Retour au col de la Couillole « à l’intuition », en zig zag sur les pentes verdoyantes. Il nous faudra descendre dans le vallon, sans savoir si un obstacle incontournable ne se présentera à nos yeux. Ouf ! je vois le sentier du col où un rassemblement de motards s’est installé pour le repas. Nous déjeunerons sur la table qui reste, ravis d’avoir pu partager un moment de forte tradition autour de la transhumance. Le dimanche suivant, ce sera la fête à Roubion : du hameau des Buisses au village, les volontaires pourront accompagner le troupeau.

Retour par Beuil où nous irons voir Maryse pour acheter du fromage de chèvre, frais, très frais même. Nous l’avions goûté à Roubion chez notre logeuse et il nous avait conquis.

Vidéo sur la fête de la transhumance 2006 à Roubion

Notre trace vue dans GoogleEarth (8.240km, dénivelée 290m, 2h30 env)

©copyright randomania.fr

Roubion, premier safari GPS de l’été



Premier Safari GPS à Roubion

Cliquer sur la photo pour visualiser avec GoogleMap (voir mode d’emploi en fin de note) une sélection de photos durant le parcours du premier safari GPS à Roubion le 8 juillet 2007. Que vous soyez chasseur de trésor ou simple randonneur, le parcours proposé vous intéressera.

Plein de paysages différents, beaucoup de fleurs et d’insectes, de la fraîcheur, des sentiers bien repérés, le safari GPS fut l’occasion de découvrir le charme montagnard de ce village des Alpes maritimes, situé en moyenne montagne.

8.875km, 3h de marche environ. La bonne idée c’était les deux boucles se croisant à la station des Buisses où il était donc possible de manger à midi avant de repartir pour la seconde boucle.

A chaque coin de rue, le village réserve des surprises : un lavoir public fleuri par des propriétaires privés, une vieille fontaine, une ruelle en escalier, des monuments éclairés la nuit. J’ai regretté simplement que les fils électriques et téléphoniques traversent les ruelles ou se montrent ostensiblement sans souci du respect de l’authenticité.

Les deux autres bonnes surprises :

  • la chambre d’hôtes, le rupicapra où nous avons été fort bien accueillis ; je retiens les discussions à bâtons rompus avec nos hôtes et un autre couple de randonneurs autour d’un repas copieux plein de surprises locales.
  • un week end dans un gîte communal gagné grâce au tirage au sort ayant suivi la manifestation. A bientôt Roubion !

La mauvaise surprise fut les piqûres d’insectes (tiques, moustiques, aoûtats) auxquelles j’ai réagi tellement fort que j’ai cru avoir attrapé la maladie de Lyme ; un petit conseil donc : protégez-vous avec des pantalons longs ou des répulsifs si vous êtes allergique .

Le site officiel de Roubion

Une note plus longue complètera cette première découverte. Pour l’heure, je pars en vacances…

blsqr05.gifblsqr05.gif

Comment fonctionne Google Map ?
Cliquer sur la photo : quand la carte satellite GoogleMap s’ouvre, cliquer sur chaque icône rouge Marker.pngen forme de larme ; la photo prise à cet endroit précis de la randonnée s’affiche. En cliquant sur l’image, la photo apparait en grand.
Sur la gauche, une échelle de zoom permet de se rapprocher ou s’éloigner.
Les icônes à droite permettent de visualiser les routes, la carte satellite ou les deux (mixte).
Chaque photo est également visible à partir du menu « select a photo ».
Avec la main qui apparait sur la carte, en maintenant le clic, vous pouvez déplacer la carte pour centrer le parcours au milieu de votre écran

©copyright randomania.fr

Randonnée et interdiction de circuler été 2007



Après quelques heures de recherche et de synthèse des informations, j’ai préparé cette note pour les amateurs de randonnée en Provence. N’hésitez pas à apporter précisions ou compléments en ajoutant un commentaire.

Ce qu’il faut retenir : chaque jour la préfecture publie une carte des zones à risques, en se basant sur la * Carte de vigilance de météo France, actualisée deux fois par jour.

Bouches-du-Rhône

Du 1er juillet au samedi précédant le 2ème dimanche de septembre (8 septembre 2007), le niveau de danger feu de forêt est défini chaque jour avant 19 heures pour le lendemain, par grand massif forestier.

Attention mise à jour : le niveau de danger continue à être défini même après cette date.

 

Dispositions générales hors Zone d’accueil du Public en Forêt :

  • En niveau VERT ou ORANGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont autorisés,
  • En niveau ROUGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules ne sont autorisés que le matin de 6 à 11 heures,
  • En niveau NOIR, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont interdits !img_4189r.JPG

si aucune disposition contraire n’a été prise par la commune. Venelles, par exemple, a pris un arrêté municipal interdisant totalement l’accès aux massifs forestiers de la commune.

Dispositions générales dans les Zone d’accueil du Public en Forêt (liste des ZAPEF)

  • En niveau VERT ou ORANGE ou ROUGE, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont autorisés ; contrairement aux idées reçues, il est donc possible de randonner pratiquement tout l’été dans ces zones ;
  • En niveau NOIR, la circulation des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont interdits !

Exemple de ZAPEF dans le massif de la Sainte-Victoire : à partir du parking des Cabassols, le Sentier des Venturiers jusqu’au Prieuré de la Sainte-Victoire et la Croix de Provence ; le sentier des Crêtes jusqu’au Pic des Mouches ; l’itinéraire pédestre du Pic des Mouches au parking du Col des Portes ; domaine départemental de Roques Hautes : partie située à l’est de l’aqueduc de Doudon et de la piste qui rejoint le plateau de Roques Hautes ; chemin d’accès à la chapelle Saint-Ser depuis le parking Saint-Ser situé en bordure de RD 17.

* Télécharger l’arrêté d’interdiction de circuler 2007 pour les Bouches-du-Rhône

feux-03072007.jpgExemple d’une carte journalière représentant les niveaux de danger

Pour connaitre les conditions en temps réel, consulter :

Var

Du 21 juin au 30 septembre, la préfecture émet quotidiennement une carte matérialisant le risque d’incendie par massif. Les monts toulonnais et le massif de l’Esterel près des côtes varoises sont souvent en niveau de risque sévère (orange).

  • JAUNE : prudence,
  • ORANGE: accès déconseillé,
  • ROUGE : accès fortement déconseillé ; sur les voies avec panneau blanc cerclé de rouge, l’accès des véhicules est interdit,
  • NOIR : accès totalement interdit.

* Arrêté réglementant l’accès aux massifs forestiers du Var

* la situation du jour sur le site de la préfecture du Var (mise à jour la veille au soir pour le lendemain)

Des conditions particulières concernent le sentier du littoral (se renseigner auprès de la commune) généralement accessible par grand vent mais non par temps de pluie

Vaucluse

Du 1er juillet 2007 au 31 août 2007, le camping sauvage est interdit. L’accès aux massifs forestiers du Vaucluse est interdit à toute personne les jours où la prévision de danger est classé en risque exceptionnel (NOIR) par la station Meteo France de Valabre.

En dehors du risque exceptionnel :

  • au nord, Ventoux, Montmirail, Bollène-Uchaux : accès autorisé ; les communes concernées sont citées dans la zone « A » de l’arrêté ci-dessous ;
  • massifs forestiers des Monts de Vaucluse, collines de Basse Durance, Lubéron : accès autorisé de 5h à 12h ; les communes concernées sont citées dans la zone « B » de l’arrêté ci-dessous ;
  • quelques sentiers sur des sites touristiques surveillés (Colorado provençal, gorges de la Véroncle, gorges du Régalon, etc – voir arrêté ci-dessous) : de 5h à 20h.

L’information du public est assurée par une borne d’information téléphonique sur le danger météorologique. Le numéro à composer est le 04 88 17 80 00.

Attention mise à jour : un arrêté du 30 août 2007 proroge jusqu’au 8 septembre 2007 la réglementation de l’accès aux massifs forestiers  ; un communiqué de presse de la préfecture en date du 7 septembre proroge à nouveau jusqu’au 30 septembre 2007.

* Arrêté réglementant l’accès aux massifs forestiers du Vaucluse

Alpes Maritimes

Une réglementation stricte des activités en zone à risques* a été adoptée par arrêté préfectoral du 19 juin 2002 (document à charger : 2,4Mo). Deux périodes ont été fixées en fonction du risque incendie et des zones géographiques (ces dispositions ne concernent pas la zone au dessus de 1500m d’altitude) :

  • la période ROUGE, s’étendant du 1er juillet au 30 septembre, prévoit l’interdiction totale sur ces zones de l’usage du feu, notamment des incinérations, écobuages, feux de camp, cigarettes….
  • la période VERTE, qui couvre le reste de l’année, prévoit également, selon les conditions météorologiques, des restrictions d’usage du feu.

Réglementation sur les fleuves Roya et Siagne

Mémento pour partir en montagne l’été en toute sécurité

Randonnées dans les Alpes-Maritimes avec RandOxygène

Alpes-de-Haute-Provence

A la date du 2 juillet 2007, pas d’arrêté pris donc pas d’interdiction de circuler dans les massifs forestiers. Pour être tenu au courant d’une éventuelle modification de cette décision en fonction des risques météorologiques, consulter le * site de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence (page actualités) ou la mairie de la commune de la randonnée.

Attention mise à jour ! Arrêté 1696bis du 1er août 2007 : 6 zones ont été définies avec les communes (la carte des zones se trouve dans l’arrêté). L’information est donnée chaque jour au 08.92.68.02.04 (choix 5) ou par la presse, la radio, la presse locale. Les zones 1 et 2 sont a priori les plus touchées (Sud-Ouest du département, Manosque-Forcalquier).

Direction Départementale de l’Agriculture et de la forêt : 04.92.30.20.04

Randonner dans les Alpes de Haute-Provence par l’agence de développement touristique

Gard

A la date du 2 juillet 2007, pas de restriction d’accès pour les promeneurs.

Attention mise à jour 1er août 2007 ! Risque de feu de forêt, le préfet recommande la plus grande vigilance

La carte des zones potentiellement à risque a été communiquée aux maires. Comme dans chaque département, le calcul d’un indice de risque est fourni chaque soir par météo France, et complété par les données fournies par 11 stations du Gard réparties sur 8 zones climatiques.

Plan départemental de lutte contre l’incendie pour 2005 à 2011 (à télécharger 6.48Mo)

Sujets connexes

Prévention des incendies de forêt par le ministère de l’agriculture

Observatoire de la forêt méditerranéenne (divers arrêtés concernant le débroussaillement, l’emploi du feu,…)

Code forestier (site Legifrance)

©copyright randomania.fr